AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.39 /5 (sur 153 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Neuilly-sur-Seine , le 12/08/1954
Biographie :

Gilles Martin-Chauffier, né le 12 août 1954 à Neuilly-sur-Seine, est un écrivain français, primé à plusieurs reprises et notamment lauréat du Prix Interallié en 1998. Il est connu sous le pseudonyme de Gilles Hemsay.

Gilles Martin-Chauffier est d'origine bretonne, issu d'une famille Vannetaise. Journaliste à Paris-Match, il se révèle également romancier et essayiste.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
Tricia12   23 octobre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Monsieur savait tout, comprenait tout, tranchait de tout. Il était à Alger à titre officiel, comme chef de cabinet du garde des Sceaux, François Mitterrand- ou sous-chef, il a été évasif; cela n’avait d’ailleurs aucune importance car, comme tous les proches du pouvoir, il s'attribuait chacune de ses décisions. C’est fatal: dès qu’ils sont dans la soute, ils se prennent pour le moteur.

Commenter  J’apprécie          150
Tricia12   23 octobre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Entre Hitler et ma belle-mère, nous n’avions pas le choix. Quant à savoir lequel des deux était mon pire adversaire, à l’époque, j’avais un doute. L’Allemand n’avait pas encore donné toute sa mesure. La Bretonne, elle, ne m’avait rien laissé ignorer de ses talents.

Commenter  J’apprécie          131
Tricia12   23 octobre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Nous faisions tous les deux l’amour pour la première fois. Quand Blaise a prononcé tout bas un mot dans le creux de mon oreille, il a murmuré: «Tu sais, je suis vierge.»Toujours dans un songe, j’ai juste répondu: «Pas moi, je suis capricorne.» Et je l’ai serré à l’étouffer.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaoui   27 septembre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Oh, lady Macbeth, relisez les classiques. Les camélias n’ont pas d’odeur. Rappelez-vous la devise de Marguerite Gautier : “J’aime les raisins glacés car ils n’ont pas de saveur, les hommes riches car ils n’ont pas de cœur et les camélias parce qu’ils n’ont pas d’odeur.
Commenter  J’apprécie          70
Olivia-A   28 juillet 2018
L'ère des suspects de Gilles Martin-Chauffier
- Il y a les rêves socialistes : accueillir tout le monde. Puis il y a ceux de droite : foutre tous ces intrus dehors. Et, au milieu, il y a nous : en éliminer autant que possible en proclamant notre passion pour le droit d'asile.
Commenter  J’apprécie          70
ricou   24 août 2012
Le Roman de la Bretagne de Gilles Martin-Chauffier
Nous sommes le 22 novembre 845.

Une date à ne jamais oublier pour nous bretons. La bataille de Ballon est un succès complet. Peu d'hommes ont été engagés mais le résultat est aussi capital pour la Bretagne que Tolbiac pour Clovis, Rocroi por Louis XIV ou la Marne pour Joffre. Soudain tout à changé .La patrie a conquis son indépendance, et compris qu'on pouvait vaincre les francs en face, sur le champ de bataille. Du reste, pour ceux qui n'auraient pas perçu le message, nous allons le transmettre une seconde fois, six ans plus tard, les 21,22 et 23 août 851, à Jengland, au nord-est de Redon. Et là, sous les ordres d'Erispoé, le fils de Nominoé, le bilan sera effrayant, accablant pour les francs. Non seulement la bataille aura duré trois jours entiers, entre deux armées forts nombreuses cette fois-ci, mais encore les pertes

seront énormes pour nos adversaires. Non que le combat nous ait entièrement favorable mais parce que Charles, à l'aube du troisième jour, filera à l'anglaise. Sans prévenir personne, il fuira le champ de bataille. Une désertion en rase campagne qui brisera l'élan de ses troupes. En quelques minutes, abandonnant le pavillon royal, les tentes de la cour, leurs trésors et les machines de guerre, toute la noblesse s'échappera au galop dans le plus grand désordre. Dès le premier assaut D'Erispoé, la débandade tournera à l'hallali. Un carnage ! Et une chevauchée fantastique. ....La Bretagne est libre. Une autre page de l'histoire s'ouvre pour elle. Elle n'est plus gauloise, elle ne songe pas à être française. Pendant six cent quatre-vingts ans, elle va être bretonne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   27 septembre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Aujourd’hui, à part mon nerf optique, mes conduits auditifs et mes artères qui durcissent, chez moi tout s’affaisse – et, d’abord, ma mémoire. Autrefois elle débordait, à présent elle me fuit. Des détails insignifiants me reviennent à l’esprit mais j’oublie des gens, des lieux et des scènes.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaoui   27 septembre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Le paradis, c’est comme le ciel, mieux vaut le regarder un instant qu’y être longtemps.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   27 septembre 2014
La femme qui dit non de Gilles Martin-Chauffier
Et cela ne suffira pas à Hitler. Après les Sudètes, il voudra la Suisse allemande, puis il réclamera l’Alsace-Lorraine, et un bout de Pologne ensuite… Pour l’instant, il aboie mais demain, il mordra.
Commenter  J’apprécie          60
Aela   24 février 2011
Le Roman de la Bretagne de Gilles Martin-Chauffier
Six cent quatre-vingts ans ! Si on met de côté les toutes dernières décennies où le clan français et les traîtres à son service avaient fait de cette liberté un leurre, nous allons avoir pendant six siècles et demi un territoire, une capitale, un duc, un Etat, une administration, des traités marchands , des ambassades, un commerce, une armée..
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Gilles Martin-Chauffier (252)Voir plus


Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..