AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.81 /5 (sur 234 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 06/09/1929
Biographie :

Hélène Carrère, dite Hélène Carrère d'Encausse, née Zourabichvili, est une historienne française.

Fille de l'intellectuel géorgien Georges Zourabichvili et de l'italienne Nathalie von Pelken, elle a un frère, Nicolas, et est la cousine de Salomé Zourabichvili.
Elle apprend d'abord le russe, puis le français. Installée à Bordeaux, elle quitte la ville pour Paris avec sa mère après l'assassinat de son père en 1944. En 1952, elle épouse Louis Carrère, dit Carrère d'Encausse (1928), assureur, fils de Georges Carrère et de Paule Dencausse. Ils ont trois enfants : Emmanuel (1957), Nathalie (1960) et Marina (1961).

Elle est diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1952), docteur (1963) et docteur d’État (1976) ès lettres. Professeur d'histoire à l'Université Paris-I puis à l'IEP de Paris (1969), elle est directeur d'études à la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et administrateur de l'EastWest Institute.

Parallèlement, elle devient membre de la Commission des sages pour la réforme du Code de la nationalité en 1986-1987. Elle est élue à l'Académie française, le 13 décembre 1990. Durant l'année 1992, occupe le poste de conseiller auprès de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement, participant ainsi à l'élaboration d'une politique d'assistance à la démocratisation des anciens États communistes. Élue au Parlement européen en juin 1994, elle est vice-présidente de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense. Elle est nommée en 1998 membre du conseil national pour un nouveau développement des sciences humaines et sociales. En 2004, elle devient président du conseil scientifique de l'Observatoire des statistiques de l'immigration et de l'intégration.

Hélène Carrère d'Encausse doit, surtout, sa réputation à ses ouvrages "visionnaires" sur l'URSS dont "L' Empire éclaté" (1978, Prix Aujourd'hui). En 1997, elle obtient le Prix des Ambassadeurs 1997 pour "Nicolas II", le Prix du nouveau cercle Interallié 2000 pour "La Russie inachevée" en 2000.
Elle a de nombreuses décorations dont Grand-officier de la Légion d'Honneur en 2008, Officier de l'ordre national du Mérite ou encore Commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Hélène Carrère d'Encausse évoque l'Histoire dans « Le Général de Gaulle et la Russie »
Podcasts (1)

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Iansougourmer   15 février 2013
La Russie entre deux mondes de Hélène Carrère d'Encausse
Au lieu de craindre la Russie, il serait temps d'essayer de la comprendre, de comprendre que, tiraillée entre deux mondes, c'est tout de même à l'Europe que ce grand pays s'identifie et que c'est son destin qu'il entend continuer à partager ? À nous d'y contribuer.
Commenter  J’apprécie          180
TCHITAT92   21 mai 2019
Lénine de Hélène Carrère d'Encausse
Propos tenus par Lénine ...

"[...] En période révolutionnaire, la "volonté de la majorité" ne compte pas ; "ce qui importe, c'est une minorité mieux organisée, plus consciente, mieux armée, qui sait imposer sa volonté à la majorité, et vaincre".



On s'éloigne beaucoup du concept de démocratie...
Commenter  J’apprécie          121
HORUSFONCK   11 août 2019
L'Empire éclaté de Hélène Carrère d'Encausse
L'Empire des tsars était une "prison des peuples" et Lénine l'a ouverte. Ainsi s'écrit l'histoire. Mais l'histoire n'est jamais aussi simple.
Commenter  J’apprécie          110
akhesa   21 juillet 2013
Les Romanov : Une dynastie sous le règne du sang de Hélène Carrère d'Encausse
Le monarque n'est monarque que pour autant qu' il agit pour le bien public.Dans le cas contraire,il est un despote qui se place hors du droit et de la loi
Commenter  J’apprécie          100
akhesa   23 juillet 2013
Les Romanov : Une dynastie sous le règne du sang de Hélène Carrère d'Encausse
A la meme epoque,Abraham Lincoln decida d'abolir l'esclavage et il ne s'agissait la que de quatre millions d'esclaves noirs,a rapporter a plus de vingt millions de serfs russes;il le paya d'une longue et sanglante guerre civile,alors que la reforme russe s'accomplit dans un climat de paix civile,certes assombri de revoltes locales,mais limitees,et de manifestation d'hostilite verbale
Commenter  J’apprécie          90
XS   17 mai 2017
Catherine II de Hélène Carrère d'Encausse
Les accusations de cruauté et d'hypocrisie se multiplièrent contre l'impératrice. Et le peuple russe se mit à prier pour l'innocent assassiné. Certes, on avait suffisamment répété qu'Ivan n'avait pas toute sa raison. Mais, précisément, nulle part ailleurs qu'en Russie celui qui a perdu la raison ou est tenu pour une âme simple n'est autant révéré.

Commenter  J’apprécie          90
Hardiviller   14 novembre 2017
Le général de Gaulle et la Russie de Hélène Carrère d'Encausse


De Gaulle prévoyait avant tout le monde la défaite hitlérienne :



" Pour l'Allemagne , la guerre à l'Est , ce n'est plus aujourd'hui que cimetières sous la neige , lamentables trains de blessés , mort subite de généraux . Certes on ne saurait penser que c'en soit fini avec la puissance militaire de l'ennemi . Mais celui-ci vient , sans aucun doute possible , d'essuyer l'un des plus grands échecs que l'histoire ait enregistrés . "



Et il rédige un hymne à la gloire de la Russie :



" Tandis que chancellent la force et le prestige allemands , on voit monter au zénith l'astre de la puissance russe . Le monde constate que ce peuple de 175 millions d'hommes est digne d'être grand parce qu'il sait combattre , c'est à dire souffrir et frapper , qu'il s'est élevé , armé , organisé lui-même et que les pires épreuves n'ébranlent pas sa cohésion . C'est avec enthousiasme que le peuple français salue les succès et l’ascension du peuple russe ."



Il envisage le futur rôle équilibrant de la Russie sur la scène internationale :



" Dans l'ordre politique , l'apparition certaine de la Russie au premier rang des vainqueurs de demain apporte à l'Europe et au monde une garantie d'équilibre dont aucune puissance n'a , autant que la France , de bonnes raison de se féliciter . Pour le malheur général , trop souvent depuis des siècles , l'alliance franco-russe fût empêchée ou contrariée par l'intrigue ou l'incompréhension . Elle n'en demeure pas moins une nécessité que l'on voit apparaître à chaque tournant de l'histoire . "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
oran   25 juillet 2019
Des siècles d'immortalité : L'Académie française, 1635 - ... de Hélène Carrère d'Encausse
L'entrée des femmes a aussi montré la futilité des clivages politiques auxquels la rumeur relie trop souvent les décisions académiques. Des académiciens dits de gauche ont pu y être farouchement hostiles, des académiciens de droites y ont applaudi. Peut-on situer à gauche Jean d'Ormesson, promoteur de cette révolution ? Ou Maurice Druon, qui voulut qu'une femme lui succédât comme Secrétaire perpétuel, était-il lui aussi un "gauchiste" ?
Commenter  J’apprécie          80
XS   20 mai 2017
Catherine II de Hélène Carrère d'Encausse
Elle [l’impératrice Catherine II de Russie] choisit aussi de condamner la torture, et proposa que partout la prévention l’emportât sur la répression. Sur ce chapitre, elle faisait en effet preuve d’un grand libéralisme, au point que même le Nakaz fit peur dans un certain nombre pays européens, notamment en France où l’ouvrage fut interdit…
Commenter  J’apprécie          70
XS   03 août 2017
Catherine II de Hélène Carrère d'Encausse
[A propos du troisième partage de la Pologne entre l’Empire de Russie, l’Autriche et la Prusse, en 1795]. Cette distribution des terres et des âmes faisait partie des habitudes de l’Empire ; elle avait eu lieu partout où il avait gagné du terrain. Mais, en 1795, les idées révolutionnaires ont fait leur chemin, même en Russie, et cette extension du servage contribue au développement d’une pensée nouvelle dont tout le XIXè siècle montrera qu’elle ne pourra être freinée et qu’elle met en cause les principes même sur lesquels l’Empire a jusqu’alors vécu. Après 1795, la Russie aura maintes fois l’occasion de vérifier le sage conseil de Jean-Jacques Rousseau aux polonais dans ses Considérations sur le gouvernement de la Pologne (1772) : « Vous ne sauriez empêcher qu’ils vous engloutissent. Faites au moins qu’ils ne puissent vous digérer. »
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Hélène Carrère d`Encausse (341)Voir plus


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..