AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.06 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nantes , le 18/05/1961
Biographie :

Gilles Leblais est un naturaliste français, photographe professionnel depuis 1997.

C'est à l'âge de 18 ans, en 1979, que Gilles Leblais s'est pris d'affection pour les oiseaux. Depuis, il observe, piste, note, croque et photographie.

Il anime des ateliers, donne des conférences et collabore avec diverses revues naturalistes.

Depuis 2009, il entretient sur son terrain un jardin accueillant et attirant pour la faune, aménageant haies, mare et vieux murs et bois à leur convenance. Il en organise des visites guidées.

Source : http://boutique.terrevivante.org/librairie/interview/auteur/95/458-gilles-leblais.htm
Ajouter des informations
Bibliographie de Gilles Leblais   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
En étudiant les oiseaux des jardins et plus particulièrement les passereaux ainsi que leur régime alimentaire, force m'a été de constater que tous les oiseaux qualifiés d'"utiles" ne l'étaient pas complètement, de même que tous les insectes ne sont pas nuisibles. La réalité, c'est qu'aucune espèce baptisée "nuisible" ou "utile" ne l'est à 100%.
L'action de l'une ou l'autre espèce d'oiseau varie selon les circonstances locales ou régionales et surtout, selon la façon dont le jardin est aménagé. C'est ainsi que la mésange bleue, tout comme le bouvreuil pivoine, peuvent devenir importuns dans certains vergers, en s'attaquant aux bourgeons floraux, alors que ces deux espèces sont des auxiliaires en chassant des insectes prolifiques: la mésange bleue en consommant de nombreuses chenilles et le bouvreuil certaines araignées.
Commenter  J’apprécie          20
Dans la nature, l'eau est indispensable à la vie animale et végétale. Sa présence essentielle appelle tout un monde de plantes et d'animaux dans l'eau et hors de l'eau. Or, de nos jours, rares sont les abords de villages à posséder encore une mare. Ces points d'eau spontanés, aux rives couvertes de végétation, étaient la plupart du temps alimentés par de petits ruisselets sinueux qui finissaient là leur route, après avoir sillonné les environs. Ces petites zones humides permettaient la perpétuation de cycles vitaux importants et variés pour d'innombrables espèces végétales et animales.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

orthograf

Quelle est l’orthographe correcte de ce mot ?

crisenthème
chrysanthème
chrysantemme
chrisanthaime

12 questions
75 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur