AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.73 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Guildford , le 25/11/1941
Biographie :

Écrivain britannique, journaliste

Il a été journaliste pour ITN pendant une quinzaine d'année à partir de 1963. Il couvrit les événements suivants : l'attaque du train postal, la guerre du Vietnam, l'Irlande, le massacre lors des jeux olympiques de Munich, les brigades rouges en Italie et les groupes palestiniens.

Il publia son premier livre "Harry's Game" en 1975 et devint écrivain à plein temps à partir de 1978. Depuis il a écrit plus d'une trentaine de livres.

Ses livres ont été adaptés pour la télévision.

Site de l'auteur : http://www.geraldseymour.co.uk/introduction/



Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Gerald Seymour   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

MP 2015-02-26-074-003048BDD2D9.mp4 Payot - Marque Page - Gerald Seymour - Dans son ombre.


Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
belette2911   25 février 2016
Dans son ombre de Gerald Seymour
— Tu vois, Nasir, je m’en fiche de descendre plus bas que terre avec lui, et de devoir me battre encore plus salement que lui. Il perd, je gagne. Ce que je veux, c’est le tenir dans ma main et l’écraser. Il a toujours gagné, et j’ai toujours perdu, mais pas ici. Tu comprends ça, Nasir ?



[Joey qui parle au chien, Nasir]
Commenter  J’apprécie          70
belette2911   25 février 2016
Dans son ombre de Gerald Seymour
Elle doutait que même une gamine de quinze ans surchauffée eût choisi de perdre sa virginité à l’arrière de ce van bleu, sur un lit de manteaux et de chiffons, à côté du seau d’aisance tout neuf.



Si cela avait eu lieu avec n’importe quel type à Vauxhall Bridge Cross – non qu'ils n'aient essayé –, le lit aurait coûté au minimum deux cent cinquante livres dans un hôtel du West End. Frank Williams était étendu contre elle, et sa barbe lui chatouillait un sein.
Commenter  J’apprécie          50
belette2911   25 février 2016
Dans son ombre de Gerald Seymour
— Pourquoi m’appellent-ils Nasir ?

— Il était un héros d’un côté seulement. L’autre côté était… Un homme bien, et un assassin. C’est le genre de confusion qui se produit ici, et tu es salement atteint. Donc, ce que je te dis maintenant, c’est que je ne veux pas être mêlé à ça, Maggie non plus, ni les Quatre Sreb…
Commenter  J’apprécie          40
Fanvin54   15 août 2016
Dans son ombre de Gerald Seymour
Il n'était pas dans la nature de Mister de tendre l'autre joue. Personne ne respecte les faibles.
Commenter  J’apprécie          50
-Olivier-   09 octobre 2017
En marche vers la mort de Gerald Seymour
Les martyrs n'étaient qu'une arme de guerre. Ils n'avaient pas plus d'importance qu'un obus, une bombe, une roquette ou une balle. Les martyrs accomplissaient la tâche qu'il leur fixait et, en retour, se voyaient peut-être offrir quinze minutes de célébrité. Puis les chaînes de télévision par satellite qui avaient transmis la vidéo les concernant passaient à un autre sujet.

Peu importait que le garçon lui plaise ou pas. Ce qui comptait c'était qu'il marche sans se révéler, que la veste en cuir cache les bosses que formaient les bâtons d'explosif, les sacs de clous, de vis et de billes souillées.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   08 mai 2015
Dans son ombre de Gerald Seymour
Ce à quoi nous assistons aujourd’hui, l’ampleur de ces importations de drogue, est notre honte. Cela nous détruira, comme un cancer que nous nourrissons. Je vais te dire ce que j’aime. C’est quand un juge dit : “Quinze ans. Emmenez-le.” Et ce que j’aime encore plus, c’est quand le type se retourne et hurle : “Je vais tous vous tuer, putain, vous allez voir ce que vous allez voir !” Si on les talonne sans relâche, on brise leur pouvoir. Sans ce pouvoir, ils ne sont plus que des ordures. Les ordures, on les fout à la poubelle. Quand on met la pression sur une pourriture, il commet des erreurs.
Commenter  J’apprécie          20
-Olivier-   07 octobre 2017
En marche vers la mort de Gerald Seymour
Il n'était pas un martyr, n'avait aucune envie de se suicider et estimait que ceux qui l'avaient étaient des crétins qui se berçaient d'illusions. Mais il avait besoin d'eux. Ils étaient le carburant de sa guerre. Grâce à eux, il pouvait attaquer des zones déterminées qui autrement seraient inatteignables. Aucun obus, aucune roquette, aucune balle tirée à quelque distance que ce soit n'avait la précision d'un kamikaze, ni ne créait une telle dévastation et une telle terreur. Voilà pourquoi il supportait cette merde.
Commenter  J’apprécie          20
PGilly   11 juillet 2021
Dans son ombre de Gerald Seymour
Ils ne parlaient pas de la guerre, ni du présent. Rien de ce qu'elle lui montrait, rien de ce qu'elle lui racontait n'était source d'amusement. Tout ce qui n'était pas dit était autour d'eux. Les bâtiments détruits et le grincement permanent de son fauteuil roulant étaient au diapason du désespoir de Joey.
Commenter  J’apprécie          20
belette2911   25 février 2016
Dans son ombre de Gerald Seymour
— C’était un rêve…, dit le juge avec lassitude. Vous savez qui a eu les plus belles funérailles de Sarajevo, pendant la guerre et depuis ? Musan Topalovic. Pour les gens de la rue, il était un héros et un martyr. Il s’était rebaptisé Caco. Qui a tué ce héros ? Il a été abattu par des soldats de l’armée bosnienne durant les quelques jours qu’a duré la répression contre la criminalité, à la fin de la guerre, pour donner une illusion de probité aux puissances étrangères. Durant les premiers jours du siège, il tenait une ligne de front avec ce qu’il avait nommé la 10e Brigade alpine, une unité de rats sortis des égouts. C’était un boucher, avant de devenir un héros et un martyr. Il égorgeait les Serbes qui étaient restés en ville, après les avoir dévalisés, et il brûlait leurs cadavres. C’était le mal incarné…
Commenter  J’apprécie          10
belette2911   25 février 2016
Dans son ombre de Gerald Seymour
— Vous savez ce qui me tracasse ? Je veux dire, ce qui m’empêche vraiment de dormir ? C’est qu’un jour, vous vouliez aller trop loin – je veux dire – que vous fassiez un pas de trop. Voilà ce qui me tracasse…
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
9086 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur cet auteur

.. ..