AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.25 /5 (sur 21 notes)

Nationalité : Pays-Bas
Né(e) à : Oegstgeest , 1956
Biographie :

Hans Maarten van den Brink (écrit le plus souvent H. M. van den Brink) est un écrivain néerlandais.

Il a fait une brillante carrière dans la presse écrite (au NRC Handelsblad) — il fut correspondant aux États-Unis et en Espagne) et dans l’audiovisuel (il fut directeur d’une chaîne de télévision, la VPRO) avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

C’est avec Sur l’eau (1998), roman sur l’amitié et le bonheur, qu'il rencontre le succès international (roman traduit en anglais, italien, allemand). Dans Cœur de verre (1999) il met en scène, à travers le personnage d’un urbaniste, l’obsession de la réussite et du plaisir qui caractérise nos sociétés.

Il vit à Amsterdam avec sa femme et ses trois enfants.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Présentation par un libraire de l'ouvrage de H. M. van den Brink, Sur l'eau, aux édition Gallimard (Folio).


Citations et extraits (6) Ajouter une citation
le_Bison   30 mars 2016
Sur l'eau de Hans Maarten van den Brink
Il y a un moment, il doit y avoir un moment, juste avant le degré zéro, où l’eau ne coule plus mais est encore fluide. Une fraction de seconde avant que le premier cristal ne se forme et ne se propage dans l’espace avec un craquement inaudible, se divisant, se réfléchissant, se dédoublant, s’élargissant à une vitesse vertigineuse dans toutes les variantes possibles de l’arithmétique, jusqu’au moindre recoin de la masse aqueuse qui se fige en formant un dessin splendide, une grimace glaciale. Une vague peut geler en plein mouvement, avec son écume, ses bulles d’air et tout. Mais avant, l’espace d’un court instant, j’imagine que tout est silencieux dans l’eau montante. Le silence avant que tout ne se fige. C’est le genre de silence que je sens en ce moment.
Commenter  J’apprécie          210
le_Bison   03 juin 2016
Sur l'eau de Hans Maarten van den Brink
Un silence peu naturel régnait autour de nous. Nous n’entendions que le bruit pénétrant de la pluie et à travers lui, au premier plan, le tchak violent de nos pelles qui saisissent l’eau et le bruit profond, un peu creux, qu’elles faisaient en sortant de l’eau dans une synchronie parfaite. Ou était-ce mon propre sang, nos respirations qui bruissaient et non la pluie. Je n’entendais pas David haleter derrière moi. Ce qui devait signifier que nous respirions à la même cadence, que les battements de son cœur se confondaient avec les miens
Commenter  J’apprécie          170
le_Bison   11 octobre 2015
Sur l'eau de Hans Maarten van den Brink
Une des différences entre la conscience du corps et la conscience de la tête est que le premier peut être sujet à la panique mais pas au désespoir.
Commenter  J’apprécie          130
Moan   06 avril 2012
Sur l'eau de Hans Maarten van den Brink
Mais je ne sais pas si j'ai bien retenu l'histoire et si la recherche de l'autre moitié est liée à la physique ou au sport. Peut-être est-ce seulement de l'amour. Mais alors, je sais maintenant que l'amour et le bonheur peuvent fort bien s'acquérir par l'entraînement. J'ai découvert qu'il faut avoir le courage de se faire souffrir pour atteindre le moment où les deux moitiés se réunissent. Si cela ne se produit pas , et en général cela ne se produit pas, il n'y a que de la douleur. Et une piètre consolation: en tout cas, on se sent vivre.
Commenter  J’apprécie          10
Moan   06 avril 2012
Sur l'eau de Hans Maarten van den Brink
...mon intérêt pour le reste de la ville commença à s'éveiller cet été-là. Ce n'était pas parce que la rivière, le hangar à bateaux et David ne me suffisait plus, mais au contraire parce que j'en étais si rempli que j'aurais voulu tout enserrer dans mes bras sans trop réfléchir. Une fleur s'épanouit-elle parce qu'il lui manque quelque chose? Non, elle montre ses couleurs et l'intérieur de son âme parce qu'elle est si remplie d'elle-même, qu'elle risque d'éclater si elle ne s'ouvre pas.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   12 février 2018
Coeur de verre de Hans Maarten van den Brink
Des larmes se sont rassemblées derrière ses yeux et il a l'impression de les entendre cliqueter quand il bouge.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Hans Maarten van den Brink (35)Voir plus


Quiz Voir plus

Puisque vous partez en voyage ... en train !

"La fille du train" passe tous les jours devant la maison de son ancien mari ... en train bien entendu !

Agatha Christie
Jessica Fellowes
Paula Hawkins
Herbert Lieberman

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : trains , romans policiers et polars , humourCréer un quiz sur cet auteur