AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.56 /5 (sur 145 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Chenôve , le 14/06/1981
Biographie :

Guillaume Meurice est un humoriste et chroniqueur radio français.

Il passe d'abord un DUT GEA à l'IUT de Besançon, étudie brièvement en licence à Aix-en-Provence, puis il s'intéresse au théâtre sans forcément avoir l'ambition de faire carrière. Il étudie ainsi la comédie au Cours Florent entre 2002 et 2005.

En novembre 2007, Guillaume Meurice crée son premier one-man-show, initialement intitulé "Annulé" puis renommé "Mort de rire" en 2008 avant de changer à nouveau de nom au cours de la même année pour "Tout le monde y passe".

Il apparaît pour la première fois à la télévision dans l'émission Café Picouly (diffusé à l'époque sur France 5) en novembre 2010. En juin 2012, l'humoriste édite un ouvrage intitulé "Guillaume Meurice chronique la société".

En septembre 2012, il devient chroniqueur humoristique dans l'émission de radio "On va tous y passer" sur France Inter, jusqu'à l'arrêt de l'émission en juin 2014. En mars de la même année, il crée son deuxième spectacle, "Que demande le peuple ?".

Il est notamment connu pour sa participation à l'émission "Par Jupiter !" (auparavant jusqu'en juin 2017, "Si tu écoutes, j'annule tout") sur France Inter, où il s'illustre avec sa chronique humoristique "Le Moment Meurice", composée de micro-trottoirs caustiques.

En 2017, il sort une bande dessinée avec le dessinateur de presse Marc Large, intitulée "On n'est pas sérieux quand on a 2017 ans". "Cosme" (2018) est son premier roman.

son blog : https://guillaumemeurice.wordpress.com/
son site : https://www.guillaumemeurice.fr/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Guillaume Meurice   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Nous avons le plaisir de recevoir le comédien et chroniqueur de France Inter Guillaume Meurice pour cette rencontre virtuelle diffusée à 18h30 en direct et en simultané sur Facebook et YouTube. Dans son nouveau livre, Guillaume Meurice fait revivre Triboulet, le bouffon du roi au XVIe siècle, comique hors pair qui fit pourtant la blague de trop. Le pouvoir tolère-t-il vraiment le rire ? Au-delà du texte drôle et formidablement écrit, c'est bien de liberté de parole et de tolérance dont il est ici question.


Citations et extraits (218) Voir plus Ajouter une citation
Guillaume Meurice
Ziliz   13 février 2019
Guillaume Meurice
Ça y est, on a enfin une vraie réforme de l'éducation nationale qui a de la gueule. On va mettre des profs en plus... Euh non, pardon, on va mettre des drapeaux français et européens, et les paroles de la Marseillaise dans toutes les classes.

Allez bam ! Prends bien ça dans la gueule, l'incivisme !

Ça c'est ambitieux ! Les gosses, ils font moins les malins, ils rangent les crans d'arrêt, ils flippent, comme ça. Pis en même temps, ça cachera les murs qui se pètent la gueule dans pas mal d'établissements scolaires.

Et enfin, on sera enfin fiers de la République et de ses voleurs. VAleurs, pardon, VAleurs ! Je pense trop à Richard Ferrand, en ce moment !

Bref, enfin un vraie mesure populaire qui plaît aux Français.

[...]



• 'Hymne et salut au drapeau obligatoire à l'école ?' - Le Moment Meurice, France Inter, 13/02/2019

>> https://www.youtube.com/watch?v=fM0f8etLG30
Commenter  J’apprécie          510
Guillaume Meurice
Ziliz   27 mars 2020
Guillaume Meurice
Dédicace à la star du moment : Sibeth Ndiaye, qui vraiment se révèle, en ce moment ; elle se dépasse.

Alors je vais pas tout vous faire, parce qu'elle a dit tellement de trucs...

Bon déjà elle a dit que le président ne portait pas de masque, parce qu'il en avait pas besoin. Bim, 2h après, le gars il arrive déguisé en Dark Vador à Mulhouse. Bien joué !

Elle avait dit en janvier que les écoles fermeraient pas. Bon voila, raté !

Sur l'échelle de la prédiction, on est au niveau de Paco Rabanne, on dirait.

Hier elle a enchaîné pour apaiser le pays (parce que c'est important en ce moment) en disant que les professeurs foutaient rien. Excellent ! Excellent Sibeth ! Là en terme d'apaisement, autant s'épiler le maillot au Tabasco, je vous le dis tout de suite.

(...)

Il est chaud en ce moment, Manu. Il profite de la situation pour se tailler un costume de chef de guerre. On dirait un Playmobil qui a piqué un costume de GI Joe. La dernière fois qu'un mec a eu aussi l'air con, c'est moi qui suis obligé de faire la cuisine en ce moment. J'ai raté des coquillettes au Pesto, hier, parce que j'avais oublié le Pesto - quel con ! Bon ben Macron il oublie les masques et les tests. On respecte, parce que c'est le président de la République.

(...)

_____



• Par Jupidémie #E08, le podcast de confinement, 26 mars 2020

>> https://www.youtube.com/watch?v=jOaWjIogeXA
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4820
Guillaume Meurice
Ziliz   16 avril 2019
Guillaume Meurice
Je vais vous parler de Notre-Dame, évidemment. Catastrophe nationale. On a une pensée pour Jeannette Bougrab, la petite amie de Monseigneur André 23.

Jack Lang, aussi, terrible. On l'a entendu, il était sur France Inter ce matin, j'ai vu les images, j'ai cru que c'était une gargouille, au début. C'est vrai qu'il y a une restauration de visage qui a foiré, à mon avis, chez Jack Lang, l'ancien sinistre de la culture.

Une pensée également pour Stéphane Bern, qui vit ses pires moments depuis la gastro de son caniche le mois dernier.

François Pinault et Bernard Arnault ont été obligés de se sacrifier pour faire un don défiscalisé.

Enfin c'est vraiment des heures sombres. C'est terrible !

Je me suis rendu sur place ce matin, où l'émotion est intacte. Mais où les experts sont déjà au travail. J'en ai rencontré plein, des vrais hein, je vous parle des vrais experts, pas des experts payés par des organismes à la con, là. Des experts qui bossent à l'instinct. Moi j'aime ça, c'est les meilleurs, souvent c'est mes préférés. Allez on commence avec un premier :

« Moi je pense que ça a été fait un peu exprès pour pas que le président il passe à la télé.

- Ah, vous pensez ?

- A mon avis, y a quelque chose qu'est pas logique.

- Y a qqch qu'est pas clair ?

- Que ça tombe ce jour-là… Ça m'étonnerait que ce soit un ouvrier...

- Alors ça serait quoi ? l'équipe de Macron qui aurait foutu le feu à Notre-Dame ?

- Pour moi c'est quand même bizarre que ça tombe ce jour-là... »

C'est bizarre, c'est bizarre, c'est bizarre... Surtout que moi j'étais dans le coin hier à 19h, il m'a semblé entendre Sébastien Le Cornu dire : 'Bon ben je vais fumer une petite clope, moi, sur les toits, on a une belle vue'.

Coïncidence ? Je ne crois pas. Tout ça est bizarre. C'est le complot, hein.

Je vous rappelle que le 11 septembre 2001, George Bush devait aller bouffer chez sa belle-mère. Faudrait p'têt pas nous prendre pour des cons.

Je crois que mon enquête commence très bien. Ce Monsieur est sur une bonne piste. Mais qui dit enquête dit contre-enquête. Allons voir un autre expert :

« Quand je vois de quoi ont été capables les Gilets jaunes. De brûler une préfecture, de s'attaquer à un monument national comme l'Arc de Triomphe...

- Ça pourrait être un coup des Gilets jaunes ?

- Ah oui, oui. Moi je suis persuadé… »

Alors ça, ça relance tout. Ça serait un Gilet jaune. Sur la lancée du Fouquet's, les mecs ont pris la confiance, ils se mettent à tout cramer.

[…]

Allez vite, envoyez vos dons pour qu'on puisse à nouveau bientôt prier dans ce beau bâtiment, pour tous les humains qui crèvent chaque jour, dans la misère.



▪️ Les experts 'Notre-Dame de Paris' - Le moment Meurice, France Inter, 16/04/2019

>> https://www.youtube.com/watch?v=MFxVHmGWbz4
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4710
Guillaume Meurice
aiguebelette   13 février 2019
Guillaume Meurice
La lutte des classes, ça commence dans les classes.

Le Moment Meurice (France Inter) 13/02/2019
Commenter  J’apprécie          475
Guillaume Meurice
Ziliz   30 janvier 2019
Guillaume Meurice
J'ai fait un voyage hier soir dans l'auditorat de France Inter [...] puisque j'étais au meeting de 'Place Publique', organisé par Raphaël Glucksmann, notre ancien Hugo Chávez à nous. Parti trop tôt [de France Inter], on pense à toi...

Le meeting avait lieu à l'Elysée Montmartre.

Alors ça se repérait à l'odeur parce que ça puait le quinoa au bout de la rue.

Je suis rentré, ça parlait de promos à Naturalia, vacances à la Rochelle avec le petit Lucas et sa soeur Grenadine.

Après la gauche caviar, c'est la gauche boulghour qui était là.

Y avait du monde, y avait du beau monde.

Y avait Jean-Luc Benamias. Vous vous souvenez ? Le Bourvil de la dépénalisation de la weed ! [...]

[...]

Y avait du monde, mais l'ambiance était pas non plus à la gauchiasserie, faut être honnête.

Comment il était, le public ?

« Il a l'air moins à gauche que le public d'Hamon, déjà. Ça c'est de la gauche qui s'est embourgeoisée, quand même.

- C'est mal barré, alors, ce soir ? »

[...]

Pas de clopes roulées, pas de djembé, aucun sarouel. Ce qui constitue d'habitude la sainte Trinité d'un meeting de gauche.

Un mec qui sifflotait du Cali était à deux doigts de se faire virer. Ambiance bizarre. Bizarre, bizarre. Mais quand même des gens motivés. Qui veulent quoi ?

« On veut innover, on veut croire à d'autres choses...

- Mais quoi, par exemple ?

- J'en sais rien, on va inventer. Je pense qu'il y a des gens qui veulent d'autres choses.

- Y a des gens qui vont inventer d'autres choses auxquelles vous allez pouvoir croire ?

- Oui, j'espère...

- C'est un peu flou, on a l'impression, non ?

- Flou, je sais pas, mais on cherche, on cherche...

- Mais vous cherchez par où ?

- Ben on sait pas... »

Voilà ! C'est le problème ! A gauche y a plein de bons chercheurs, y a pas de bons trouveurs. Mais pour tout ce qui est recherche, ils sont balèzes. A force de s'enfoncer, ils vont bien finir par trouver du pétrole un de ces quatre...

[...]



• Le mouvement 'Place Publique' peut-il rassembler la gauche ? - Le Moment Meurice, France Inter, 30/01/2019

>> https://www.youtube.com/watch?v=aSp5JEmAleA
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Guillaume Meurice
Ziliz   28 août 2019
Guillaume Meurice
Oui, la maison brûle, notre maison brûle, et nous regardons Yann Moix, le Alain Soral qui se prend pour Balzac.

La maison brûle et c'est Bolsonaro le pompier. Ah ah ! Bonne nouvelle, hein, pour les passionnés de dépression nerveuse ! Bolsonaro qui non seulement s'en fout de la forêt, mais qui en plus fait rien que d'embêter notre Manu, notre bien-aimé président, en se moquant de sa zouz, la valeureuse BriBri, première dame de France à qui Stéphane Bern doit ses plus belles descentes d'organe. (…)

Toujours est-il qu'une partie du peuple brésilien s'excuse pour l'attitude de leur président. Et je voulais voir si le peuple de France y était sensible. Alors je suis allé le voir ce matin, et coup de bol, on a un beau peuple de France, on est quand même le peuple de Simone de Beauvoir et d'Alfred de Musset :

« Mieux vaut avoir une femme plus jeune qu'une femme plus vieille.

- Pourquoi, alors ?

- Je trouve ça plus attrayant... Après, c'est dans les vieilles marmites qu'on fait les meilleures soupes. »

C'est Alfred de Musset, version Top-Chef.

(…)

Heureusement qu'il reste quand même quelques vaillantes entreprises françaises pour importer illégalement du bois tropical, comme le révèlent plusieurs ONG. (…)

Business is business. Et pendant qu'on parle des beaufitudes de Bolsonaro et compagnie, le magasin reste ouvert. Pendant que la forêt crame, Macron vient d'attribuer 360 000 hectares aux multinationales minières en Guyane, en pleine Amazonie française. Alors les polémiques à la con, c'est vraiment l'arbre qui gâche la forêt.

___

▪️ 'Bolsonaro, Brigitte Macron et nous' - Le Moment Meurice, France Inter, 28/08/2019

>> https://www.youtube.com/watch?v=trR9loMDen8
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
Guillaume Meurice
Alfaric   17 novembre 2020
Guillaume Meurice
Et si Jésus était mort du coronavirus est-ce que vous porteriez un coton tige autour du cou ?
Commenter  J’apprécie          415
Guillaume Meurice
Ziliz   29 janvier 2019
Guillaume Meurice
Je vais parler musique, puisqu'on connaît le candidat à l'Eurovision français : Bilal Hassani.

[...]

Depuis sa nomination, Bilal est victime d'une campagne de discrimination, sur les réseaux sociaux, notamment. Son origine, son apparence, sa sexualité sont brocardés par plein de gens aussi courageux qu'anonymes qui vont de Fifoudu92 à autres Mégateub37.

[...]

Rien de tel qu'une bonne base scientifique qui revient d'ailleurs aux origines :

« Le Seigneur nous a créés avec un homme et une femme. Il n'a pas créé deux femmes ensemble... Comment voulez-vous ? Moi je trouve ça insensé, tout ce qui se passe !

- Mais est-ce que le Seigneur, il n'a pas créé aussi des homosexuels ?

- Ah mais oui ! Je ne sais pas s'il les a faits comme ça ou si c'est une déviation, j'en sais rien. Je ne peux pas vous dire.

- Mais si ça se trouve, le Seigneur était lui même homosexuel ?

- Ah non...

- On sait pas ! Comment vous pouvez être sûre ?

- Ah si, si, si ! Il aimait bien les femmes, il était entouré de femmes, d'ailleurs.

- Y a plein de gays qui sont entourés de femmes, hein.

- Oh non... J'en sais rien, je peux pas vous dire. »

Ah le doute ! Y a un petit doute, et ça, déjà, c'est beau. C'est vrai que les voies du seigneur sont impénétrables. Mais avec du poppers, hein, va savoir, on fait des miracles.

Alors pour rassurer tout le monde, j'ai aussi rencontré pas mal de gens qui soutenaient Bilal et qui se foutaient pas mal de ce qui se passait dans son arbre généalogique ou dans son slip. Alors ne te soucie pas, Bilal, des garants de la virilité qui flippent devant un CD de Mylène Farmer. Continue à chanter pour les faire déchanter !



• 'Eurovision et homophobie' - Le Moment Meurice, France Inter, 29/01/2019

>> https://www.youtube.com/watch?v=JJidGUeegnI
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          376
Guillaume Meurice
Ziliz   04 décembre 2018
Guillaume Meurice
J'ai toujours été pour la convergence des luttes. Et y a un soutien des Gilets jaunes qui m'a particulièrement intéressé, c'est Patrick Balkany. C'est Patoche, le bon vieux Patoche, comme on l'appelle. Il a toujours été à la pointe des révoltes fiscales. C'est le Che Guevara du tiers provisionnel, il faut le dire. [...]

Alors je suis allé sur les terres de Balkany, pour sonder la révolte qui gronde. A Levallois, on soutient les Gilets jaunes, mais pas les débordements à l'Arc de Triomphe :

« C'est une honte, c'est inadmissible ! C'est vraiment plus que choquant ! Les Boches n'ont jamais fait une chose pareille ! »

Hé, hé, hé ! Quoi qu'on pense des Boches, ils ont respecté l'Arc de Triomphe, ils n'ont pas tagué "Pétain petite b!te", au feutre dessus. [...]

Mais les Levalloisiens sont également, évidemment, en colère contre Macron :

« En tant que Président, moi je trouve qu'il fait pas l'unanimité. Hein, comme il dit le Macron, là : "Traversez la rue, trouvez du boulot !" Il est d'où, ce mec-là, lui ? Il a été fait contre un mur, ou quoi ? »

Est-ce que Macron a été fait contre un mur ? Ça c'est une question qu'il faudrait porter sur la table des négociations. Nous sommes en démocratie, le peuple veut savoir. Moi j'ai une petite idée de la réponse, mais vous savez, c'est pas mon genre de donner mon avis... Ce qui m'intéresse, c'est l'avis du peuple levalloisien, qui aime Patoche, malgré les casseroles.

[...]



• Patrick Balkany et les 'Gilets jaunes' - Le Moment Meurice, France Inter, 04/12/2018

>> https://www.youtube.com/watch?v=linkSpBpMzo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Guillaume Meurice
Ziliz   14 juin 2018
Guillaume Meurice
Je vais vous parler du bateau Aquarius, moi, aujourd'hui, le bateau de SOS Méditerranée, puisque Marine Le Pen n'a pas voulu le laisser accoster. Euh pardon... Emmanuel Macron !! J'ai dit Marine Le Pen ? Je suis paumé ! La blonde qui ressemble à Patrick Juvet, c'est Le Pen ? D'accord. Donc le président, c'est l'autre... Donc son premier ministre, Bruno Gollnisch... ah non, putain, comment il s'appelle ? L'espèce de Gary Cooper discount, là ? Comment il s'appelle ? Nemo ! Non, Nemo, c'est le chien. Non, le chien c'est Bruno Roger-Pe...

Bon, bref... Le régime de Vichy... la France, pardon, n'a pas voulu accueillir l'Aquarius.

Je suis désolé. C'est la confusion, hein, parce qu'on s'attendait pas à voir le programme du FN aussi rapidement appliqué.

Alors heureusement, quand y a confusion, on peut toujours compter sur le peuple de France. Moi c'est vrai que quand ça bloque sur un problème, souvent, je vais voir les gens. Ça débloque pas forcément, mais au moins ça nous fait rigoler.

[...]

Et moi, malheureusement je suis français depuis des générations, alors je suis condamné à vivre dans un pays qui se referme sur lui-même, jusqu'à moisir de l'intérieur.

Je rappelle que si c'était le Front National qui faisait ça, y aurait des manifs dans les rues partout pour dire : 'Accueillons l'Aquarius !' Là, y a que dalle. Et comme disait Max Frisch : 'Il y a plus terrible que le bruit de bottes, il y a le silence des pantoufles.'



• 'Est-ce qu'on aurait dû accueillir l'Aquarius ?', Le Moment Meurice, France Inter, 13 juin 2018.

► https://www.youtube.com/watch?v=2js1RAvzVoo
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          368

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La vague, Todd Strasser

Ce roman fait parti de quel genre littéraire ?

roman d'adolescence
science-fiction
fantastique
horreur

10 questions
554 lecteurs ont répondu
Thème : La vague de Todd StrasserCréer un quiz sur cet auteur

.. ..