AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 23 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 01/05/1954
Biographie :

Guy Darol, Guy Gauthier à l'état civil, est un écrivain qui vit près de Morlaix (Finistère).

Journaliste à Muziq et à Jazz Magazine Jazzman, Guy Darol a collaboré à Libération puis au Magazine Littéraire. Auteur d'une dizaine d'ouvrages (roman, essai, dictionnaire, chronique, poésie), il a écrit plusieurs livres sur Frank Zappa et des études sur André Hardellet et Joseph Delteil.
"Héros de papier" (Le Castor Astral) est une chronique sur son enfance parisienne et bretonne. Il y raconte son accès à la littérature par la lecture des Albums du Père Castor et des petits formats (Akim, Blek le Roc, Mandrake...).
"Guerrier sans poudre", son troisième roman, a été publié aux Editions Maurice Nadeau en juin 2014.
"Outsiders/80 francs-tireurs du rock et de ses environs" (Le Castor Astral) est une collection de portraits portant sur des précurseurs de courants musicaux, de tendances, de formes et de styles.
Il est membre du comité de rédaction de la revue La Sœur de l'ange, une publication des éditions Hermann.

Son site (www.guydarol.fr) témoigne de sa passion pour la littérature et la musique.
+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
chartel   24 septembre 2007
Zappa de Z à A de Guy Darol
La connerie, cible des flèches zappaïennes, est d'un format monumental qui inclut, en général, le parti Républicain et, en particulier, le bouffon Reagan, auteur de cette phrase qui résume l'étendue du cerveau dirigeant: "Les faits sont stupides".
Commenter  J’apprécie          50
Guy Darol
floran   15 décembre 2008
Guy Darol




J'ai le goût de la lenteur et du paysage que l'on absorbe en faisant ribouler les yeux du dehors vers le dedans.
Commenter  J’apprécie          40
chartel   10 juillet 2017
Frank Zappa de Guy Darol
Zappa imagina une nouvelle notion [...]. La "continuité conceptuelle", ainsi qu'il l'avait nommée [...]. Cette théorie du tout était un excellent modèle pour expliquer les liens qui se tissaient entre chacune de ses oeuvres. Ils formaient un tout, tressé de nœuds insécables, décrivant des interrelations entre les paroles de ses chansons, les pochettes de ses albums, un concert, chaque chose qu'il allait produire: films, livres et opéras. C'était au choix un véritable sujet d'étude ou une facétie vaguement métaphysique qui appelait à sourire.
Commenter  J’apprécie          24
Marti94   27 février 2018
Frank Zappa de Guy Darol
1984.

9 janvier: l'ensemble InterContemporain, dirigé par Pierre Boulez, interprète quatre pièces de Zappa au Théâtre de la Ville de Paris. Jack Lang, ministre de la Culture, lui remet l'insigne de Chevalier des Arts et des Lettres. À l'occasion d'une cérémonie, il donne à son Synclavier le nom de Barking Pumpin Digital Gratification Consort.

Commenter  J’apprécie          20
floran   15 décembre 2008
Frank Zappa / One Size Fits All : Cosmogonie du sofa de Guy Darol
Les mots sont des notes légères, des papillons de compagnie.
Commenter  J’apprécie          30
Marti94   27 février 2018
Frank Zappa de Guy Darol
Le responsable de ce joyeux mélange était Spike Jones, un batteur décomplexé qui passait pour un massacreur de classiques -il s'évertuera sans vergogne à mutiler des pièces respectées de Liszt, Rossini ou encore Tchaïkovski- et faisait dérailler le train-train des recettes musicales. Franck le prit aussitôt pour modèle!
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   27 février 2018
Frank Zappa de Guy Darol
Un jour, apercevant trois religieuses en habit noir portant cornette, Frank s'exclama : "Regarde les pingouins !" C'était sa première phrase iconoclaste : les prodromes d'un art de la satire dont il fera grand usage par la suite!
Commenter  J’apprécie          10
Marti94   27 février 2018
Frank Zappa de Guy Darol
1979.

21 décembre: son film Baby snakes est projeté au Victoria Theater de New York. Il obtiendra 2 ans plus tard le premier prix du Festival international du film musical de Paris.

Commenter  J’apprécie          10
Magre   15 mai 2011
Frank Zappa : la parade de l'homme-wazoo de Guy Darol
Demeurent des voies d'errance, vagabondages dans le maquis, nomadismes en solitaire et Zappa marquant de sa baguette l'heure rebelle.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur