AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.57 /5 (sur 221 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Uccle , le 15/04/1978
Biographie :

Grégoire Polet est un jeune écrivain belge de langue française né en 1978.

Il enseigne les lettres romanes à l'UCL.
"Leurs vies éclatantes", paru à la rentrée 2007 chez Gallimard, a reçu le Prix Fénéon, ainsi que le Prix Grand-Chosier (ex-prix Vialatte).

Dans "Barcelona !" en 2015, l’auteur décrit avec justesse l’architecture et l’atmosphère de Barcelone, sa ville de cœur, durant la crise économique qui estompe petit à petit les couleurs et l’énergie de la métropole.

Dans un genre plus intimiste, il raconte l’histoire d’un artiste raté, devenu peintre faussaire dans "Excusez les fautes du copiste", lauréat du Prix Victor Rossel des jeunes en 2006 et du Prix Spécial Écrivain de la Fondation Jean-Luc Lagardère ; puis celle d’un enfant des rues et de la pauvreté, à Barcelone, dans "Chucho".

Dans son cinquième roman, "Les ballons d’hélium", il quitte l’espace géographique pour se plonger dans l’espace mental, réduit aux pensées et au sentiments d’une quadragénaire qui vit difficilement une rupture vieille de dix ans. En conjuguant légèreté et densité, l’auteur slalome entre l’intime et l’absolu.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Grégoire Polet est le lauréat du prix Amerigo Vespucci Adultes 2015, pour son livre "Barcelona !" publié aux éditions , Gallimard. "Une théorie prétend qu'il suffit de six poignées de main pour relier une personne à une autre, où qu'elles soient dans le monde. Appliquant cette théorie au roman, Grégoire Polet représente Barcelone à travers une vingtaine de personnages, dont les destins se croisent, se tressent, se perdent et se retrouvent." Ce prix est présidé par l'auteur Adbelkader Djemaï. Il a annoncé le résultat des délibérations du jury, vendredi 28 août, en présence du Coordinateur du FIG, Patrick Schmitt, de l'adjointe à la Culture de Saint-Dié-des-Vosges, madame Claude Kiener et du libraire déodatien et coordinateur du salon du livre, Olivier Huguenot. Ce prix Amerigo Vespucci adultes bénéficie du soutien financier (2.500 ?) du Crédit Mutuel Enseignant : CME La remise du prix aux lauréates aura lieu durant le festival international de Géographie dimanche 4 octobre, à 11h15 à la Tour de la Liberté
+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (129) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   18 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
Ce que Marx n'avait pas compris, c'est que ce n'est pas seulement les travailleurs qui sont esclavagisés par le capital. C'est tout le monde, les capitalistes aussi, tout le monde, riches ou pauvres, confortablement ou inconfortablement, qui est esclave de l'argent et d'une idée de la productivité qui n'apporte ni la paix, ni la liberté, ni le bonheur, ni la dignité, ni rien.



p358
Commenter  J’apprécie          300
ninosairosse   23 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
L'argent n'a plus d'essence. Plus de raison d'être profonde. La communication se développe énormément, se dérègle, s'affole et commence à être violemment et ridiculement contre-productif. La communication est l'élément tellement essentiel dans l'évolution, que ça a donné Internet. Et supprimez Internet, une autre forme de communication globale le remplacera. C'est trop tard, c'est arrivé. Les gens du monde entier n'ont plus besoin d'autre chose que de communication pour se savoir en relation. L'argent n'a plus rien à apporter. Que du mauvais. Car le désir profond de l'humanité, toute l'évolution le prouve, c'est de vivre ensemble. On n'arrête pas des mouvements pareils.



p434
Commenter  J’apprécie          290
ninosairosse   29 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
Agir pour un système en postulant a priori que le système est bon pour les gens, ça porte un nom, qui va vous faire bondir. C'est du totalitarisme. Relisez Hannah Arendt.



p437

Commenter  J’apprécie          300
ninosairosse   25 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
Lopez était parti d'emblée sur son cheval de bataille, [...] déclamant qu'il était complètement incroyable qu'on puisse ne pas être libéral, qu'il faudrait tout de même faire un peu de pédagogie pour extirper ces discours pseudo-marxistes et autoflagellants, que l'esprit même du libéralisme est d'augmenter la richesse de tous, que les faits le prouvent depuis deux cents ans, qu'un pauvre d'aujourd'hui vit mieux qu'un roi de jadis, qu'il faudrait tout de même commencer à ramer tous ensemble dans le même sens, que c'est la meilleure et la seule solution, que c'est une question de bon sens. Et qu'on ne vienne pas l'emmerder avec les limites du système, que soi-disant la croissance ne peut pas toujours augmenter. Evidemment, que la croissance est illimitée !



p436

Commenter  J’apprécie          270
ninosairosse   22 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
Le troc, c'est toi et moi, maintenant, on échange ça parce que ça nous arrange. L'argent, c'est merveilleux, puisque c'est dire, je te passe contre ceci ou cela une poignée de coquillages, parce que toi et moi nous savons qu'ailleurs, et plus tard, quelqu'un d'autre acceptera ces coquillages contre une autre marchandise. Cela va peut-être vous étonner que moi, qui suis tellement contre l'argent, j'en fasse l'éloge. Mais rendez-vous compte que l'argent, ce fut l'introduction du temps et de la distance dans les échanges entre les gens.



p432
Commenter  J’apprécie          270
ninosairosse   15 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
J'ai toujours pensé que c'étaient les Belges, les maîtres du monde. Ils n'ont l'air de rien, un tout petit pays, ils rigolent, leur Manneken-Pis, les frites, tout ça, leur gouvernement qui tombe tout le temps, mais après, hop, où qu'elles sont, les institutions européennes ? A Bruxelles. Ils cachent bien leur jeu. Ils sont marrants. Tu sais ce qu'avait dit Jules César, des Belges ? [... ]

Fortissimi sunt Belgae.

Les Belges sont les plus terribles.



P341
Commenter  J’apprécie          274
ninosairosse   23 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
L'argent a été le dénominateur commun des différences. La première loi internationale, si vous voulez. Et il faut bien comprendre l'importance de l'argent, pour comprendre pourquoi aujourd'hui il a fini d'être utile. Et que tous les maux qu'il a toujours entraînés, aujourd'hui, n'en valent plus la peine. Aujourd'hui, ce que l'argent permet est inférieur à ce qu'il empêche. C'est donc devenu une chose inutile et nuisible.

Pourquoi ?



p433
Commenter  J’apprécie          271
ninosairosse   09 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
Il n'y a qu'avec les objets et avec les morts, les sabliers et les livres, qu'on peut s'entendre. Dans l'aimable atmosphère de la pensée. Comme l'esprit est plus loquace en silence ! Dés qu'il faut fixer les mots matériellement, l'esprit bégaie. Mais dans la liberté du colloque pour soi, intime et silencieux, dans la tête, quelle volubilité ! Quelle toute-puissance ! Quelle volupté !



p124
Commenter  J’apprécie          270
ninosairosse   20 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
La vie est un poker, il faut savoir faire merveille avec ce qu'on a. Ce ne sont pas les meilleures cartes qui gagnent, c'est le meilleur joueur. Avec une paire et de l'idée, ou du bluff, on peut battre un brelan d'as. Etre sûr qu'on peut gagner, quelles que soient les cartes. Enthousiasme, toujours. Ne rien donner pour perdu, ne rien dénigrer.



p383
Commenter  J’apprécie          260
ninosairosse   12 novembre 2016
Barcelona ! de Grégoire Polet
Qui sait si, en créant des dieux comme Aoa, tellement concrètement ressentis, qui sait si, en suscitant des anges, le solitaire n'accomplit pas une tâche importante ? J'ai toujours senti que la navigation en solitaire était utile, et pas seulement pour le navigateur. Peut-être que, toute gratuite qu'elle paraisse, elle est ce travail spirituel qui crée ou réveille des puissances aussi douces qu'Aoa. Et peut-être, mais j'en suis presque certain, qu'Aoa et ses semblables n'agissent pas seulement pour le marin qui les a suscitées, mais qu'elles ont une efficacité, certes impondérable, ailleurs, pour d'autres, pour tout le monde, dans le passé, dans le présent et dans le futur.



p232
Commenter  J’apprécie          250

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz à la maison (spécial enfant)

Comment s'appelle le chat de mortelle Adèle ?

Fizz
Ajax
Pompon

12 questions
46 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur