AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 2.86 /5 (sur 158 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1964
Biographie :

Guillaume Chérel est un écrivain et journaliste français, auteur de romans, de polars, d'essais, de récits de voyage et de livres pour enfants.

Il a passé son enfance à Bagnolet et à Montreuil, en Seine-Saint-Denis, au sein d'une famille de culture communiste, tendance Pif Gadget, ex-ORTF et SFP.
Après des études rapidement achevées, ayant abandonné tout espoir de devenir footballeur professionnel, il se lance dans une vie active tumultueuse et marquée par l'éclectisme. Journaliste - d'abord dans le sport puis la critique littéraire, il a été assistant-réalisateur et car-sitter à New-York. L'écriture lui apparaît alors comme le meilleur moyen de s'offrir une vie libre et aventureuse. Il parcourt le monde, des Comores en Chine, en passant par le Maghreb et l'Afrique francophone.

En 1986, Guillaume Cherel abandonne ses études de Lettres à la Sorbonne puis fait ses premiers pas en tant que journaliste dans les pages "sports" de l'Humanité. Il travaillera ensuite pour Révolution, Regards, Politis, Technikart, VSD, et deviendra critique littéraire pour Le Point et et l'Humanité. Installé dans un village près de Toulouse en 2002, il est retourné à Paris en 2009. Lancé grâce à la série du Poulpe, dont il écrit le n° 71, "Tropique du Grand Cerf", en 1996, Guillaume Cherel obtient à deux reprises la bourse Stendhal-Cultures France : en 2004 pour "Les Pères de famille ne portent pas de robe", paru chez Julliard, et en 2008 pour "Sur la route again" (paru chez Transboréal en 2013). Ses nombreux ouvrages publiés ayant connu un succès critique mais ne suffisant pas à assurer l'ordinaire, Guillaume Cherel continue de piger à droite et à gauche, à VSD ainsi que sur le site culturel La Grande Parade.

Indépendant en tant que journaliste, il conserve cette autonomie d'esprit pour affirmer, au fil de ses romans, un ton à part et des idées décalées. Des banlieues de son enfance jusqu'aux États-Unis période Obama, il livre son regard personnel sur un monde en profonde mutation.

son site : https://www.guillaume-cherel.fr/
+ Voir plus
Source : catalogue de la BNF et http://kerouac.blogs.liberation.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

???? La Petite Librairie, c'est tous les quinze jours ! Vos libraires Gérard Collard et Thomas Raymond vous présentent leurs dernières pépites littéraires. Ils sont accompagnés de chroniqueurs : Jacqueline Pétroz, Didier Debroux ! Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! ???? ? ? ? L'attaque du Calcutta-Darjeeling de Abir Mukherjee et Fanchita Gonzalez Batlle aux éditions Liana Levi ?? https://www.lagriffenoire.com/1020071-meilleures-ventes-polar-l-attaque-du-calcutta-darjeeling.html ? ? Violette Morris (Tome 1-Première comparution): À abattre par tous moyens de Javi Rey, Bertrand Galic aux éditions Futuropolis ?? https://www.lagriffenoire.com/128145-achat-bd-violette-morris-tome-1-premiere-comparution---a-abattre-par-tous-moyens.html ? ? Violette Morris (Tome 2-Deuxième comparution): À abattre par tous moyens de Javi Rey, Bertrand Galic aux éditions Futuropolis ?? https://www.lagriffenoire.com/1018546-achat-bd-violette-morris-tome-2-deuxie.html ? ? Beaumarchais, un aventurier de la liberté de Erik Orsenna aux éditions Stock ?? https://www.lagriffenoire.com/1010799-divers-litterature-beaumarchais--un-aventurier-de-la-liberte.html ? ? Papa Graine de Isabelle Maltese, Audrey Hervé et Guillaume Chérel aux éditions Anne Carrière ?? https://www.lagriffenoire.com/1018141-divers-litterature-papa-graine.html ? ? Heart Gear T01 - Edition Collector de Tsuyoshi Takaki et Sebastien Ludmann aux éditions Ki-Oon ?? https://www.lagriffenoire.com/1017491-livres-mangas-heart-gear-t01---edition-collector---vol01.html ? ? Oksa Pollock - L'espoir des lendemains (T7) de Anne Plichota et Cendrine Wolf aux éditions XO ?? https://www.lagriffenoire.com/1021926-romans-pour-enfants-oksa-pollock---l-espoir-des-lendemains---vol07.html ? ? Michel Vaillant tome 8 - 13 jours de Lapière, Graton Philippe aux éditions Dupuis ?? https://www.lagriffenoire.com/1013895-achat-bd-michel-vaillant-nouvelle-saiso---michel-vaillant---nouvelle-saison---tome-8---13-jours.html ? ? Midi pile de Rébecca Dautremer aux éditions Sarbacane ?? https://www.lagriffenoire.com/1016905-divers-jeunesse-midi-pile---une-aventure-de-jacominus-gainsborough.html ? ? Si tu vois tout en gris deplace l'éléphant de Pascale Seys aux éditions Racine ?? https://www.lagriffenoire.com/1026110-article_recherche-si-tu-vois-tout-en-gris--deplace-l-elephant---philosophie-vagabonde-sur-l-humeur-du-monde.html ? ? le Gang des rêves de Luca di Fulvio et Elsa Damien aux éditions Pocket ?? https://www.lagriffenoire.com/79358-divers-litterature-le-gang-des-reves.html ? ? Les prisonniers de la liberté de Luca di fulvio et Elsa Damien aux éditions Slatkine et cie ?? https://www.lagriffenoire.com/1014996-divers-litterature-les-prisonniers-de-la-liberte.html ? ? Même pas bêtes ! Les 5 sens: Comparons l'homme et l'animal de Michel Cymes, Farah Kesri aux éditions

+ Lire la suite

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
iris29   12 décembre 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
- [ Oscar Wilde] Sait- il qu'il est toujours lu et joué au théâtre ? Que son œuvre connait vraiment un grand succès ?

- Il dit : " Que voulez- vous que ça me fasse , je ne touche plus de droits d'auteur."
Commenter  J’apprécie          240
Ziliz   30 juillet 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
- On dirait Guillaume Charal ! s'exclama Belvédère.

- Qui ça ? demanda Yann Moite.

- Guillaume Charal, un illustre inconnu à qui j'ai eu la faiblesse d'accorder un peu de mon attention, à ses débuts, et qui m'a chié dans les bottes au moment de mon manifeste sur les putes. Il m'a écrit une lettre ouverte dans 'Libé' et 'Rue 89'. C'est un auteur pauvre et méconnu qui envie les auteurs comme nous : riches et célèbres.

- Je ne le connais pas mais j'ai bien aimé sa réaction à votre égard, dit Christine Légo. Si j'avais été un homme, je vous aurais cassé la gueule au moment du manifeste.

- Chère Christine, j'ignore si vous n'êtes pas un homme, mais je n'ai aucune preuve que vous soyez une femme.

Yann Moite, renfrogné, se fustigea en son for intérieur de ne pas avoir décoché ce trait d'esprit le premier.

(p. 113-114)
Commenter  J’apprécie          220
frgi   02 décembre 2016
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
"L'édition, à l'instar du 7e art, était devenu une industrie qui produisait du formaté. Les récits étaient calibrés scénarisés, pour devenir bankable. Bankable or not bankable. That is the question. The only one. Le reste n'était que branlette d'intello casse-bonbons." (p.37)
Commenter  J’apprécie          200
iris29   11 décembre 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
La première phrase d'un roman est la plus importante, dit-on.

Nous voilà débarrassés.
Commenter  J’apprécie          210
iris29   10 décembre 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
Le cynisme apparent de Belvédère [ F Beigbeder ] n'était qu'une façade. Le personnage d'alcoolique drogué qu'il s'était crée, une illusion. Dans l'intimité, il mangeait des Carambar et buvait du thé vert.
Commenter  J’apprécie          202
Ziliz   29 juillet 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
Yann Moite venait de publier 1 000 pages sur sa propre mort. Mille pages de pas grand chose sur pas grand chose, donc, mais mille pages tout de même, quel exploit ! Mille pages publiées chez un éditeur qui avait pignon sur rue. Mille pages qui lui avaient servi à régler ses comptes avec son père. Des histoires de mort qu'on a devant soi, tandis qu'on aurait sa naissance derrière soi. Ça n'avait pas beaucoup de sens mais qui s'en souciait ?

Comme Christine Légo avec son père et Michel Ouzbek avec sa mère, écrire lui coûtait moins cher que d'aller chez le psy. Et ça avait marché ! La chance avait joué en sa faveur. Elle ne suffisait pas à assurer le succès, mais il fallait en avoir. Aller la chercher, la provoquer. Et être opportuniste.

Yann Moite regrettait parfois ses jeunes années, quand il écrivait des histoires d'amour d'inspiration romantique. Il se revoyait marcher fiévreusement, manuscrit sous le bras, depuis la porte de Clignancourt, où il habitait, jusqu'à Saint-Germain des Prés, pour présenter son oeuvre aux éditions Grassouillet. Il vibrait, à cette époque. Il y croyait. Mais il fallait se montrer raisonnable, ce n'était pas avec deux mille exemplaires vendus qu'il allait passer à la télé.

(p. 72)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          163
iris29   12 décembre 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
Conduire une voiture de sport de nos jours est un non- sens , avec tous ces radars ! Quand j'étais jeune , vous auriez dû voir ça. Nous ne portions pas de ceinture de sécurité. Bon, d'accord, ça a tué Nimier et Camus, vous me direz. Et Sagan a failli y passer. Mais on mourait en Aston Martin, à l'époque. C'était la classe !
Commenter  J’apprécie          172
Ziliz   31 juillet 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
D'ailleurs, pour sa part, [Amélie Latombe] préférait de loin la compagnie des hommes et leur passion pour la mort, les crimes, les bagarres, la guerre. Au moins, là, ça bougeait, ça vivait, ça mourait.

Elle avait envie de mordre et de griffer quelqu'un. Comme Virginie Lapente, par exemple. Elles étaient tellement différentes l'une de l'autre. Amélie lui trouvait un air de camionneuse qui parlerait comme un charretier. Comment pouvait-on comparer son style « j'écris comme j'te parle » à de la littérature ? Elle la trouvait vulgaire. Une vraie poissonnière ! Tout le contraire d'elle, qui usait d'un langage châtié.

(p. 38)
Commenter  J’apprécie          162
Ziliz   30 juillet 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
La présence des hommes lui manquait. L'idée de passer une autre journée avec ses collègues écrivains l'étourdit d'avance.

[Delphine] devait trouver un moyen de filer à l'anglaise. Sans dire au revoir, comme au cours d'une soirée où c'était le meilleur moyen de se faire accrocher : 'Vous partez déjà ?' Dans ces cas-là, elle avait envie de répondre : 'Oui, j'en ai marre, la musique est à chier, votre conversation m'ennuie, j'ai envie d'être seule, chez moi, au calme.'

Commenter  J’apprécie          160
Ziliz   28 juillet 2018
Un bon écrivain est un écrivain mort de Guillaume Chérel
C'est le 22 septembre 1978 exactement, sur les coups de 22h30, juste avant le film au rectangle blanc, que Frédéric Belvédère avait eu la vocation. Il serait écrivain-qui-passe-à-la-télé. Il serait TÉLÉCRIVAIN.

N'étant pas américain ni mort, donc, il ne lui restait plus qu'à écrire des romans français d'actualité. Spitiruels (don't forget !) de préférence. C'est-à-dire nombrilistes et désenchantés.

Ce n'était pas très compliqué, deux choses lui suffiraient.

Premièrement, s'inspirer de sa vie de pauvre petit garçon riche et de sa première expérience professionnelle dans le monde de la mode. Un milieu cynique et superficiel. Dont il décrirait la superficialité et le cynisme en se mettant en scène au moyen d'un double littéraire d'origine slave, Oktav Pirbot, grand buveur de vodka. Da !

Deuxièmement, passer à la télé.

Comme chroniqueur, tout d'abord, puis animateur-présentateur.

En observant bien Jean de Moisson [...] il avait compris qu'il suffisait d'apprendre par coeur quelques citations littéraires pour paraître cultivé. Et spirituel, donc. Toujours. C'était la règle d'or.

(p. 19-20)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur