AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.78/5 (sur 65 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Arezzo , le 13/11/1958
Biographie :

Giorgio Nardone est diplômé de l'Université de Sienne, Faculté d'éducation, avec une thèse sur la philosophie des sciences. Par la suite, il a mené un projet de recherche sur l'épistémologie de la psychologie clinique et des différents modèles de psychothérapie, en tant qu'assistant de la chaire du professeur Mariano Bianca. Dans ce travail, il analyse les critères épistémologiques des différents modèles de psychothérapie. L'école de Palo Alto, en Californie, a été créée par le Mental Research Institute de Palo Alto, en Californie. En fait, les chercheurs de cet Institut, dirigé par Don. D. Jackson, a formulé un modèle de thérapie «interactionnelle» basé sur l'étude des effets de la communication sur le comportement et sur la santé mentale des êtres humains.



Giorgio Nardone est un psychothérapeute italien représentant du courant de la thérapie brève stratégique. Directeur de Centre de thérapie stratégique d'Arezzo en Italie, il est aussi l'auteur de nombreux ouvrages de référence sur la thérapie brève. En 2003, il contribue à la création du Réseau européen de thérapie systémique stratégique brève (EWBSST), avec notamment Mony Elkaïm, Gianfranco Cecchin, Stefan Geyerhofer, Camilo Loriedo, Teresa Garcia Rivera, Jean-Jacques Wittezaele et Wendel Ray.
+ Voir plus
Source : giorgionardone.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Giorgio Nardone   (30)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (257) Voir plus Ajouter une citation
" Je vous écris une longue lettre parce que je n'ai pas le temps d'en écrire une courte ".

PASCAL dans une lettre à un de ses amis.

(page 89).
Commenter  J’apprécie          300
Un autre exemple provenant de la psychologie expérimentale (Orstein, 1986) illustre parfaitement ce processus de changement. Le lecteur pourra facilement réaliser cette expérience lui-même: placez trois seaux devant vous; remplissez le premier d'eau très chaude, le deuxième d'eau très froide et le troisième d'eau tiède. Placez alors votre main droite dans l'eau chaude et votre main gauche dans l'eau froide. Quelques minutes plus tard placez vos deux main dans l'eau tiède. L'expérience sera tout à fait surprenante. Pour votre main droite, l'eau paraitra très froide, et pour la main gauche elle paraîtra très chaude. Il s'agit bien du même cerveau mais "la main droite ignore ce que fait la main gauche". Ce qui est intéressant dans ce cas, c'est que si vous vous basez sur les perceptions au niveau de la main droite, vous souhaiterez ajouter de l'eau chaude; en vous basant sur les perceptions au niveau de la main gauche, vous souhaiterez ajouter de l'eau froide.
Commenter  J’apprécie          70
La tradition philosophique et clinique consistant à recourir aux stratagèmes dans la résolution des problèmes remonte toutefois à une époque bien plus lointaine. Ainsi des stratégies en apparence modernes se retrouvent par exemple dans l'art de la persuasion des sophistes grecs, dans les pratiques ancestrales du bouddhisme zen, dans l'art chinois du stratagème tout comme dans l'ancienne tradition grecque de la Métis.
Commenter  J’apprécie          70
Les pessimistes radicaux essaient toujours de convaincre les autres que les choses sont différentes de la façon dont elles devraient être ;
si les autres arrivent à se persuader de leur vision déprimante, la personne déprimée reçoit une sorte de confirmation et un renforcement de sa position.

Pour citer un autre exemple, nous voyons fréquemment des groupes d'individus qui se confirment mutuellement leur condition commune :
des célibataires qui célèbrent l'avantage de ne pas vivre en couples, des membres de sectes qui déclarent les vertus de leur foi l'un à l'autre, etc.

Dans la communauté humaine en général, la plupart des gens ont tendance à vouloir convaincre les autres de leurs propres illusions.
p. 98
Commenter  J’apprécie          60
L'évolution de la thérapie des troubles psychiques et comportementaux est partie d'une position religieuse selon laquelle les malades mentaux, étant considérés comme pauvres d'esprit, devaient donc être soignés par des religieux. Puis, avec l'avènement de la psychologie de la conscience, les troubles mentaux furent attribués à un bon sens défaillant et à une incapacité à l'introspection.
Commenter  J’apprécie          50
Un homme se tient sur la pointe des pieds dans une petite pièce sombre et vide, les bras tendus vers le haut, les mains agrippées aux barreaux de sa petite fenêtre, unique source lumineuse de la pièce. S'il s'agrippe fortement et tourne la tête vers un certain angle, il peut voir un petit rayon de soleil entre les barreaux supérieurs. Il ne prendra pas le risque de le perdre. Et c'est ainsi qu'il continue à s'orienter vers ce rayon de lumière, solidement agrippé aux barreaux. Il est tellement pris par la volonté de ne pas perdre de vue cette lueur vitale qu'il ne lui vient pas à l'esprit de relâcher la prise et d'explorer le reste de la cellule. Ainsi, il ne découvrira jamais que la porte, située à l'autre extrémité de celle-ci, est ouverte et qu'il est libre. Il aurait toujours été libre de sortir à la lumière du jour, si seulement il avait lâché sa prise.
Commenter  J’apprécie          40
Lorsque le sexe était considéré infernal, les interdits le rendaient plus attirant par de nombreux aspects ; en revanche, l'obligation d'atteindre le paradis à tout prix revêt pour beaucoup des caractéristiques bien peu enchanteresses. En effet, si on pouvait s'attendre à ce que dérivent de l'interdit sexuel des formes de compensations plutôt morbides, on pouvait de la même façon penser que l'"obligation sexuelle" engendrerait l'impossibilité de sa réalisation pleine et entière.
Commenter  J’apprécie          40
Tout ce qui a été décrit dans ce texte peut sembler cynique, "embobineur", et ainsi de suite, mais dans le contexte qui nous intéresse, dans une réalité déontologiquement contrôlée et professionnellement qualifiée, la fin conjointe du thérapeute et du patient justifie les moyens (...)
Même un instituteur manipule l'attention de ses élèves, il manipue leur esprit en fonction de l'apprentissage.
Commenter  J’apprécie          40
[ ... ] En d'autres termes, l'erreur est humaine, mais c'est l'incapacité à changer ses propres erreurs qui rend une situation malsaine.

p.18
Commenter  J’apprécie          50
Pour le sage, combattre n'est jamais une bonne chose, on ne le fait que lorsqu'il ne reste aucune autre solution.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Giorgio Nardone (112)Voir plus

Quiz Voir plus

Regardez_moi, de Gudule

Combien de temps dure l'histoire ?

du samedi 15 avril au mardi 30 mai
du lundi 17 avril au mercredi 31 mai
du lundi 1 mai au mercredi 31 mai

10 questions
56 lecteurs ont répondu
Thème : Regardez-moi de GuduleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..