AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.99 /5 (sur 141 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Burscheid , le 1er oct. 1942
Biographie :

Günter Wallraff (de son vrai nom Hans-Günter Wallraff) est un journaliste d'investigation allemand né le 1er octobre 1942 à Burscheid près de Cologne.
Günter Wallraff se fit connaître par sa méthode d'enquête retentissante, qui fut parfois qualifiée de « wallraffienne » en Allemagne. Son principe d'investigation est basé sur l'expérience personnelle, au cours d'une infiltration dans l'environnement proche de la cible du reportage. Wallraff adopta à chaque fois une identité fictive et n'était donc pas reconnaissable comme journaliste. Il écrivit ainsi des livres dénonçant certaines situations sociales et essayant d'apporter un nouveau regard sur le fonctionnement de la société.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ajoutée le 12 juil. 2012 Le journaliste allemand Günter Wallraff se glisse un an durant dans la peau d'un Somalien émigré en Allemagne, afin de se faire une idée de l'accueil fait aux minorités de couleur dans son propre pays. Sous le nom de Kwami Ogonno, Somalien émigré ayant appris l'Allemand à l'Institut Goethe de Dar Es Salaam en Tanzanie, Günter Wallraff va tenter -sous couvert de caméra cachée- de s'intégrer et de mener une vie normale dans son pays « d'accueil ». Or, louer un appartement, chercher du travail, prendre les transports en commun, voire inviter une femme à danser... vont se révéler une épreuve de force pour le blanc-nouveau-noir-né. Victime de toutes les formes de discrimination, de l'insulte aux menaces physiques, Kawami Ogonno va découvrir que le racisme reste enraciné au sein d'une société qui se dit multiculturelle. Même si quelques heureuses surprises d'humour et d'humanité viennent le colorer, le tableau de l'Allemagne, et plus généralement de l'Europe, du XXIème siècle est bien noir -ou bien blanc. Sorti en 2009 outre-Rhin, Noir sur blanc a créé la polémique et divisé les esprits. L'auteur Noah Sow a déclaré que qu'en tant que noir peint, Günter Wallraff n'a pas pu reproduire l'expérience réelle des minorités de couleur dans leur pays d'accueil. Le journal Süddeutsche Zeitung a surenchéri en qualifiant de racistes les méthodes elles-mêmes du journaliste; Catégorie Actualités et politique Licence Licence YouTube standard

+ Lire la suite
Podcast (1)


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
andreas50   01 décembre 2018
Tête de Turc de Günter Wallraff
Le Günter Wallraff français n'existe pas. Il aurait l'éclat médiatique d'un Coluche, l'odeur de soufre d'un Cohn-Bendit, l'audience médiatique de Sartre d'après 68, le cortège de haines d'un Zola. Hasardeuses comparaisons pour tenter de définir un Wallraff qui n'est au bout du compte que Wallraff : l'un des cinq Allemands les plus célèbres depuis vingt ans pour le peuple des deux Allemagnes.

Gilles Perrault
Commenter  J’apprécie          160
andreas50   02 décembre 2018
Tête de Turc de Günter Wallraff
" Je fait tout " est le mot d'ordre du capitalisme. Il faudrait y ajouter : tout ce qui rapporte du profit. Et si à présent le llle Reich a été le seul à songer à faire du savon avec des dépouilles humaines ( celles des détenus assassinés dans les camps de concentration, chaque cadavre rapportant 11,50 marks- sa graisse et ses os servant à faire de la colle), ce n'est pas parce ce que cette pratique à des principes humanitaires, mais bien parce que ça n'est pas rentable de faire du savon avec des dépouilles humaines...
Commenter  J’apprécie          120
Hardiviller   14 octobre 2018
Tête de Turc de Günter Wallraff
Extraits de la préface :



-- Le premier reportage de Wallraff racontait trois années de travail en usine , puis toujours adoptant l'apparence de circonstance , il fut tour à tour indicateur des RG de RFA , fabricant de bombes au napalm , alcoolique dans un asile de fous , conseiller ministériel chargé de la surveillance des grands trusts allemands suspectés d'avoir mis en place des milices armées briseuses de mouvements de contestations , garçon de courses pour une grande compagnie d'assurance etc ..... Chaque fois scandale , campagne de presse , remue-ménage politique , procès en diffamation

: le cirque Wallraff .



--Lors de la conférence de presse pour la sortie de " Tête de turc " un journaliste exprima le sentiment général :

" vous n'auriez pas pu trouver un sujet plus passionnant ? " ... Une enquête sur les conditions de vie des immigrés turcs ne risquait guère d'enflammer l'opinion . Quatre mois après la publication en Allemagne , les ventes en librairie atteignaient 2 millions d'exemplaires . S'en suivirent un flot d'enquêtes ministérielles et judiciaires pour vérifier les assertions du livre , des opérations de polices à travers le pays , un arsenal de projets de lois et l'inévitable sillage de procès en diffamation . Quelques-unes des enquêtes de Wallraff furent publiées dans la presse , surtout dans des organes syndicaux ; quelques unes sont parues sous forme de livres .



-- Gûnter Wallraff pratique le journalisme vertical .

L'aventure , écrit Jacques Perret , n'est pas difficile à rencontrer ; il suffit de faire le petit pas de cptè qui met hors de la ligne . Le scoop est sous nos pieds , démontre Wallraff , et il suffit de se baisser pour le ramasser . Rappelons-nous le " Germinal " de Zola .



-- Wallraff explore notre quotidien ordinaire . Sa méthode est irréductible à toute norme journalistique . Son ami et traducteur Klaus Schuffels a raison de parler d'un " spectacle didactique " en cinq actes dont il est à la fois l'auteur , le metteur en scène et le commentateur .



-- Tel Albert Londres , obtenant l'abolition du bagne par la seule description faite aux bagnards , Gûnter Wallraff aura imposé la réhabilitation des turcs immigrés en racontant , après l'avoir si longtemps partagé , leur enfer quotidien . Il est presque superflu de rappeler qu'il verse les deux tiers de ses droits d'auteur à un " fond de solidarité avec les étrangers " créé par lui : on savait déjà que ce journaliste est aussi un militant .



-- Heinrich Böll ( prix Nobel de littérature 1972 et ami de Wallraff ) , entrevoyait comme solution aux déficit de correction des injustices : la création de plusieurs Wallraff .... vœux pieu ! Il n'y a , il n'y aura qu'un seul Wallraff .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
SZRAMOWO   25 novembre 2014
Tête de Turc de Günter Wallraff
Le tableau est encore plus sombre pour les 36 immigrés que Remmert emploie dans sa "Société Anonyme de Nettoyage Industriel". Chez Mannesmann, par exemple, c'est à coups de fausses promesses que le chef les pousse à augmenter les cadences. Voici le témoignage de l'un d 'entre eux :

"Un jour, on nous dit comme ça : "Si vous brûler plus de 20 tonnes par jour, on vous donne deux marks supplémentaires par tonne supplémentaire !"

On a bossé comme des bêtes et, à la fin du mois, on avait brûlé 1600 tonnes supplémentaires. En tout, ça représentait un bonus de 3 200 Marks. Comme nous étions onze - huit turcs et trois allemands -, cela aurait fait 300 marks de plus par tête de pipe. On n'en a jamais vu la couleur, Remmert ne nous a pas versé un pfennig de plus"
Commenter  J’apprécie          50
natfrommars   13 mars 2016
Tête de Turc de Günter Wallraff
En fait, je m'en fous, de la vie. Qu'est-ce que ça me rapporte ? Au début, à quatorze, quinze ans, t'es déjà presque un adulte, t'a une copine, t'aimerais bien coucher avec elle, et puis après ? Une fois que tu l'as fait, qu'est-ce que tu as de plus ? Non, ça suffit pas.

Ce que je veux dire, c'est quand on a un but dans la vie, un truc en tête, quoi, là, la vie a un sens. Sinon, franchement, c'est pas la peine. Si on a envie de faire quelque chose, là d'accord, mais sinon, franchement, la vie, ça a pas de sens. A quoi ça sert, hein ?
Commenter  J’apprécie          40
Helene1960   05 janvier 2015
Tête de Turc de Günter Wallraff
Nous revoilà dans la vieille carriole, accroupis, entassés, les uns contre les autres, secoués en tous sens. Nous roulons dans l'obscurité parfois traversée par de pâles lueurs surgies des ateliers.
Commenter  J’apprécie          30
Fuelyod   09 janvier 2020
Tête de Turc de Günter Wallraff
Page 34 - Au MacDonald

Un jour, le manager envoie un collègue directement du "gril royal" à un WC bouché. Le racloir à gril à la main, le gars s'empresse donc consciencieusement de s'acquitter de sa mission… et se fait passer (quand même, quand même !) un savon monumental par le sous-manager.
Commenter  J’apprécie          10
Fuelyod   09 janvier 2020
Tête de Turc de Günter Wallraff
Page 33 - Au MacDonald

je dispose de deux chiffons : l'un sert à nettoyer les tables, l'autre les cendriers (…) Et c'est souvent avec le même chiffon qu'on nettoie les chiottes.
Commenter  J’apprécie          10
Fuelyod   09 janvier 2020
Tête de Turc de Günter Wallraff
Page 27 - Au MacDonald

Le hamburger est une espèce de rondelle brunâtre et suante. (...) Une fois cuit - ou plutôt grillé -, on lui accorde uen "espérance de vie" de dix minutes ; mais la plupart du temps, il est déjà parti bien avant. Pas question de le laisser dégeler, il se mettrait à puer. Voilà pourquoi on le fait passer sans transition du congélateur au gril.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

LNHI-49618

La femelle du canard?

cane
canne

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : facilité , animaux , michael jackson , roman , écoleCréer un quiz sur cet auteur