AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.39 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Riorges (Loire) , le 17/07/1948
Biographie :

Guy Ribes est un artiste peintre et faussaire en art français.

Né dans une maison close (l'hôtel du Cheval blanc) de parents proxénètes, il passe son enfance et sa jeunesse dans la région lyonnais.

A onze ans, il aide son père, sorti de prison, sur les marchés.
A douze ans, il travaille en usine
A treize ans, il dort dans la rue
A seize, il est apprenti dans un prestigieux atelier de dessins de soierie à Lyon, mais continue de peindre et vend ses toiles et aquarelles sur les marchés. Il garde néanmoins un pied dans le milieu, faisant même le portrait de la mère de Mémé Guérini, sur commande de ce dernier.

Après un passage dans la Marine nationale, il vit à Athènes, où il essaye de vivre de son art, peignant notamment deux décors pour le théâtre national grec, et fréquente la jet set locale.

Il commence, en 1975, à copier des chefs-d’œuvre. Sa rencontre en 1984 avec un marchand de tableaux le fait devenir faussaire professionnel. Installé à Saint-Mandé dans un atelier, il réalise alors, souvent sur commande, des faux Chagall, Picasso, Dalí, Léger, Bonnard, Modigliani, Renoir, Laurencin, Braque, Vlaminck ou Matisse, ne faisant jamais de copie de tableau existant, préférant peindre dans le style de l'artiste copié. Certaines de ses œuvres sont même authentifiées comme vraies par des experts sincères, ou publiées dans la Gazette de l'Hôtel Drouot ; la propre fille de Marc Chagall s'y laisse aussi prendre, croyant d'un faux être une toile de son père. Il déclare avoir peint un millier de faux.

Dénoncé, il est arrêté par la police à Saint-Mandé le 5 janvier 20052 et jugé à Créteil pour « contrefaçon en bande organisée » en juillet 2010 dans un procès où l'on montrera plus de 350 de ses œuvres. Il est condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Onze autres personnes, complices du trafic, sont condamnées à diverses peines, dont le marchand de tableaux parisien Pascal Robaglia, considéré comme le cerveau de la bande, qui écope de deux ans et demi ferme et 50 000 euros d'amende.

En 2015, il écrit son autobiographie, "Autoportrait d'un faussaire" avec Jean-Baptiste Péretié.
Guy Ribes ne vend pas directement ses toiles, un réseau prenant en charge cette tâche. Une des méthodes les plus courantes est la suivante : un membre du réseau se fait passer auprès d'un acheteur potentiel pour un héritier d'un grand maître, désargenté et donc mis dans l'obligation de vendre une œuvre héritée. C'est seulement à partir du moment où Guy Ribes vend
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gill   27 juillet 2020
Autoportrait d'un faussaire de Guy Ribes
Dis-moi où est planté le clou qui tient ton tableau, je te dirai combien il vaut ...
Commenter  J’apprécie          100
alicelivre   14 février 2016
Autoportrait d'un faussaire de Guy Ribes
(En parlant d'un faux). p131

L'oeuvre sera prolongée par-delà la mort de l'artiste, et continuera de vivre et de grandir, un peu comme la grande musique est sans cesse renouvelée par les chefs d'orchestre qui la jouent à des époques différentes.
Commenter  J’apprécie          40
alicelivre   14 février 2016
Autoportrait d'un faussaire de Guy Ribes
Son père, un très grand imprimeur d'art, avait notamment imprimé une série de cent gravures de Picasso, en pleine Seconde Guerre mondiale. Lors d'un bombardement, toute la série avait volé dans les airs et les gens, en ces temps de pénurie de papier, s'en étaient emparés. Sur les marchés alentour les impressions avaient servi à emballer les légumes ! p96
Commenter  J’apprécie          30
alicelivre   14 février 2016
Autoportrait d'un faussaire de Guy Ribes
[...] Delacroix imitait Velasquez et Raphaël, Van Dick aimait peindre de faux Rubens, matisse imitait Titien et quelques-uns de ses contemporains...Léger et Vlaminck, eux, ont copié Corot et Cézanne pour joindre les deux bouts dans les périodes difficiles. Corot lui-même autorisait ses amis à lui emprunter ses esquisses pour le copier, quitte à les retoucher et les signer de sa main. p145
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ginny Weasley

Quand est née Ginny ?

24 novembre 1981
11 aout 1981
2 mai 1981
31 février 2051

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur