AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.89 /5 (sur 145 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Brest, Bretagne , le 10/11/1982
Biographie :

Gwenael Le Guellec s'est longtemps passionné pour la photographie, avant de se consacrer pleinement à l'écriture.

Désormais installé en Île-de-France, le natif de Brest puise son inspiration dans ses voyages à travers l'Europe et le Japon ainsi que dans la musique qu'il aime, où se côtoient trip hop, cold wave ou post-rock.

"Armorican Psycho", son premier roman, sorti en 2019, introduit le personnage de Yoran Rosko, photographe solitaire percevant le monde qui l'entoure en nuances de noir et de blanc.

Il a été récompensé du Prix du Suspense Psychologique en 2019 et du Prix du Goéland Masqué en 2020.

En 2021 sort "Exil Pour L'Enfer", qui plonge à nouveau le lecteur dans l'univers monochrome de Yoran Rosko.

Gwenael Le Guellec est édité par Nouveaux Auteurs et Pocket.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Gwenael Le Guellec   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
Rob7   07 mai 2019
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
Le Bris touchait le fond. Il s'incrusta littéralement dans son siége, comme s'il était aux commandes d'une fusée sur le point de franchir sa vitesse de satellisation, avec pour destination finale les confins de la galaxie.
Commenter  J’apprécie          200
Rob7   07 mai 2019
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
Il était pourtant le seul flic à s'être bougé le cul la nuit du drame, le seul qui avait eu encore un peu de jugeote au moment des faits. Mais les états-majors n'en avaient cure. Le contexte était si critique que la SRPJ de Rennes avait dépêché un super flic à Brest. Un cow-boy que la réputation précédait. En fait, c'était un peu comme si Jack Bauer prenait la relève de Derrick.
Commenter  J’apprécie          150
amanline   27 mars 2021
Exil pour l'enfer de Gwenael Le Guellec
La cruauté des hommes entre eux n'a rien à envier à celle des plus féroces des animaux sauvages. Elle est même bien pire, car dictée par des principes qui guident l'humanité depuis ses premiers pas sur cette Terre, et qui n'ont eu de cesse d'être détournés au profit de quelques individus dénués de toute compassion.
Commenter  J’apprécie          70
Aela   09 février 2021
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
La vue était juste là, face à eux. La rade de Brest. La Penfeld, la tour Tanguy, le pont de Recouvrance, et au-delà, le plateau des Capucins.
Commenter  J’apprécie          70
christinebeausson   01 septembre 2019
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
Rijkaard avait coutume de dire qu'il n'y avait que trois saisons dans le Tamil Nadu, celle où il faisait chaud, celle où il faisait très chaud et celle où il faisait trop chaud.
Commenter  J’apprécie          40
talou61   30 août 2021
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
Exceptionnellement, il s'autorisa à déroger partiellement à ses standards et il choisit non pas un mais deux Sex on The Beach. Vodka, liqueur de pêche, canneberge et orange.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar   15 juillet 2021
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
Il retourna la photo. Un dernier élément lui avait échappé dans l’obscurité de l’appartement de Claude. Il y avait une phrase, écrite au crayon à papier. Une phrase dont il ne saisissait pas le sens, mais qui lui fit froid dans le dos.

« L’hiver, je fais souvent des rêves. »
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolar   15 juillet 2021
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
Une fois les présentations accomplies, il montra sa carte de police à Yoran, qui ne doutait pas qu’il avait bien un policier en face de lui.

— Je vous fais entrer, précisa Yoran, en espérant que le policier refuserait sa proposition.

— Merci, répliqua l’invité indésirable. Vous vous préparez pour vos prochaines vacances ? continua-t-il avec ironie, tout en suivant son hôte vers le séjour. Une odeur de tabac l’accompagnait.

Yoran força un sourire. Il ne connaissait que trop bien la réaction des gens quand ils découvraient son mode de vie, initialement lié à sa maladie, et il avait l’habitude d’anticiper.

— C’est une pathologie. Je ne supporte pas la lumière du jour. En quoi puis-je vous être utile ?

Tous deux étaient à présent assis dans le séjour, Yoran dans son fauteuil et le lieutenant sur un tabouret généreusement confié par son hôte.

— Vous êtes bien Yoran Rosko, le photographe ?

— Oui, à mes heures perdues.

— OK. Je suis ici pour vous poser quelques questions, une essentiellement. Vous connaissez M. Claude Garrec ?

— Claude ? Oui. Oui, bien sûr.

Yoran le connaissait plutôt bien même. Claude Garrec était l’homme qui lui avait communiqué sa passion de la photographie, lors d’un camp de vacances dans le pays des Abers, alors qu’il était encore enfant. Il était l’un des moniteurs.

— Quand l’avez-vous vu pour la dernière fois ?

— Il y a deux mois, deux mois et demi, je crois. Il m’avait invité au vernissage d’une exposition photo à la Maison de la Fontaine. Une expo qu’il présentait, dans le cadre de son projet « Brest, miroir de nos réflexions ».

Après un court silence, le policier reprit :

— Il a été retrouvé chez lui ce matin. Mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Seraphita   16 avril 2021
Exil pour l'enfer de Gwenael Le Guellec
- Alors, c’est ça, le Kouzbass…

Sous ses yeux, et alors qu’un soupçon de luminosité commençait tout juste à parcourir furtivement l’horizon, s’étendait l’immensité du bassin du Kouznetsk, autrement connu sous le nom de Kouzbass, et qui n’était rien d’autre que le plus grand gisement de charbon de Russie.

A perte de vue, de gigantesques sillons creusés et façonnés par l’homme redéfinissaient un paysage qui avait autrefois constitué une terre vierge, et qui, à n’en pas douter pour les peuples de la région, aurait vraisemblablement dû le rester. (p. 476.)
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar   15 juillet 2021
Armorican Psycho de Gwenael Le Guellec
— Je dois vous prévenir. C’est une formalité pour nous, mais vous pourriez ne pas apprécier.

Le policier devait bien connaître les lieux, car il savait exactement où il allait.

La température était considérablement plus basse dans cette partie de l’hôpital. Yoran s’était préparé tout l’après-midi à vivre un moment difficile, mais cela n’empêcha pas son cœur de redoubler de battements à l’approche de la pièce où étaient conservés les cadavres. Des oubliés, pour la plupart. Dans le cas présent, pas de famille. Ce qui signifiait que l’hôpital allait se charger des derniers soins à apporter à la dépouille de Claude.

Mais avant cela, il y avait cette épreuve. Car c’en était bien une.

Ils entrèrent dans une grande salle blanche qui ne dépareillait en rien de ce que Yoran avait pu voir dans les séries policières les plus sombres.

La puissance des néons le força à sortir ses lunettes de soleil et à protéger ses yeux. Il les ferma quelques instants, levant la tête vers le plafond, comme pour chercher un soutien qui ne viendrait pas. Seul l’écoulement de l’eau sur leurs vêtements venait troubler le silence des morts.

— C’est celui-là, affirma le policier au bout d’un moment.

Quand Yoran se retourna, le lieutenant Le Bris avait la main sur l’un des casiers, prêt à tirer sur la poignée métallique qui l’ouvrirait. Oui, définitivement, le policier était chez lui ici.

— Allez-y, se surprit-il à dire.

Gilbert Le Bris ne répondit pas. Il se contenta de tirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Noms des personnages dans Cyrano De Bergerac 🎭

Le personnage principal !

Edmond Rostand
Cyrano De Bergerac
Christian de Neuvillette
Roxane

6 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : théâtre , pièce de theatre , personnagesCréer un quiz sur cet auteur