AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.55 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1926
Mort(e) le : 12/11/1993
Biographie :

Guy Champagne était journaliste sportif d'un grand quotidien parisien dans les années 60 avant de connaître l'aventure de la drogue qu'il décrit dans 'J'étais un drogué'.
Dans un autre récit, 'Après la drogue', il a raconté comment il s'était enfin échappé de cet anti-paradis. Il a ensuite repris sa carrière de journaliste.

Source : Decitre et catalogue de la BNF
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
jppoprawa   07 novembre 2018
J'étais un drogué de Guy Champagne
En quelques semaines les ravages de la drogue sont foudroyants et ma vie se trouve de nouveau marquée. Mais pour la première fois peut-être depuis le début de mon intoxication, la peur qui domine mon existence à changer d'objet. Je ne crains plus tant l'état de besoin, qui déclenche fréquemment encore en moi des terreurs paniques, que de m'engloutir dans la drogue, d'être entraîné dans la pire déchéance, acculé au suicide : et je décide de lutter. P163)
Commenter  J’apprécie          80
coco4649   25 mars 2014
L'Oeuvre Poetique D'Eudore Evanturel de Guy Champagne
J’ai le regret des jours d’été

Qui meurent dans les couchants roses ;

J’aurais au cœur plus de gaîté

Si nous étions au temps des roses.



Le sort me semblerait moins dur

Et mes douleurs bien moins réelles,

Si c’était l’heure où le blé mûr

Sur le sillon tombe en javelles.



Je sentirais un peu d’espoir

Et plus d’amour remplir mon être,

Si je voyais entrer, ce soir,

Des papillons par ma fenêtre.



Car c’est l’hiver et je suis las

Du calme froid des plaines blanches.

J’ai hâte de voir du lilas

Et des nids d’oiseaux dans les branches.



L’été, l’eau des étangs reluit,

La mer, le pré, tout étincelle ;

On voit l’éclair que fait, la nuit,

La luciole avec son aile.



Mais quand s’abat l’âpre saison

Du vent, du givre et des buées,

Le soleil nage, à l’horizon,

Soir et matin, dans les nuées.



Quel temps fait-il ? Je meurs d’ennui ;

Depuis novembre il pleut, il gèle,

Et mes plus beaux rêves ont fui

Avec la dernière hirondelle.



Pourtant, bientôt, dans la forêt,

Tout renaîtra sous les ramures.

Alors, j’aurai moins de regrets,

Moins de tristesse et de murmures.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bruno_Cm   11 juin 2013
Après la drogue de Guy Champagne
J'ai l'impression d'être dans un trou. J'ai absorbé trois comprimés pour hâter la venue du sommeil car je me refuse de toutes mes forces à essayer d'analyser les impressions qui se bousculent dans ma tête ; elles m'entraîneraient dans le désespoir, la folie peut-être, car je ne suis plus certain de rien.
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm   12 juin 2013
Après la drogue de Guy Champagne
Le sevrage de Maxiton avait définitivement calmé la surexcitation de tous mes sens, et la mise en sommeil volontaire de mes chimères m'avait rendu ma lucidité, ma clairvoyance ; mais le climat de l'asile m'entraînait vers une autre aberration qui m'apparaissait effrayante : la sujétion.
Commenter  J’apprécie          30
Bruno_Cm   12 juin 2013
Après la drogue de Guy Champagne
J'étais broyé, écrasé de solitude. J'essayais tous les moyens pour m'apaiser, je tentais d'évoquer quelques moments du temps où je menais une vie normale, des images heureuses de mon enfance, lorsque la main longue et soignée de ma première institutrice me tenait les doigts serrés autour du porte-plume pour m'aider à tracer des lettres violettes et que je respirais avec délice son parfum de verveine, l'évocation du baiser trouble donné par une jeune fille sur un tas de sable au bord de la Seine, quelques satisfactions orgueilleuses de mon existence d'homme, mais ce n'était que feu de paille. La détresse et le dégoût étaient trop grands en moi pour que ce système puisse m'être de quelque secours, et puis je me refusais à faire revivre mes plus chers souvenirs d'avant la drogue dans cette ambiance putride ; je voulais les préserver, ne pas les salir.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   11 juin 2013
Après la drogue de Guy Champagne
Je revois mon ultime promenade fantastique sur les bords de la Seine et mon délire dans le chantier, le jour où j'ai été pris, le jour où a commencé ce calvaire, parce que, tel l'apprenti sorcier, j'ai dû déchaîner des forces qui se sont retournées contre moi. Mais je n'en veux pas à la drogue, je ne la tiens pas pour responsable de ma misère actuelle, au contraire : elle appartient toujours à ce domaine merveilleux que je me promets bien d'explorer encore plus tard et dont le souvenir me déchire le coeur. Mieux, elle en détient les clés.
Commenter  J’apprécie          10
jppoprawa   07 novembre 2018
J'étais un drogué de Guy Champagne
J'ai la sensation d'être prix au piège. Je lutte contre la panique. Ma raison est en déroute. S'il a dit vrai, il va me laisser en manque. Je me refuse à envisager cette éventualité, et je m'efforce au calme. Il faut d'abord prendre ces deux comprimés... (P101)
Commenter  J’apprécie          00
jppoprawa   07 novembre 2018
J'étais un drogué de Guy Champagne
L'odeur de mon corps qui réclame. Le cerveau qui s'affole déjà. (P102)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
161 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur