AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.43 /5 (sur 94 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , 1969
Biographie :

Hari Kunzru est un journaliste et romancier.

Né de père indien originaire du Cachemire et de mère anglaise, il a grandi dans l'Essex. Il a fait ses études à la Bancroft's School, puis à Wadham College, à Oxford, et obtient un Master of Arts en philosophie et littérature à l'Université de Warwick.

Il a travaillé de 1995 à 1997 à Wired UK. Il a travaillé comme journaliste depuis 1998, écrivant pour des journaux tel que The Guardian et The Daily Telegraph. Il a été correspondant pour le magazine Time Out, et a travaillé comme présentateur TV, faisant des interviews pour une chaîne anglaise. Il a reçu en 1999 le titre d’Observer Young Travel Writer of the Year.

De 1999 à 2004, il a été aussi l’éditeur musical du magazine Wallpaper et depuis 1995 il contribue à la publication de Mute, un magazine de culture et technologie.

Il a remporté un Betty Trask Award et le Somerset Maugham Award pour son premier livre "L’Illusionniste" (The Impressionist, 2003), qui a valu à Kunzru une reconnaissance internationale.

"Leela" (Transmission), son deuxième roman, a été publié pendant l’été 2004 et a été désigné comme l’un des livres remarquables de l’année 2004 par le New York Times. Il a également publié en 2005 un recueil de petites histoires nommé "Noise".

son site : https://www.harikunzru.com/

+ Voir plus
Source : http://www.sitartmag.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Hari Kunzru   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (25) Voir plus Ajouter une citation
kathel   25 février 2008
L'illusionniste de Hari Kunzru
Pran se relève et tambourine à la porte, cette porte qu'il connaît si bien, avec ses clous et ses gonds de fer, sa peinture bleue un peu écaillée. La foule l'examine avec curiosité, à la recherche du moindre signe de ses origines anglaises, et chacun de faire remarquer à son voisin les traits étrangers qui soudain semblent l'évidence même.
Commenter  J’apprécie          40
gabb   13 mars 2016
Dieu sans les hommes de Hari Kunzru
Personne ne savait où il était. Personne au monde. Mais encore une fois, est qu'on venait dans le désert pour autre chose ? Il fallait d'abord se perdre pour se trouver. [...]

Les étoiles étaient autant de trous d'épingle dans un grand tissu laissant entrevoir, avec un peu d'imagination, un monde incroyablement lumineux de l'autre côté de l'obscurité.
Commenter  J’apprécie          30
Corboland78   15 juillet 2021
Red pill de Hari Kunzru
Chaque fois que je tente de trouver un point d’origine, un lieu où me positionner pour défendre cette partie de mon histoire, un tentacule narratif surgit du marais, m’obligeant à battre en retraite. Je n’ai aucun doute sur certains évènements qui se sont produits au cours des jours précédant mon départ de Berlin. J’en soupçonne d’autres d’avoir été en bloc introduits dans ma mémoire, pas exactement produits par mon imagination. Pas mon imagination. Des souvenirs provenant d’une source externe. (…) Je les vois comme des glissements – des réagencements ou des distorsions d’un matériel déjà existant.
Commenter  J’apprécie          20
kathel   25 février 2008
L'illusionniste de Hari Kunzru
Pran, gelé et désorienté, ouvre les yeux sur la grisaille du matin. Juste au-dessus de lui se profile une série de formes brunes irrégulières qui sont autant de paires de fesses décharnées. Tout près de lui, des conducteurs de rickshaw et des vendeurs de rues sont accroupis les uns à côté des autres au-dessus du caniveau, occupés à cracher, à bavarder, à se laver les dents et à déféquer ; il se déplace légèrement pour se protéger davantage et se souvient soudain, pris de panique, de l'endroit où il est.
Commenter  J’apprécie          20
gabb   19 mars 2016
Dieu sans les hommes de Hari Kunzru
Il se passait plus de choses là-haut dans le ciel qu'en bas sur la terre, mais il fallait s'arracher à la ville pour s'en rendre compte. La ville et ses foutues verticales qui vous bloquaient la vue, ses canalisations, ses câbles et tout le reste qui couraient sous vos pieds, vous enfermant, rompant les flux.

Le désert en revanche, personne n'y avait touché. C'était une terre qui vous laissait en paix.
Commenter  J’apprécie          20
JoyeuxDrille   14 février 2018
Larmes blanches de Hari Kunzru
Oh oui vrai-ai-ai-ment, j'vais

m'acheter un cimetière

Et ce jour-là j'mettrai tous mes

ennemis en terre.
Commenter  J’apprécie          30
Corboland78   25 mars 2018
Larmes blanches de Hari Kunzru
L’histoire que m’a racontée le vieux collectionneur était si étrange que, si je l’avais entendue en toute autre circonstance, je l’aurais écartée, pensant qu’il l’avait inventée. Et pourtant elle avait une force – la force de la vérité, dirais-je, mais cela serait trop simple. Ce n’est pas que je l’ai crue, mais elle semblait venir d’au-delà de la croyance. Quelque chose s’était agrippé à Carter et à moi, une vrille du passé, et si nous ne la détachions pas de nous, nous serions entrainés dans la mort et le silence.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   30 avril 2021
Red pill de Hari Kunzru
Ce n’était pas le livre que j’étais censé écrire, l’œuvre ambitieuse dans laquelle je projetais de présenter la démonstration concluante du potentiel révolutionnaire de la culture. Le livre sur le goût s’était fait pour ainsi dire malgré moi, d’abord parce qu’il me détournait des carnets que je remplissais de citations et d’idées destinées à ma démonstration concluante du potentiel révolutionnaire de la culture, ensuite parce qu’il me distrayait de mon sentiment insidieux de n’avoir aucune démonstration concluante, ni même provisoire, à avancer. Je ne savais rien des raisons pour lesquelles la culture intéresserait quiconque, voire inciterait à la révolte. La culture était un vrai sujet pour moi, mais j’étais essentiellement un cossard, et toute ma vie durant, les autres n’avaient jamais aimé ma production. Le seul mot d’ordre politique qui m’ait un jour ému était : Ne travaillez jamais*1, et ma tentative d’appliquer ce principe s’était heurtée aux obstacles prévisibles. Le problème, c’est que le dehors n’existe pas, que le marginalisé n’a nulle part où aller. Le refus a un sens quand il est mené en masse, mais la plupart des gens préfèrent se rapprocher de quiconque possède une parcelle de pouvoir, et rien n’est plus terrifiant que de rester en première ligne quand la foule reflue derrière vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   30 avril 2021
Red pill de Hari Kunzru
Je fis ce qu’on fait quand on a un livre qui marche. Je donnai des interviews. J’acceptai des invitations à des festivals et à des conférences. On vendit des traductions. Les gens m’invitèrent à dîner. Et puis, peu à peu, mon éditeur commença à me poser des questions sur la suite. En gros, dans un futur proche, j’allais me marier, déménager, avoir un bébé, ne pas dormir, m’apercevoir qu’un livre à succès n’est pas la même chose qu’un film à succès ou qu’une chanson à succès, écrire une poignée d’articles mal payés pour des magazines prestigieux, accepter d’assurer un nouveau cours, dormir peu mais plus qu’avant, et pas encore assez pour pouvoir écrire sans recours à l’automédication. Je le savais, je devais publier de nouveau, le plus vite possible, mais la perspective d’achever (ou même de commencer sérieusement) un manuscrit semblait mystérieusement hors de portée. Juste au moment où les choses commençaient à devenir vraiment compliquées, le comité ou le jury attribuant les bourses Deuter entendit parler de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CCoco   16 mai 2013
Leela de Hari Kunzru
Comme bon nombre d'hommes d'affaires, il avait une vision quasi théologique des ordinateurs : appareils importants et mystérieusement bienfaisants, qu'il incombait aux ministres du culte de faire fonctionner. Se retrouver démuni de toute assistance technique, c'était comme se retrouver nu devant Dieu le jour du jugement.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui a écrit ces romans au 19e siècle

Qui a écrit Germinal ?

Flaubert
Zola
Théophile Gauthier
Maupassant

10 questions
291 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..