AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.33 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : France
Biographie :

D'origine havraise, Gilles Leclerc vit à Dieppe depuis plus de quinze ans.
Auteur de romans policiers "Ange Galli", son livre "Gabriel d'Esneval - Le Perce-coeur" à été classé 3ème au PRIX FONDCOMBE 2014

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
VeroneLixelle   16 octobre 2016
GABRIEL D'ESNEVAL - Le Perce-Coeur - de Gilles Leclerc
p 11 » Il restait encore des pans de ciel bleu en cette chaude fin d’après midi, que l’on pouvait voir paraitre de l’étroite ruelle entre les rebords de toit. En ce début du mois d’octobre 1793, le soleil

qui avait brillé toute la journée dans un espace pur et limpide était déjà bas. Habituellement, à cette heure, on entendait carillonner le son lugubre du bourdon logé dans le beffroi de l’église avec ses quatre

cloches pour annoncer la fin de la journée. Mais, aujourd’hui, il en était autrement. La République avait réquisitionné le métal. Un acte de patriotisme. Un devoir civique. Comme si les canons de la République ne pouvaient

être fondus dans une autre matière que celle des vestiges du culte catholique. La révolution était le processus de libération du peuple de son joug et du fanatisme religieux.«



p 15 » Repensait-il aux caresses du soleil sur son visage, à ses pupilles dilatées de vouloir regarder par-delà l’horizon, à toutes les senteurs enivrantes

qu’il humait à pleins poumons, aux splendeurs verdoyantes qui l’entouraient, au vent qui l’avait enlacé, à ce qu’il éprouvait à chaque chose nouvelle qu’il

découvrait et qui l’étonnait ? … «
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelle   16 octobre 2016
GABRIEL D'ESNEVAL - Le Perce-Coeur - de Gilles Leclerc
p 153 « Gabriel, physiquement, psychologiquement, paraissait indestructible. Il se sentait prêt. Nourri du sel des souvenirs, de la brûlure des émotions, de l’amertume des injustices. Étincelant, Gabriel allait entreprendre son infatigable quête. Pas une quête

qui n’apporterait pas de réponses, mais uniquement des questions ! … Non ! … Le dessein de Gabriel, qui venait d’avoir vingt ans, était d’obtenir justice ou d’assouvir sa vengeance.«



p 165 « L’heure de l’angélus du soir approchait, lorsqu’ils aperçurent notre homme dont la silhouette sombre leur parut refléter la couleur du ciel. Il se tenait droit sur son cheval, une cape noire jetée sur ses épaules qui ne dissimulait pas

la crosse d’un pistolet, ni l’épée dont la lame brillait. Un masque rouge cachait son regard, qui en faisait découvrir un autre à vous glacer les os et à vous pétrifier sur place.

Un regard d’outre-tombe, un regard venu tout droit des entrailles des enfers, qui vous pénètre tel l’éclat d’un poignard.«
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
VeroneLixelle   16 octobre 2016
GABRIEL D'ESNEVAL - Le Perce-Coeur - de Gilles Leclerc
p 183 « Comme une ombre et avec la promptitude de l’éclair, l’homme masqué engagea sa lame avec un bond et une fente franche, avant de pousser une flanconade qui déséquilibra

son premier adversaire en le prenant à contrepied. … L’homme masqué suivit du regard son adversaire qui s’écroula en glissant contre le mur, ensuite, il fit face à l’autre.

De la pointe de son épée,il décrivit de petits cercles rapides étincelants, puis soudain, il jaillit, la lame haute. Le survivant para dans un premier temps, mais sans riposter. Ensuite, tout se passa très vite, l,homme se mit à rompre, avant

de porter une attaque au ventre. Aussitôt, l’homme au masque s’écarta en parant violemment vers l’extérieur. L’opposant trébucha, et à peine son corps avait-il touché terre que le fil de l’épée l’avait pénétré en plein cœur. »
Commenter  J’apprécie          00
polacrit   02 septembre 2019
Gabriel d'Esneval, ni grâce, ni pardon de Gilles Leclerc
Il y a un peu plus de cinq ans, au cours de l'année 1789, une grande voix grondait et menaçait. Elle était sortie des bras du sommeil. Elle avait suspendu ses gémissements, et s'était élevée. Elle était entrée en éruption, tel le volcan endormi depuis des siècles, et la terre avait tremblé. Cette voix volcanique, c'était celle de l'ennemi de toute espèce de faste. Celle d'un peuple trop longtemps muselé, corseté, et enferré. Comme un seul homme, ce peuple s'était levé, et avait brisé ses entraves.
Commenter  J’apprécie          00
polacrit   02 septembre 2019
Gabriel d'Esneval, ni grâce, ni pardon de Gilles Leclerc
Et bien, messieurs! Vous moqueriez-vous de moi, ou s'agirait-il d'une vue de l'esprit due à mon inexpérience, dit-elle? N'ai-je pas deux bras, deux jambes et une tête aussi bien que les autres? Me prendriez-vous pour une écervelée? Croyez-vous de bonne foi que je ne sois pas en mesure de penser par moi-même, que je sois dans l'incapacité de me forger mes propres opinions? Que j'ai choisi de fermer les yeux à ces problèmes les plus cruciaux par ignorance?
Commenter  J’apprécie          00
polacrit   02 septembre 2019
Gabriel d'Esneval, ni grâce, ni pardon de Gilles Leclerc
Un gouvernement ne diffère pas de l'esclavage, lorsqu'une loi est décidée par un seul homme ou par une poignée, et non par un consentement commun. Aucune génération n'est propriétaire des générations suivantes, et aucun homme n'a le droit de propriété sur un autre homme.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Gilles Leclerc (4)Voir plus


Quiz Voir plus

Révolutions, insurrections et autres trumperies ....

La révolution en Iran, racontée par Marjane Satrapi

Persécutée
Persepolis
La révolte des perses
Perse et Police

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolution française , insurrectionCréer un quiz sur cet auteur