AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.2 /5 (sur 72 notes)

Nationalité : Suède
Biographie :

Hans Koppel est le pseudonyme d'un auteur suédois, Petter Lidbeck, reconnu et particulièrement apprécié pour ses livres pour la jeunesse publiés en Suède. Il vit à Stockholm.
Châtiments est son premier roman publié en France.

Source : éditeur
Ajouter des informations
Bibliographie de Hans Koppel   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Teaser de "Châtiments" d'Hans Koppel Bande-annonce du thriller d'Hans Koppel "Châtiments" aux Editions Presses de la Cité. En librairie le 4 avril 2013.


Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
ade80   27 août 2014
Désir mortel de Hans Koppel
La vie est courte, la mort est longue...

Commenter  J’apprécie          70
ade80   29 août 2014
Désir mortel de Hans Koppel
Sa satisfaction l'amusait parfois, sa mine réjouie prouvait qu'il était persuadé qu'elle ne pouvait souhaiter rien de plus.
Commenter  J’apprécie          50
ade80   29 août 2014
Désir mortel de Hans Koppel
L'infidélité était une notion subjective. Les hommes étaient infidèles, les femmes tombaient amoureuses. Et sous le couvert de l'amour, personne ne commettait réellement de faute.

Commenter  J’apprécie          40
ade80   27 août 2014
Désir mortel de Hans Koppel
Le sexe agréable était au contraire le fruit d'un travail. Ca requérait une complicité, une confiance, un abandon total. Jusqu'ici, elle ne s'était jamais imaginé que deux corps puissent s'assembler aussi parfaitement que les pièces d'un puzzle.

Commenter  J’apprécie          30
DucalmeLucette   10 février 2017
Représailles de Hans Koppel
Les écrivains étaient un triste ramassis de gens bourrés d’espoir, et le pire qui pût leur arriver était précisément que leurs rêves se réalisent. Dans le meilleur des cas, ils obtenaient une poignée de critiques aimables, peut-être des interviews, voire quelques minutes dans un canapé de télévision ; mais ces miettes étaient tellement dispersées dans le temps que leur heure de gloire était déjà passée au moment où ils avaient enfin l’impression d’avoir atteint la notoriété. Quand les médias se détournaient d’eux, ils découvraient pour de bon ce qu’étaient le désespoir et l’amertume. Et plus ils avaient été sous les feux des projecteurs, plus dure était la chute.
Commenter  J’apprécie          20
AudreyMarie   13 juin 2017
Désir mortel de Hans Koppel
- Rien de particulier, je n'arrive pas à trouver le sommeil, c'est tout.

- Tu n'as pas des comprimés?

- Je n'aime pas en prendre, j'ai 'air d'un zombie au réveil.

- Et tu crois que t'es comment quand t'as pas dormi ?
Commenter  J’apprécie          30
AudreyMarie   13 juin 2017
Désir mortel de Hans Koppel
Ce ne sont pas les bonnes personnes qui doutent de leurs capacités. Le monde appartient à ceux qui ont du culot.
Commenter  J’apprécie          30
ade80   03 septembre 2014
Désir mortel de Hans Koppel
C'était un baiser que rien n'interrompait, un baiser qui avait l'espace pour grandir.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   25 novembre 2015
Châtiments de Hans Koppel
Chaque reportage serait constitué d’une courte biographie, d’une brève évocation des événements marquants, puis des souvenirs préférés de la personne interviewée, des détails amusants sur cette vie qui s’en était allée. Ce genre de choses, jugé inapproprié, n’apparaissait en effet jamais – ou trop peu – dans les reportages plus traditionnels.

— Quand les lecteurs reposeront le magazine, je veux qu’ils comprennent que cette tragédie pourrait toucher n’importe lequel d’entre nous, famille ou ami, à tout moment. Je veux qu’ils ressentent le besoin de serrer très fort contre eux leurs proches et leurs meilleurs amis.
Commenter  J’apprécie          10
FleurdO   26 août 2014
Châtiments de Hans Koppel
Les chefs ont recours aux mêmes techniques que les dictateurs, pour la simple et bonne raison qu'il n'existe que deux moyens de gouverner : la carotte et le bâton.



Déplacement, isolement social

Irruption de la violence

Expérience de la faim

Violence / Menace de la violence

Dévalorisation

Dette

Gentillesse, privilèges

Déni de soi

Avenir sans espoir



Vous voyez tous bien ? Bon, alors passons au premier point…
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Représailles" de Hans Koppel.

Quel âge avait Kent lorsqu'il est mort ?

10 ans
13 ans
16 ans
20 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Représailles de Hans KoppelCréer un quiz sur cet auteur

.. ..