AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tunis , 1940
Biographie :

Gérard Haddad, né en 1940 à Tunis, est un ingénieur agronome, psychiatre et psychanalyste français.Il a écrit aussi sous le nom de Moshe Haddad

Il rencontre Jacques Lacan en 1969 et entame avec lui une psychanalyse. Cette aventure dure douze ans, au cours desquels s'opère une métamorphose: marxiste, athée, il voit avec stupeur émerger, au cours de son analyse, la force du sentiment religieux qui l'habite, ce qui le conduit à retrouver le judaïsme, et à l'étudier en lecture croisée avec la psychanalyse.

Sa rencontre avec Yeshayahou Leibowitz influence également son parcours.

Outre son travail de psychanalyste, Gérard Haddad est connu pour son œuvre d'écrivain, de traducteur de l'hébreu et d'éditeur.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Gérard Haddad autour de ses derniers livres "Ismaël et Isaac et Ou la possibilité de la paix" et "Dans la main droite de Dieu : psychanalyse du fanatisme." Retrouvez ses ouvrages en magasin ou sur notre e-shop : https://bit.ly/2JikWlL

Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (177) Voir plus Ajouter une citation
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Parmi les limitations que la Loi impose, il y a, bien sûr et surtout, les interdits sexuels. C’est là que l’anomie prend tout son sens. Tous les auteurs qui ont traité de cette question – en particulier Gershom Scholem dans sa magistrale étude du plus célèbre cas de millénariste juif, celui de Sabbataï Tsevi, cet illuminé qui souleva, au XVIIe siècle, la quasi-totalité du monde juif de son temps – ont relevé cette dimension de libération sexuelle outrancière. Sabbataï Tsevi demandait ainsi à ses fidèles de lui livrer leurs filles vierges pour des noces supposées mystiques. Il se constitua ainsi un véritable harem. Parallèlement, il consommait les nourritures interdites et profanait les textes sacrés, déchirant ou piétinant les rouleaux de la Torah. […] Un autre faux messie – mais peut-il en exister de vrais ? – du siècle suivant, Jacob Frank, chaussait ses disciples de sandales taillées dans des parchemins de la Torah. Curieusement, ces comportements déviants ne choquaient pas la majorité des fidèles et leurs rabbins. Ils étaient justifiés à grands coups d’interprétations kabbalistiques, soutenant que les lois anciennes n’étaient plus valides au temps messianique. On ne peut être plus clair : pour ces illuminés, l’ère messianique impliquait l’abolition de la Loi. […] Allons droit aux faits : cette haine de la Loi, ce rêve de son abolition totale, ne signifie rien d’autre que le rejet de l’interdit de l’inceste, et d’abord de l’inceste avec la mère. […] Ce désir incestueux est énoncé ouvertement par certains théoriciens du messianisme, comme Nathan de Gaza, le prophète de Sabbataï Tsevi. Celui-ci soutenait, et écrivait, que l’interdit de l’inceste n’était qu’une Loi du monde inférieur imposée à Adam. Pour les Perfecti du monde supérieur, il n’était point d’inceste. Mieux encore : « Tant que le tabou de l’inceste sera en vigueur sur cette terre, il [sera] impossible d’opérer les unifications célestes », en référence aux fumeuses doctrines kabbalistiques. Chez ces illuminés, la suppression de l’interdit fondamental doit permettre à l’homme de « devenir semblable à son créateur dans le mystère de l’Arbre de Vie », c’est-à-dire de devenir soi-même Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Confondre sentiment religieux et fanatisme religieux procède d’une faiblesse de la pensée. C’est oublier le rôle éminent que de grands esprits religieux ont joué au siècle passé contre toutes les formes de totalitarisme. C’est oublier aussi que ce sont souvent ces mêmes esprits qui ont dénoncé le fanatisme religieux comme déviation et profanation de leur foi. Je pense ici évidemment à Y. Leibowitz ou au pasteur Martin Luther King. C’est oublier surtout que le fanatisme n’a pas toujours besoin de religion pour se déchaîner et que c’est sous la bannière de l’athéisme que le totalitarisme stalinien a massacré des millions d’hommes.
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
La vérité (avec ou sans majuscule) est-elle une ou multiple ? […] Je prends, malgré tout, le risque d’affirmer que la vérité est nécessairement une. Prétendre le contraire relève à mon sens du sophisme, en tout cas du relativisme – ce relativisme dans lequel nous pensons trop souvent trouver un remède à nos maux. Mais à la condition impérative d’ajouter immédiatement que cette vérité unique, nul ne la possède ni ne peut la posséder et qu’elle peut apparaître différente selon l’angle duquel on la perçoit. Comme un cristal, la vérité a ses faces.
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   25 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
La vérité à laquelle se réfère le fanatique, brute, sans fissure, sans profondeur, sans voile, littérale, s’impose comme un bloc monolithique. Devant une idée aussi impérieuse et catégorique, il est prêt à donner sa vie. C’est d’ailleurs peut-être tout ce qu’il souhaite, en finir avec cette vie trop lourde à porter. Le fanatique ne cherche pas tant des raisons de vivre que de mourir, de se sacrifier. Reste à trouver l’idole au pied de laquelle il déposera cette existence douloureuse qu’il croit ainsi sanctifier.
Commenter  J’apprécie          10
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Le fanatisme, d’essence totalitaire, est ce comportement d’adhésion totale à une croyance dont le triomphe prime toute autre considération. Pour cette croyance, il devient légitime de mourir et surtout de tuer. Telle est sa caractéristique principale : la haine totale, meurtrière, génocidaire, de toute personne qui n’adhère pas à votre foi. Seconde caractéristique : cette maladie de l’esprit est éminemment contagieuse , elle subjugue rapidement des groupes, puis des foules dont elle anesthésie la raison.
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Pour le fanatique religieux millénariste, détenir une vérité absolue transcendant à la fois la nature et l’Histoire est sans doute le plus puissant narcotique inventé par les hommes pour endormir leur angoisse de mort, leur déréliction dans un monde hostile. Ce fanatisme-là flatte en particulier les ignorants, ceux qui ont décidé de l’être. À quoi bon se soucier du poids des cultures millénaires, de livres ennuyeux, quand le monde est si simple pour celui qui adhère à cette croyance eschatologique ?
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Réduire l’Histoire à une série de complots est certainement une idée fascinante, voire exaltante. Car qui dit complot dit en effet existence d’un Moi à la tête de la conspiration, un Big Brother, un Grand Conspirateur, frère siamois du Grand Inquisiteur. On élimine ainsi l’hypothèse du hasard ou de l’inconscient des acteurs du drame historique, suppositions perturbantes pour l’esprit puisqu’elles impliquent un certain désordre, une certaine absurdité, absurdité que nous détestons.
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
On a longtemps cru que le progrès des sciences et du savoir ferait reculer ce fléau. En vain. Pourquoi ? Parce que croire que le fanatisme est enfant de l’ignorance, qu’il relève du champ du savoir, procède d’une erreur. Le fanatisme relève exclusivement du champ des valeurs. Le fanatique est l’adepte d’une certaine valeur à laquelle il adhère de tout son être. […] On ne lutte donc contre le fanatisme ni avec des arguments ni avec du savoir.
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Le fanatique, dépourvu d’une forte armature symbolique, prisonnier d’un imaginaire malade, enfermé dans un narcissisme pathologique, ne peut s’élever au-dessus de la douleur du manque. Sa personnalité friable ne lui offre pas l’appui nécessaire à cette élévation. Ne nous trompons pas : cette douleur du manque peut devenir si atroce que la mort, voire le suicide, en devient souhaitable. Elle est la cause de la haine absolue.
Commenter  J’apprécie          00
aschrod   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Dans la crise identitaire et spirituelle que traverse aujourd’hui l’islam, le complot devient l’explication de tous les échecs. L’attentat du 11-Septembre ? Complot ! Le printemps arabe qui souleva tant d’espoirs pour se terminer dans l’immense tragédie syrienne ? Complot ! Même Al-Qaïda et l’État islamique résulteraient de complots américains et sionistes !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..