AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.6 /5 (sur 70 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 04/12/1946
Biographie :

Professeur de lettres, Gérard Macé a écrit une quinzaine de livres et publié plusieurs recueils de poésie. Il se distingue par un style particulier, inclassable, à mi-chemin entre la poésie et la prose.

Qualifié de "poète essayiste" par la critique, il écrit, dans la lignée des grands écrivains français, des textes qui constituent autant d’interrogations sur les identités parallèles des êtres, la signifiance des symboles, la place des Autres dans l’imaginaire du Moi et le sens de l’écriture. Ainsi, à l’écart des grandes modes littéraires, cet auteur discret et exigeant a pu bâtir une œuvre littéraire qui reflète avec douceur des préoccupations partagées par tous.

Depuis une quinzaine d’années, Gérard Macé poursuit également un travail parallèle de photographe. On trouve de nombreuses traces de ses voyages - Rome, Éthiopie, Japon, Moyen-Orient - dans son œuvre de poète et de photographe. Il est également traducteur (Bhattacharya, Solmi, Saba, Agamben, Campo, de Quincey).

Début novembre 2007, Gérard Macé était l’invité de la Faculté des Langues Étrangères de l’Université de Téhéran.
+ Voir plus
Source : www.teheran.ir
Ajouter des informations
Bibliographie de Gérard Macé   (61)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Gérard Macé

Podcasts (10) Voir tous


Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
coco4649   17 juillet 2018
Homère au royaume des morts a les yeux ouverts de Gérard Macé
Des chaussons de feutre…





Des chaussons de feutre

et des voix étouffées,

une odeur de cire dans l’escalier.



Des bruits de pas dans le couloir,

une robe qui traîne sur le parquet.



La table qu’on met en silence

et les instruments qu’on accorde avant le concert.

Commenter  J’apprécie          140
coco4649   29 août 2018
Filles de la mémoire de Gérard Macé
Aveugle et sourde…





Aveugle et sourde,

la nature ne voit pas les châteaux

que nous bâtissons en paroles,

ni la bête à l’écart du troupeau

qui broute la fleur empoisonnée.



Elle n’entend pas les têtes chantantes

qui flottent au-dessus de nos rivières,

ni les tambours en peau de chagrin

qui nous servent à compter les jours.
Commenter  J’apprécie          130
fanfanouche24   22 octobre 2019
Ethiopie : Le livre et l'ombrelle de Gérard Macé
L'ombrelle pour tout le monde, mais le bâton réservé aux hommes : ces deux accessoires inégalement répartis, partout présents dans l'Ethiopie chrétienne, semblent régler le mouvement des astres et la marche le long des routes, le gardiennage des troupeaux, la prière et la lecture, peut-être même la naissance des enfants. Sans ombrelle ni bâton les Ethiopiens se retrouvent les bras ballants il ne reste plus qu'à attendre la nuit qui tombe, ou la mort qui doit venir. (p. 25)
Commenter  J’apprécie          120
pgremaud   24 avril 2015
Homère au royaume des morts a les yeux ouverts de Gérard Macé
Pour m'endormir, je mets

le masque du sommeil : un léger voile

que je tisse avec les événements du jour

et les mots dont je garde le il en m'endormant.

Une toile aussi fine que celle de l'araignée

où restent au matin des lambeaux de rêves :

des images prises au piège, les discours décousus

d'un somnambule qui se réveille.
Commenter  J’apprécie          80
coco4649   27 mars 2015
Promesse, tour et prestige de Gérard Macé
Pour écrire un seul vers



Il faut se souvenir de cent ans de sommeil

et des vies qui précédèrent, de la piqûre des roses

et de l'aïeule qui voulait voir la mer,

de l'homme au large dos couverts de ventouses

et de ses enfants effrayés par les méduses.

Des objets magiques et des formules

où s'enroulent des fleurs autour des lettres gothiques.



Puis abandonner à son sort

cet homme en nous qui se noie dans ses souvenirs,

pour renouer avec la magie sans accessoires

et la jonglerie sans rien, mais avec des gestes

suspendus en l'air et la réalité

qui se retourne comme un gant .



Avec les êtres et les choses

attirant les mots comme des aimants.

Commenter  J’apprécie          70
Moglug   06 janvier 2016
Homère au royaume des morts a les yeux ouverts de Gérard Macé
Des enfants trisomiques ont joué Shakespeare

au bord de l’océan, mieux que les acteurs

habitués aux planches. Pour eux, être est un tel effort

que venger un père ajoutait à peine au fardeau.

Ne pas être, ils en faisaient chaque jour

l’expérience dans le regard des autres.



Traîner un cadavre en coulisse,

déclamer en dominant le bruit des vagues,

c’était prendre à témoin la nature

que le langage humain peut défier le néant.
Commenter  J’apprécie          60
Moglug   08 juin 2015
Homère au royaume des morts a les yeux ouverts de Gérard Macé
Tu sais qu'une rose est une rose dans toutes les langues.

Autrefois c'était un reste de raison qui t'empêchait

de croire au sens caché, aujourd'hui c'est le cœur

qui refuse de s'emballer, de battre plus vite

en courant après des fantômes.
Commenter  J’apprécie          60
ivredelivres   11 février 2011
Un détour par l'Orient de Gérard Macé
Le pont flottant des rêves, à la charpente aussi mal ajustée que les jours incertains. Les mois inégaux qui nous permettent pourtant de passer d'une année à l'autre
Commenter  J’apprécie          60
ivredelivres   06 février 2018
L'Autre Hémisphère du temps de Gérard Macé
Cinq siècles après les navigateurs qui sillonnèrent deux océans, il fallut encore renoncer dans l’enfance à la représentation médiévale d’une terre posée à plat, comme sur ce tapis de salle à manger dont les motifs permettaient d’inventer des flores et des pays.



Nous aussi nous avons imaginé des hommes la tête en bas quand nous avons appris que la terre était ronde ; et quand nous avons su qu’elle tournait sur elle-même nous avons été pris d’un léger vertige, à l’idée qu’il faudrait tenir debout sur cette toupie lancée à toute allure.
Commenter  J’apprécie          40
ivredelivres   11 février 2011
Un détour par l'Orient de Gérard Macé
L'envie de se coucher dans la neige ou de se noyer dans la forêt, pour retrouver les plus vieilles façons de défaire les liens qui nous attachent au monde.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Vingt mille lieues sous les mers

Qui est le narrateur?

Le capitaine Farragut
Ned Land
Le capitaine Nemo
Conseil
Pierre Aronnax

14 questions
506 lecteurs ont répondu
Thème : Vingt mille lieues sous les mers de Jules VerneCréer un quiz sur cet auteur