AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.85 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tunis , 1940
Biographie :

Gérard Haddad, né en 1940 à Tunis, est un ingénieur agronome, psychiatre et psychanalyste français.Il a écrit aussi sous le nom de Moshe Haddad

Il rencontre Jacques Lacan en 1969 et entame avec lui une psychanalyse. Cette aventure dure douze ans, au cours desquels s'opère une métamorphose: marxiste, athée, il voit avec stupeur émerger, au cours de son analyse, la force du sentiment religieux qui l'habite, ce qui le conduit à retrouver le judaïsme, et à l'étudier en lecture croisée avec la psychanalyse.

Sa rencontre avec Yeshayahou Leibowitz influence également son parcours.

Outre son travail de psychanalyste, Gérard Haddad est connu pour son œuvre d'écrivain, de traducteur de l'hébreu et d'éditeur.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Gérard Haddad   (22)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Agnes Vidalie, éditrice aux éditions du Rocher présente "Antonietta, Lettres à ma disparue" à paraître le 1er septembre 2021. Quatrième de couverture : Alors que la maladie d'Alzheimer de sa femme Antonietta progresse, Gérard Haddad prend la plume pour écrire à celle qui ne parle déjà plus. Ces lettres retracent la lente progression de la maladie : d'abord le déni, puis la lutte, les traitements et l'espoir de revivre « comme avant », puis les rechutes et l'entrée à l'Ehpad, peu avant l'épidémie de Covid et l'absolue solitude qu'elle impose pendant plusieurs longs mois. Étrangement, du creuset de la maladie émerge un nouvel amour, triomphant de tous les malentendus des années de vie partagées. Les souvenirs des moments de grâce affluent alors, et chaque instant de vie à partager encore prend une intensité et une profondeur insoupçonnée. Un texte poignant, qui dit toute la force d'un amour conjugal confronté à la maladie. Gérard Haddad est psychiatre et psychanalyste mais aussi écrivain, traducteur de l'hébreu et éditeur. Il a publié de nombreux ouvrages, notamment coécrits avec Antonietta Haddad, comme "Freud en Italie, psychanalyse du voyage" (Albin Michel, 1995). Plus récemment, il a publié "À l'origine de la violence (Salvator, 2021)".

+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (181) Voir plus Ajouter une citation
Les_lectures_de_kathy   13 septembre 2021
Antonietta : Lettres à ma disparue de Gérard Haddad
𝘊𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘩𝘰𝘳𝘳𝘪𝘣𝘭𝘦 𝘮𝘢𝘭𝘢𝘥𝘪𝘦 𝘮𝘦 𝘧𝘢𝘪𝘴𝘢𝘪𝘵 𝘢𝘤𝘤é𝘥𝘦𝘳 𝘢𝘶 𝘱𝘶𝘳 𝘢𝘮𝘰𝘶𝘳 𝘲𝘶𝘦 𝘵𝘶 𝘷𝘰𝘶𝘭𝘶𝘴 𝘮'𝘦𝘯𝘴𝘦𝘪𝘨𝘯𝘦𝘳 𝘥𝘦𝘱𝘶𝘪𝘴 𝘭𝘦 𝘱𝘳𝘦𝘮𝘪𝘦𝘳 𝘫𝘰𝘶𝘳 𝘦𝘵 𝘲𝘶𝘦 𝘫𝘦 𝘯𝘦 𝘴𝘶𝘴 𝘳𝘦𝘤𝘦𝘷𝘰𝘪𝘳 𝘲𝘶'𝘢𝘶 𝘮𝘰𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘤𝘦 𝘥é𝘴𝘢𝘴𝘵𝘳𝘦.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Gérard Haddad
Les_lectures_de_kathy   13 septembre 2021
Gérard Haddad
𝘑𝘦 𝘳𝘦𝘮𝘦𝘳𝘤𝘪𝘦 𝘭'𝘌𝘵𝘦𝘳𝘯𝘦𝘭 𝘥𝘦 𝘮'𝘢𝘷𝘰𝘪𝘳 𝘥𝘰𝘯𝘯é 𝘤𝘦𝘵𝘵𝘦 𝘧𝘦𝘮𝘮𝘦 𝘤𝘰𝘮𝘮𝘦 é𝘱𝘰𝘶𝘴𝘦, 𝘭𝘦 𝘱𝘭𝘶𝘴 𝘣𝘦𝘢𝘶 𝘤𝘢𝘥𝘦𝘢𝘶 𝘲𝘶𝘦 𝘫'𝘢𝘪 𝘳𝘦ç𝘶 𝘦𝘯 𝘤𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦.
Commenter  J’apprécie          20
lrntv   26 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
Parmi les limitations que la Loi impose, il y a, bien sûr et surtout, les interdits sexuels. C’est là que l’anomie prend tout son sens. Tous les auteurs qui ont traité de cette question – en particulier Gershom Scholem dans sa magistrale étude du plus célèbre cas de millénariste juif, celui de Sabbataï Tsevi, cet illuminé qui souleva, au XVIIe siècle, la quasi-totalité du monde juif de son temps – ont relevé cette dimension de libération sexuelle outrancière. Sabbataï Tsevi demandait ainsi à ses fidèles de lui livrer leurs filles vierges pour des noces supposées mystiques. Il se constitua ainsi un véritable harem. Parallèlement, il consommait les nourritures interdites et profanait les textes sacrés, déchirant ou piétinant les rouleaux de la Torah. […] Un autre faux messie – mais peut-il en exister de vrais ? – du siècle suivant, Jacob Frank, chaussait ses disciples de sandales taillées dans des parchemins de la Torah. Curieusement, ces comportements déviants ne choquaient pas la majorité des fidèles et leurs rabbins. Ils étaient justifiés à grands coups d’interprétations kabbalistiques, soutenant que les lois anciennes n’étaient plus valides au temps messianique. On ne peut être plus clair : pour ces illuminés, l’ère messianique impliquait l’abolition de la Loi. […] Allons droit aux faits : cette haine de la Loi, ce rêve de son abolition totale, ne signifie rien d’autre que le rejet de l’interdit de l’inceste, et d’abord de l’inceste avec la mère. […] Ce désir incestueux est énoncé ouvertement par certains théoriciens du messianisme, comme Nathan de Gaza, le prophète de Sabbataï Tsevi. Celui-ci soutenait, et écrivait, que l’interdit de l’inceste n’était qu’une Loi du monde inférieur imposée à Adam. Pour les Perfecti du monde supérieur, il n’était point d’inceste. Mieux encore : « Tant que le tabou de l’inceste sera en vigueur sur cette terre, il [sera] impossible d’opérer les unifications célestes », en référence aux fumeuses doctrines kabbalistiques. Chez ces illuminés, la suppression de l’interdit fondamental doit permettre à l’homme de « devenir semblable à son créateur dans le mystère de l’Arbre de Vie », c’est-à-dire de devenir soi-même Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   03 décembre 2016
Manger le livre de Gérard Haddad
L'expérience indique qu'en se détachant de sa culture de naissance, un sujet garde comme derniers ancrages deux traits culturels par où, à l'occasion, la nostalgie vient s'engouffrer : l'art culinaire et la musique de ce groupe. Lévi-Strauss associe ici les deux, profondément.
Commenter  J’apprécie          30
Whitesock   22 mars 2015
Le jour où Lacan m'a adopté : Mon analyse avec Lacan de Gérard Haddad
De quoi étaient faites ces séances de quelques minutes?

De plaintes, d'élucubrations pour la plupart sans intérêt, de petits faits rapportés, de bouts de rêves le plus souvent sans lendemain, de petits riens en définitive dont il est impossible et inutile de se souvenir. Mais parfois, préparées par cet ingrat labour, des fulgurances, rares mais où une existence bascule. Ce bourdonnement finissait pourtant par définir une mélodie, un mouvement, et à le considérer après coup l'analysant en est le premier surpris.
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_Cm   04 décembre 2016
Manger le livre de Gérard Haddad
L'origine de la pathologie et de la mort se trouve donc rapportée à une femme ne sachant pas s'abstenir de manger et dont la gloutonnerie sans limites provoque la ruine du monde. Sous un habillage différent, nous retrouvons le thème du péché originel, de la faute d'Eve qui mange ce qu'elle ne devrait pas. La morbidité, et donc la clinique, prend racine dans le "péché de bouche", faute contre la culture, mettant en péril l'humanisation par un retour à l'état de nature, à l'état du continu ou inorganisé, faisant écho à ce que Freud appela pulsion de mort. On creuse sa tombe avec ses dents, dit un proverbe.
Commenter  J’apprécie          10
Henri-l-oiseleur   19 juillet 2016
Les Folies millénaristes de Gérard Haddad
Pourtant, contrairement à l'idée largement répandue, on ne peut imputer à l'Eglise cette barbarie annonciatrice de la "solution finale" nazie. Rome en vérité a souvent protégé les juifs, "ses" juifs, les humiliant, les maltraitant - ô combien ! - faisant même, par son accusation de déicide, le lit de l'antisémitisme poussé à son extrême. Mais sa théologie lui prescrit de maintenir vivant un rameau rabougri du mosaïsme en témoin souffrant de la vérité des Evangiles. Le génocide juif ne fut jamais au programme de Rome. Il le fut par contre pour tous les mouvements millénaristes chrétiens.



p. 104
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   27 novembre 2016
Manger le livre de Gérard Haddad
Le totémisme, que rien selon Freud ne devait contredire, ne se contenta pas de vieillir. Il se révéla, et très vite, suivant l'expression de Lévi-Strauss, un "pur fantasme", projeté par les ethnologues européens sur les primitifs. Il n'y a pas de totémisme, mais une "illusion totémique" des anciens ethnologues. [...]

Ainsi, la clé de voûte où Freud voulut suspendre définitivement sa théorie du père se révèle fumée. Plus troublant encore, la critique définitive de cette notion se fit de son vivant même [...]. Mais Freud se refusa obstinément à la prendre en considération.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   04 décembre 2016
Manger le livre de Gérard Haddad
Conformément à la pensée magique, le feu de cuisine n'est pas seulement médiateur culturel de la cité, le mythe lui attribue une fonction cosmique.

"Entre le soleil et l'humanité la médiation du feu de cuisine s'exerce donc de deux façons. Par sa présence, le feu de cuisine évite une disjonction totale, il unit le soleil et la terre et préserve l'homme du monde pourri qui serait son lot si le soleil disparaissait vraiment, mais cette présence est aussi interposée, ce qui revient à dire qu'elle écarte le risque d'une conjonction totale, d'où résulterait un monde brûlé."

Commenter  J’apprécie          10
lrntv   25 juillet 2020
Dans la main droite de Dieu : Psychanalyse du fanatisme de Gérard Haddad
La vérité à laquelle se réfère le fanatique, brute, sans fissure, sans profondeur, sans voile, littérale, s’impose comme un bloc monolithique. Devant une idée aussi impérieuse et catégorique, il est prêt à donner sa vie. C’est d’ailleurs peut-être tout ce qu’il souhaite, en finir avec cette vie trop lourde à porter. Le fanatique ne cherche pas tant des raisons de vivre que de mourir, de se sacrifier. Reste à trouver l’idole au pied de laquelle il déposera cette existence douloureuse qu’il croit ainsi sanctifier.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

100pseudo-Quand Angèle fut seule

Depuis combien d'années Angèle connaissait-t-elle Baptiste?

Quarante ans
Approximativement quatre-vingts ans
Vingt ans

12 questions
48 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..