AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.15 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 23/08/1984
Biographie :

Guillaume Lenoir a suivi des études littéraires, puis en histoire de l’art, et a effectué une maîtrise en histoire ancienne.

Grand passionné de civilisations antiques, il aime faire revivre des figures et des événements du passé. Il a écrit plusieurs articles traitant de femmes méconnues ou controversées de l'Histoire.

"La Marquise aux poisons" (2017), son premier livre, paru chez Evidence Éditions, met en lumière l'une de ces femmes dont la postérité a gardé en tête l'image d'un monstre criminel.

Son autre domaine de prédilection est le fantastique, qui lui permet de laisser libre cours à son imagination.

Son second roman, "Hartland : Les Portes de l'Enfer" (2017), propose un univers plus contemporain et change de registre.

Il est également auteur de plusieurs nouvelles.

son site : https://www.guillaume-lenoir-auteur.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Guillaume.Lenoir.Auteur/
+ Voir plus
Source : www.guillaume-lenoir-auteur.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Guillaume Lenoir   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Guillaume_Lenoir   16 octobre 2017
Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer de Guillaume Lenoir
"Helen Fairbank, d’un naturel rêveur, était restée distraite par un rayon de soleil qui se reflétait à travers un vitrail et qui projetait des faisceaux colorés sur le sol. Elle était plutôt indifférente à l’idée de rencontrer ce nouveau révérend et se l’était imaginé à l’image de monsieur Stanton, jovial, un peu rond, dégageant une certaine bonhomie.

L’homme qui se tenait face à elle et à l’assistance en était le parfait contraire ; vêtu d’une robe noire à manches larges, il les observa. Dans un silence religieux, tous virent ces yeux perçants, insistants, ce visage blême qui donnait l’impression d’avoir devant eux un mannequin de cire. La haute stature du pasteur, depuis l’estrade du chœur, les surplombait et les dominait. Ils ne pouvaient qu’afficher un air ébahi face à son arrivée."
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   06 décembre 2018
Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer de Guillaume Lenoir
Et elle fut horrifiée. La silhouette noire se tenait juchée sur l'une d'entre elles. Elle l'a fixait, d'un regard perçant et terrifiant, se faufilant jusqu'au plus profond de son être. Elle se sentit prise d'un malaise indescriptible. La sensation monstrueuse que quelqu'un ou quelque chose, à cet instant, violait l'intimité de son âme. Helen se leva subitement, faisant grincer le banc, interrompit ses voisins. Edward, surpris, l'attrapa par le bras :



_ Helen ? Que se passe-t-il ?



_ Mais tu ne vois donc pas ? Il y a quelque chose dans cette église...
Commenter  J’apprécie          10
Marc_Legrand   13 mai 2019
Le meurtre était (presque) parfait de Guillaume Lenoir
FAUX-SEMBLANTS



Mon nom est Anthony Rivera et j’ai tué une femme.

Elle s’appelait Hallie Cohen et venait de fêter son vingt-huitième anniversaire en ma compagnie dans un bon restaurant du centre de San Francisco.

Ce n’était pas la première fois que je planifiais de la faire disparaître. Nous nous fréquentions depuis six mois et j’en avais déjà eu l’occasion. Dans le scénario que j’avais échafaudé, elle devait boire plus que de raison, tout d’abord en public, devant des témoins qui pourraient en attester, ensuite en privé, quand nous serions rentrés chez moi. Il était en effet impératif qu’elle soit relativement éméchée à l’instant de sa mort.

Le problème était de trouver le dosage adéquat.

Si ma belle amante n’était pas ivre, la thèse de l’accident perdait en crédibilité. Le doute pouvait s’emparer du binôme de flics en charge de l’affaire. Je ne pouvais pas me le permettre. Si, au contraire, elle se trouvait à la limite du coma éthylique, les enquêteurs auraient du mal à croire qu’elle ait pu se rendre seule jusqu’à l’escalier pour en dégringoler les marches. Enfin, je devais coucher avec elle avant son décès. Et s’envoyer en l’air avec une femelle trop alcoolisée pour être consciente plus d’une minute sur deux risquait de sembler suspect.

Voilà pourquoi j’avais dû reporter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   11 août 2018
Le meurtre était (presque) parfait de Guillaume Lenoir
Le problème était de trouver le dosage adéquat.

Si ma belle amante n’était pas ivre, la thèse de l’accident perdait en crédibilité. Le doute pouvait s’emparer du binôme de flics en charge de l’affaire. Je ne pouvais pas me le permettre. Si, au contraire, elle se trouvait à la limite du coma éthylique, les enquêteurs auraient du mal à croire qu’elle ait pu se rendre seule jusqu’à l’escalier pour en dégringoler les marches. Enfin, je devais coucher avec elle avant son décès.
Commenter  J’apprécie          10
Guillaume_Lenoir   03 juin 2017
La Marquise aux poisons de Guillaume Lenoir
Elle ne savait plus ce qu’elle éprouvait réellement pour lui. Elle était certaine de le haïr. Mais il provoquait encore chez elle une pulsion trouble et violente. Il était celui qui l’avait entraînée dans le sillage de crimes monstrueux. Mais aussi la source de plaisirs intenses. Un mélange abstrait de sexe et de mort auquel elle restait soumise.
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   11 août 2018
Le meurtre était (presque) parfait de Guillaume Lenoir
Nuit du 21 au 22 octobre



La Sonate au Clair de Lune résonna à nouveau à travers les couloirs du château. Réveillée, Elizabeth resta terrée sous sa couverture, à bout de nerfs, mortifiée par la terreur.

La musique cessa au petit matin, lorsque les premiers rayons de soleil filtrèrent à travers les rideaux de la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          10
carnetplume   18 novembre 2018
Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer de Guillaume Lenoir
Elle avait la sensation terrible de se retrouver désormais en présence d’une étrangère. Une femme incapable de lui adresser le moindre mot, ni même la reconnaître. Elle se remémora leurs moments de complicité. Toujours unies, soudées, s’appelant au téléphone à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.
Commenter  J’apprécie          10
gabrielleviszs   11 août 2018
Le meurtre était (presque) parfait de Guillaume Lenoir
Lucas avait aimé cette ville, mais c’était il y a longtemps. À une époque, elle fut son foyer, le symbole de la famille, des liens qui les unissaient tous. Aujourd’hui, il n’y avait plus que chagrin, solitude et désespoir. Il était de retour, pourtant, après bientôt deux ans d’absence. Sa sœur, Irène, se remariait, et l’avait bien entendu invité à la cérémonie. Lucas ne pouvait rien refuser à sa grande sœur, surtout après tout ce qu’elle avait traversé. Il n’empêche qu’il était tout sauf réjoui à l’idée de se retrouver dans une réception qui ne ferait que lui rappeler la dernière fois que toute la famille avait été réunie — autour d’un cercueil blanc.
Commenter  J’apprécie          00
Guillaume Lenoir
Guillaume_Lenoir   03 juin 2017
Guillaume Lenoir
La marquise demeurait immobile, le regard vague, observait la pluie tomber et ruisseler sur la terrasse en pierre. Le bruit de l'eau, qui rebondissait sur les toits l'apaisait. Malgré le froid qui régnait, elle avait ouvert en grand l'une des fenêtres pour mieux respirer. l'hôtel des Brinvilliers, dépouillé de ses plus beaux meubles pour renflouer les dettes les plus urgentes, dégageait une atmosphère triste, lui faisait ressentir une impression de vide incommensurable. Celui de son existence.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs   06 décembre 2018
Hartland, tome 1 : Les portes de l'enfer de Guillaume Lenoir
Souvent, les éléments les plus improbables sont en réalité connectés entre eux, rajouta Nathan. Ils s'imbriquent parfaitement, comme les pièces d'un puzzle que l'on aurait disséminés. Crois-en mon expérience de journaliste. Après ce à quoi nous avons été confrontés l'autre nuit, je suis intimement persuadé qu'il y a quelque chose derrière tout cela.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Connaissez- vous bien la "Marquise aux poisons" ?

Comment s'appelle le père de Marie-Madeleine ?

François
Antoine
Dreux
Jean-Baptiste

11 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La Marquise aux poisons de Guillaume LenoirCréer un quiz sur cet auteur