AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.63 /5 (sur 111 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montréal, Québec , le 19/09/1933
Biographie :

Gilles Archambault obtient son baccalauréat au Collège Sainte-Marie en 1955 et sa licence en lettre de l'Université de Montréal en 1957.

Romancier et réalisateur, mais aussi animateur d’émissions sur le jazz et la littérature, il a travaillé à Radio-Canada de 1963 à 1992. Son émission «Jazz soliloque» fait aujourd’hui figure de référence dans le domaine.

Chroniqueur à l’émission de Joël Le Bigot (CBF Bonjour), il poursuit une carrière de journaliste pigiste et d’écrivain. Il a aussi collaboré à différentes émissions de télévision ainsi qu’à deux longs métrages, dont l’un était l’adaptation de son roman La Fleur aux dents. Il a créé avec Jacques Brault et François Ricard les Éditions du Sentier qui ont existé de 1978 à 1986.

En 1981, il a reçu le plus grand prix littéraire du Québec, le prix Athanase-David, pour l’ensemble de son œuvre, et en 1986, le Prix du Gouverneur général du Canada pour son recueil de nouvelles L'Obsédante Obèse et autres agressions.

En 2005, il a reçu, pour l'ensemble de son œuvre, le prix Fleury-Mesplet, un prix québécois destiné à souligner le mérite d’une personne, d’un organisme ou d’une compagnie.
+ Voir plus
Source : www.rue-des-livres.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Gilles Archambault présente son nouveau roman : «Lorsque le coeur est sombre» Visionnez la vidéo dans laquelle Gilles Archambault nous présente son nouveau roman, Lorsque le cœur est sombre. « Un écrivain écrit pour être lu, c'est un truisme que de dire ça. Il est évident que le romancier que je suis a voulu parler d'un vieil homme pour qui tout devenait solitude, pour qui tout devenait impossible à trouver. Il me semblait que l'espoir absolument nécessaire à toute vie était plus facilement démontrable dans le cas d'un jeune couple. » www.editionsboreal.qc.ca/catalogue/livres/lorsque-cour-est-sombre-2256.html
Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
Gilles Archambault
genou   20 décembre 2016
Gilles Archambault
L'idéal quand on lit, c'est de tout oublier. Savoir que dans un livre se trouve un ton, qu'on va être étonné, émerveillé, ému à coup sûr, qu'on va sourire, qu'on va connaître un plaisir sans retenue. Le savoir pendant des années, se retenir d'aller vérifier, puis un jour risquer un œil, pour voir. Et ne pas être déçu. La grande joie qui nous emplit, que n'a certes pas connue l'auteur du livre.
Commenter  J’apprécie          662
genou   26 mai 2017
Les Plaisirs de la mélancolie. Petites proses presque noires de Gilles Archambault
Ils disent qu'ils n'ont pas le temps de lire et nous les voyons faire des tours d'Europe en treize jours, avaler les messages commerciaux de la télévision, jouer aux cartes, commenter pendant des soirées entières des quarts d'idées soi-disant politiques.
Commenter  J’apprécie          440
Gilles Archambault
isajulia   07 juillet 2013
Gilles Archambault
On ne remplace pas ceux qui meurent, il faut s'habituer à ne vivre qu'une fois.
Commenter  J’apprécie          390
Gilles Archambault
Pibook   07 janvier 2019
Gilles Archambault
Ce que J'aurai appris en vieillissant, c'est à peu près ceci: quand on parle d'un grand écrivain, en réalité, on ne parle même pas d'un livre, on parle de passages d'un livre. On retient d'une lecture certains moments. La vie n'est pas différente.

(Cahier Lire, Le Devoir, édition samedi-dimanche, 5 et 6 janvier 2019)
Commenter  J’apprécie          220
genou   26 mai 2017
Les Plaisirs de la mélancolie. Petites proses presque noires de Gilles Archambault
Ce qu'il peut être enivrant de se sentir étranger au monde ! On a toujours l'impression d'être en voyage.
Commenter  J’apprécie          160
bilodoh   23 mars 2015
Courir à sa perte de Gilles Archambault
Je m’égare. À soixante-cinq ans, on s’égare toujours un peu. Même si comme moi on refuse de vieillir. Correction : je sais que je suis atrocement vieux, que j’ai parfois l’air d’un débris, mais je n’accepte pas d’en donner le spectacle.



(p. 12)

Commenter  J’apprécie          150
bilodoh   23 mars 2015
Courir à sa perte de Gilles Archambault
Il y a des moments de bonheur qui ne ‘effritent jamais. Un geste, une parole nous les font revivre. Comme si la vie voulait nous convaincre de ne pas désespérer.



(p.43)
Commenter  J’apprécie          100
Marylou26   19 novembre 2018
En toute reconnaissance de Gilles Archambault
De tout manière, personne ne le verrait, ce cahier, sauf mes enfants lorsque, bien malgré moi, j’aurais plié mon ombrelle. (p. 12)
Commenter  J’apprécie          100
Lucie16   25 février 2012
Qui de nous deux ? de Gilles Archambault
Je finis par dire que, puisque la vie me paraît vaine, l’écriture peut me servir. L’espace d’un instant, la recherche d’un mot, le souci de fuir l’apitoiement me distraira peut-être de mon désarroi.
Commenter  J’apprécie          40
Gilles Archambault
zazimuth   11 février 2011
Gilles Archambault
L'idéal quand on lit, c'est de tout oublier. Savoir que dans un livre se trouve un ton, qu'on va être étonné, émerveillé, ému à coup sûr, qu'on va sourire, qu'on va connaître un plaisir sans retenue. Le savoir pendant des années, se retenir d'aller vérifier, puis un jour risquer un oeil, pour voir. Et ne pas être déçu. La grande joie qui nous emplit, que n'a certes pas connue l'auteur du livre.



Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
157 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..