AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 124 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Rome , le 22/04/1942
Biographie :

Giorgio Agamben (né en 1942 à Rome) est un philosophe italien, essentiellement spécialiste de la pensée de Walter Benjamin et de Heidegger, mais aussi particulièrement versé en philosophie médiévale et dans l'étude généalogique des catégories du droit.

Après avoir enseigné successivement à l'Université de Macerata et à celle de Vérone, il est depuis 2003, professeur d'Esthétique à l'Université IUAV de Venise. Il tient aussi un séminaire au Collège international de philosophie à Paris.

Agamben est un grand lecteur de Walter Benjamin, dont il a été, en Italie, l'éditeur des œuvres complètes, et également de Jacob Taubes, deux auteurs qui l'ont fortement marqué. Après sa formation avec et autour de Heidegger, l'œuvre de Michel Foucault constitue pour lui une référence, œuvre dont il fournit une lecture très personnelle (passionnante, mais qui suscite les discussions). Parmi les autres philosophes ayant influencé ses travaux, on pourrait citer Jacques Derrida, Guy Debord, Hannah Arendt, Aby Warburg, Carl Schmitt ou encore Friedrich Nietzsche.

Ses ouvrages abordent des questions assez diverses, concernant le langage, la théologie de Paul de Tarse sous l'influence des travaux de Taubes, l'animal et l'homme, dans la ligne de Heidegger, le désir, les passions, d'après Aristote et Freud. Son approche philologique et généalogique se révèle être un moyen de recherche particulièrement fécond.

En 2006, Giorgio Agamben a reçu le prestigieux Prix Européen de l’Essai Charles Veillon pour l’ensemble de son œuvre.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La philosophie comme archéologie.

Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (79) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   19 octobre 2016
Moyens sans Fins de Giorgio Agamben
Le pouvoir aujourd'hui n'a d'autre forme de légitimité que l'état d'urgence et partout et continuellement en appelle à lui et travaille en même temps secrètement à sa production (comment ne pas penser qu'un système qui ne peut désormais fonctionner que sur la base d'un état d'urgence ne soit pas également intéressé à maintenir cet état à n'importe quel prix ?).



FORME-DE-VIE, 4 (1993).
Commenter  J’apprécie          572
Giorgio Agamben
carre   06 octobre 2015
Giorgio Agamben
“La peur prépare à tout accepter”

Bibliobs
Commenter  J’apprécie          501
Giorgio Agamben
Nastasia-B   17 novembre 2016
Giorgio Agamben
Le cinéma […] est le rêve d'un geste. Introduire en ce rêve l'élément du réveil, telle est la tâche du cinéaste.



MOYENS SANS FINS : Notes sur le geste.
Commenter  J’apprécie          460
steka   23 août 2015
Moyens sans Fins de Giorgio Agamben
Justement parce qu'il détruit la vieille trinité État-nation-territoire, le réfugié, cette figure apparemment marginale, mérite d'être considéré, au contraire, comme la figure centrale de notre histoire politique. Il ne faut pas oublier que les premiers camps furent construits en Europe comme les espaces de contrôle pour les réfugiés et que la succession camp d'internement/camp de concentration/camp d'extermination représente une filiation parfaitement réelle.

(...) La survivance politique des hommes n'est pensable que sur une terre où les espaces auront été ainsi "troués" et topologiquement déformés, et où le citoyen aura su reconnaitre le réfugié qu'il est lui-même.
Commenter  J’apprécie          160
Giorgio Agamben
ericlesapiens   26 avril 2020
Giorgio Agamben
Comme Michel Foucault l’a montré avant moi, les gouvernements sécuritaires ne fonctionnent pas nécessairement en produisant la situation d’exception, mais en l’exploitant et en la dirigeant quand elle se produit.



(Le Monde)
Commenter  J’apprécie          160
Giorgio Agamben
BigDream   12 mai 2018
Giorgio Agamben
L'amour espère parce qu'il imagine et imagine parce qu'il espère.
Commenter  J’apprécie          140
Charybde2   02 janvier 2015
Qu'est-ce que le contemporain ? de Giorgio Agamben
Seul peut se dire contemporain celui qui ne se laisse pas aveugler par les lumières du siècle et parvient à saisir en elles la part de l’ombre, leur sombre intimité. Avec ceci, nous n’avons pas encore tout à fait répondu à notre question. Pourquoi le fait de réussir à percevoir les ténèbres qui émanent de l’époque devrait-ils nous intéresser ? L’obscurité serait-elle autre chose qu’une expérience anonyme et par définition impénétrable, quelque chose qui n’est pas dirigé vers nous et qui, par la même, ne nous regarde pas ? Au contraire, le contemporain est celui qui perçoit l’obscurité de son temps comme une affaire qui le regarde et n’a de cesse de l’interpeller, quelque chose qui, plus que toute lumière, est directement et singulièrement tourné vers lui. Contemporain est celui qui reçoit en plein visage le faisceau de ténèbres qui provient de son temps.
Commenter  J’apprécie          100
deuxquatredeux   25 mai 2014
Qu'est-ce qu'un dispositif ? de Giorgio Agamben
J'appelle dispositif tout ce qui a, d'une manière ou d'une autre, la capacité de capturer, d'orienter, de déterminer, d'intercepter, de modeler, de contrôler et d'assurer les gestes, les conduites, les opinions et les discours des êtres vivants. Pas seulement les prisons donc, les asiles, les panoptikon, les écoles, la confession, les usines, les disciplines, les mesures juridiques, dont l'articulation avec le pouvoir est en un sens évidente, mais aussi, le stylo, l'écriture, la littérature, la philosophie, l'agriculture, la cigarette, les ordinateurs, les téléphones portables et, pourquoi pas, le langage lui-même, peut-être le plus ancien dispositif dans lequel, plusieurs milliers d'années déjà, un primate, probablement incapable de se rendre compte des conséquences qui l'attendaient, eut l'idée de se faire prendre.
Commenter  J’apprécie          90
Giorgio Agamben
SZRAMOWO   19 juin 2016
Giorgio Agamben
Je travaille toujours dans l'urgence, mais très lentement.
Commenter  J’apprécie          110
Giorgio Agamben
BigDream   19 septembre 2017
Giorgio Agamben
Que serait une communauté sans présupposés, sans condition d'appartenance, sans identité? Peut-on imaginer une communauté faite d'hommes qui ne se revendiquent pas une identité (être français, rouge, musulman)? Comment penser désormais une communauté formée par des singularités quelconques, c'est-à-dire parfaitement déterminées, mais sans que jamais un concept ou une propriété puisse lui servir d'identité? L'être qui vient : ni individu ni universel, mais quelconque. Singulier, mais sans identité. Défini, mais uniquement dans l'espace vide de l'exemple. Et, toutefois, ni générique, ni indifférent : au contraire, tel que de toute façon il importe, objet propre de l'amour.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur

.. ..