AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.44 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Limbach , le 29 janv. 1931
Mort(e) à : Erding , le 1 juillet 1993
Biographie :

Professeur de littérature allemande, écrivain.
Après des études de lettres romanes, germanistiques, anglaises et slaves à l'université de Leipzig, Gert Hofmann quitta en 1951 l'ex-RDA pour s'installer à Fribourg où il soutint en 1957 sa thèse sur Henry James. À partir de 1961, il enseigna dans plusieurs universités à travers le monde pour revenir s'installer en Allemagne en 1980.
Gert Hofmann a publié des nouvelles, des pièces radiophoniques et une douzaine de romans. Son œuvre est traduite dans le monde entier et a obtenu de nombreux prix internationaux.


Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
fanfanouche24   11 octobre 2013
Notre philosophe de Gert Hofmann
Après plus de quarante années passées ensemble, plus personne ne le connaît. Ses étudiants-il en a eu des centaines- l'ont rayé de leur mémoire. Lorsqu'il leur téléphone, ils ne sont pas là, lorsqu'il écrit, ils ne répondent pas. Quant aux gens de notre ville, tant qu'ils ignoraient qui il était, ils le saluaient, mais depuis qu'ils savent d'où il sort, ça aussi c'est terminé. A présent ils se comportent comme s'il n'existait pas, pas dans leur univers. Certes le commerce des livres remplace celui des gens, mais jusqu'à un certain point. (Collection Babel / p.20)
Commenter  J’apprécie          30
nina2loin   06 septembre 2013
Notre philosophe de Gert Hofmann
Il y a quelqu'un, va éteindre, me lance à travers la pièce mon père qui ne peut pas se lever si vite que ça à cause de sa jambe. Mais avant que je puisse courir jusqu'à l'interrupteur pour éteindre, nous entendons une première vitre puis une deuxième voler en éclats dans la chambre des parents, et quelqu'un crier depuis le bosquet de sureaux : faites sortir Veilchenfeld, sinon tout va valser ici !

Ils viennent pour moi, je savais bien qu'ils viendraient, dit M. Veilchenfeld, presque serein, en se levant.
Commenter  J’apprécie          10
art-bsurde   14 janvier 2017
Conversation à bord du Titanic de Gert Hofmann
Mais dans les histoires, protestons-nous, il faut exagérer et forcer toute chose à se montrer dans sa dimension métaphysique, inaccessible à la raison, ce sont les histoires mêmes qui veulent cela. Sans exagération et sans dimension métaphysique, inaccessible à la raison, il n'y aurait pas d'histoires, il n'y aurait pas d'art du tout.
Commenter  J’apprécie          10
Taraxacum   02 octobre 2018
Conversation à bord du Titanic de Gert Hofmann
Vous savez, il ne me dit rien non plus, une machine-monde, c'est tout ce que je sais, dit-elle, et nous voyons bien que son père commence à lui faire honte à cause du sac. Parce que chez nous, comme partout ailleurs, chacun doit être exactement comme les autres, cela vaut également pour Stief. Et à la similitude de tous veillent les yeux et les oreilles des cent-trente-huit autres qui ne manqueront pas de rappeler aussitôt à l'ordre celui qui voudrait se singulariser de quelque manière (vêtement, coiffure, façon de parler, centre d'intérêt, pensées). La moindre singularité fait aussitôt l'objet d'un débat au Löwen, juste en face de notre poste de lutte contre l'incendie, et le contrevenant est mis en demeure de s'expliquer.
Commenter  J’apprécie          00
Nikoz   19 octobre 2018
Conversation à bord du Titanic de Gert Hofmann
Et bien, si nous ne devons plus nous revoir, je vous propose que nous nous serrions la main.
Commenter  J’apprécie          20
fanfanouche24   11 octobre 2013
Notre philosophe de Gert Hofmann
Cependant, dit mon père, il n'est pas imbu de sa personne, il sait qu'en philosophant on n'est pas au-dessus de l'homme, mais à ses côtés. (Actes sud, collection Babel, 2002/ p.39)
Commenter  J’apprécie          10
nina2loin   08 septembre 2013
Notre philosophe de Gert Hofmann
Dans la tête de l'homme, même de l'homme moderne, on peut tout faire entrer jusqu'aux absurdités les plus dangereuses. Au bout d'un certain temps ces idées y paraîtront aussi naturelles que des fleurs ou des buissons.
Commenter  J’apprécie          00
Nikoz   28 novembre 2018
Sur la tour de Gert Hofmann
- Mais non, il ne voulait pas sauter.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Littérature allemande... ou pas?

...

Elias Canetti
Katarina Mazetti

10 questions
56 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature allemande , littérature germanique , germanophoneCréer un quiz sur cet auteur