AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 1 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Professeur associé à l’Université de Toronto, Grégoire Holtz a publié plusieurs articles et co-édité des livres sur la littérature de voyages des XVIe et XVIIe siècles. Il a aussi édité La relation de Pierre Belon en Égypte et vient de publier L’Ombre de l’auteur. Pierre Bergeron et l’écriture du voyage à la fin de la Renaissance, un ouvrage portant sur la réécriture des récits de voyages. Sa recherche se situe aux confins de l’histoire du livre, de l’histoire des idées et des représentations littéraires.


Source : https://www.pulaval.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Joad   28 juin 2019
Voyageurs de la Renaissance de Grégoire Holtz
En définitive, le voyage est précieux par le temps qu'on prend à en revenir. On revient du voyage en lisant les livres qui en parlent, et qui en parlent en empruntant aux autres, inlassamblement, sempiternellement. Le voyage délecte à distance, dans la mélancolie sereine de celui qui s'est arrêté.
Commenter  J’apprécie          10
chartel   14 avril 2020
Voyageurs de la Renaissance de Grégoire Holtz
Je ne connaissais pas alors l'usage des Indiens comme je les ai appris depuis, et je pensais qu'on allait me tuer, quand je vis arriver mes deux maîtres, dont l'un se nommait Jeppipo Wasu, et l'autre, qui était son frère, Alkindar Miri. Ils m'annoncèrent qu'ils m'avaient donné, comme marque d'amitiés, au frère de leur père, Ipperu Wasu, pour qu'il me gardât et me tuât quand je devrais être mangé, ce qui illustrerait son nom; car l'année précédente, Ipperu Wasu avait aussi fait un prisonnier, et l'avait offert par amitié à Alkindar Miri, qui l'avait assommé, et s'était rendu célèbre par ce moyen. C'est pourquoi celui-ci avait promis de lui donner à son tour le premier prisonnier qu'il ferait, et ce fut moi.
Commenter  J’apprécie          01
Grégoire Holtz
Joad   28 juin 2019
Grégoire Holtz
Puis il y a les coutumes étrangères et répugnantes, l'anthropophagie rituelle des Tupinamba du Brésil, que l'on ne saurait contempler sans frémir, d'autant que l'on abat les jeunes enfants en même temps que le père, la concubine et mère s'en pourlèchent les doigts. Mais c'est aussi le moyen de faire retour sur soi, de s'interroger sur ce qui nous paraît habituel et légitime, à savoir les supplices de nos vieilles villes d'Europe, par exemple, ou le spectacle de l'inégalité régnant parmi les rues, ou encore le simple fait de porter des habits en plein été, alors que le soleil brille et que la nature se réjouit, totalement nue.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur