AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 248 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Arras , le 06/11/1971
Biographie :

Gregory Mardon est auteur de bande dessinée, dessinateur et scénariste.

Il collabore avec des équipes d'animation après un stage à l'école des Gobelins à Paris pour étudier les règles d'élaboration des décors. Il participera ainsi aux décors et lay-out de nombreuses séries de dessins animés produits en France, dont Papyrus, Blake et Mortimer, Fantômette, Diabolik, etc. Parallèlement, il accomplit ses premières gammes dans la BD avec des récits complets publiés par Spirou en 1998 et 1999.

C'est en janvier 2000 qu'il aborde pour la première fois la création de longue haleine en publiant aux Humanoïdes Associés un magnifique récit sur son grand-père, "Vagues à l'âme".

Il poursuit néanmoins sa carrière dans le dessin animé jusqu'en 2002 où la publication aux éditions Cornélius de son second album, "Cycloman", réalisé avec Charles Berbérian (un des deux auteurs de Monsieur Jean), l'incite à effectuer définitivement le grand saut vers la BD.

C'est ainsi qu'il s'attaque en auteur complet à une grande fresque sur la vie quotidienne d'aujourd'hui: "Corps à corps" (2004) est retenu pour la collection Aire Libre Dupuis.

Après "Le Fils de l’Ogre" (2009), "Sarah Cole" (sur un scénario de Russell Banks, 2010), "L’Échappée" (2015) et "La vraie vie" (2016), il publie, en 2017, "Prends soin de toi" et "La leçon de choses", trilogie suivie de "Pauvre Jean-Pierre".
+ Voir plus
Source : http://www.dupuis.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La Femme Papillon
Podcasts (1)

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
marina53   19 septembre 2017
Prends soin de toi de Grégory Mardon
Le temps. Quelle drôle de chose que le temps...

Le passé n'existe plus.

Le présent n'existe pas.

Le futur n'existe pas encore.

Le temps passe, c'est tout.

Il se rythme selon nos désirs.

Nos ambitions.

Ou nos moments de stress.

Il passe trop vite.

Ou pas assez.

Le temps est subjectif.

Il n'est rien...

Et tout à la fois.

Le temps est absolu.

Il est plus fort que nous.

Mais on ne s'y résout pas.

On l'organise.

Et il s'arrête.

Entre-temps on aura eu notre temps...

Le temps que tu me regardes...

Ou que tu me dises "je t'aime".

Le temps d'une chanson...

Le temps de la passion...

Le temps de la routine...

Le temps qu'on s'éloigne...

Le temps qu'on se quitte...

Le temps des regrets...

Le temps que je vieillisse...

Et que je meure...

Le temps d'une vie si rapidement racontée.
Commenter  J’apprécie          390
marina53   30 décembre 2016
La vraie vie de Grégory Mardon
Tu as grandi dans un bar, tu es bien placée pour savoir que l’humanité n’a pas attendu Internet pour commenter de la merde.
Commenter  J’apprécie          312
marina53   21 février 2017
Vagues à l'âme de Grégory Mardon
Adolphe était un gars du Nord, un t'chi, il avait dans les yeux le bleu qui manque à son décor, et dans le cœur le soleil qu'il n'y a pas dehors, comme dans la chanson d'Enrico.
Commenter  J’apprécie          270
marina53   21 février 2017
Vagues à l'âme de Grégory Mardon
Grandir n'est pas si facile. La soupe ne suffit pas toujours.
Commenter  J’apprécie          260
marina53   19 septembre 2017
Prends soin de toi de Grégory Mardon
Chaque kilomètre parcouru m'éloigne des bistrots, des restos et des musées où nous allions. De chez Rosa... des tourons du Lidl de la rue du chemin vert, de ta maîtrise du hip-hop... de ton « Dites-moi tout » au vendeur de chaussures... de petit pan... de ta collègue qui fait du vélo... des grenouilles grosses comme l'ongle d'un pouce... des crêpes au fromage... des oeufs su'l'plat... de la petite lumière derrière le rideau qu'on allumait pour faire l'amour... de ton nez, de ta peau, de tes mains, de tes seins, de tes yeux brillants, de ton chignon, de Samantha et Rodrigo. De la cabine du capitaine, de ton matelas en mousse, de ton imitation du... (…) et de la confiture de myrtilles. Toutes ces petites choses qui n'évoquent rien à d'autres que nous...

Commenter  J’apprécie          200
marina53   21 février 2017
Vagues à l'âme de Grégory Mardon
Je me suis toujours demandé si ses histoires [ de mon grand-père] étaient vraies. Mais à cette pensée, j'éprouvais aussitôt un sentiment de honte. Vraies ou fausses, elles étaient une réelle richesse et l'héritage le plus précieux qu'il m'ait laissé. Elles avaient sur moi un impact plus puissant que tout l'imaginaire des contes merveilleux et récits de princes charmants. Quelle importance qu'il ait ou non exagéré certains épisodes de sa vie, je préfère croire qu'ils ont été plus forts que ça encore.
Commenter  J’apprécie          200
marina53   19 septembre 2017
Prends soin de toi de Grégory Mardon
Je déteste l'espoir. Il est si décevant.
Commenter  J’apprécie          180
Spilett   08 avril 2018
Vagues à l'âme de Grégory Mardon
— " T'as d'beaux yeux, tu sais ! "

— T'as d'beaux yeux, t'as d'beaux yeux,... Môssieur joue les durs à cuire tendrement amoureux... Mais n'empêche que moi l'Gabin, j'l'ai vu quand il était marin !... ... Ça roulait des mécaniques sur le pont, ça signait des autographes tout azimuts... Mais quand il fallait se foutre à la flotte, y'avait plus de fort en gueule. Il savait pas nager l'acteur. Alors sauf votre respect, mesdames messieurs, j'vous passe le bonsoir. T'as d'beaux yeux, j't'en fouterai moi !

Commenter  J’apprécie          140
marina53   30 décembre 2016
La vraie vie de Grégory Mardon
- Pourquoi tu veux avoir deux vies plutôt qu'une ?

- J'en ai qu'une, Carine ! On ne peut pas avoir deux vies. On n’en a qu’une, même si elle a plusieurs facette.
Commenter  J’apprécie          140
marina53   30 décembre 2016
La vraie vie de Grégory Mardon
Certains mensonges sont plus justes que bien des vérités.
Commenter  J’apprécie          150
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur