AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.63 /5 (sur 26 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Maître de conférences en philosophie morale et politique à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV)

Ajouter des informations
Bibliographie de Hélène L`Heuillet   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Signaux faibles de radicalisation : vers une société de la surveillance ?


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
armand7000   14 janvier 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
La philosophe, qui publie Eloge du retard (Albin Michel) en janvier, souligne que la gêne que provoque la grève peut être aussi jubilatoire.



La retraite est-elle le «dimanche de la vie» dont parlait Hegel ?

Toucher aux retraites, c’est s’attaquer au vœu de plus en plus général, même chez les jeunes, qui s’exprime par quelque chose comme : «Enfin du temps libre» ! La retraite a cessé d’apparaître comme le moment où on se «retire» de la vie. C’est en train de devenir le «plus bel âge de la vie», le bout du tunnel d’une vie marquée par la pression temporelle toujours plus forte. Allonger la durée du temps de travail, c’est effectivement s’en prendre au «dimanche de la vie», alors qu’on ne tient qu’en attendant les vacances. La sagesse, depuis l’Antiquité, est une capacité de se retirer en soi-même, de faire retraite en soi. Mais le «soi» n’est pas un lieu de retraite. Nous sommes si sollicités que l’intériorité même est mise en péril. Il ne nous reste plus qu’à espérer quelques années de retrait par rapport à la pression pour retrouver notre propre sentiment de vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
PGilly   19 février 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
Prendre son temps, c'est prendre ses responsabilités. Cela n'implique ni de faire attendre ni de supporter qu'on vous fasse attendre. Prendre son temps, ce n'est pas disposer à loisir du temps de l'autre ou laisser l'autre disposer du sien, mais s'accorder ce sas de décompression qui est celui dans lequel le temps de la vie fait éprouver la valeur de la vie.
Commenter  J’apprécie          40
Ellanamamanda   02 septembre 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
Le paradoxe est qu’alors que l’offre de consommation est toujours plus précoce, les comportements de consommateurs sont de plus en plus tardifs. Faire ses courses de fin d’année le 24 décembre après-midi est du dernier chic. Plus on nous invite à être en avance, plus on est en retard. Les conseillers en marketing devraient connaître le caractère impulsif de la pression psychologique sur les acheteurs. Il y aura bientôt des révoltes contre ce chantage au temps qui consiste à nous promettre d’acheter moins cher à condition que ce soit dans la minute.
Commenter  J’apprécie          20
PGilly   17 février 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
Mais précisément, en créant pour le sujet une sorte de zone vide, la tristesse fait barrage à la pulsion consumériste et à la mélancolie qui toujours l'accompagne. Car la société de consommation sait fort bien utiliser la mélancolie qu'elle engendre. La pulsion d'acquérir des objets est un effet de la mélancolie sociale. Et comme ses objets sont de plus en plus éphémères, ils aggravent la mélancolie et rendent la pulsion d'achat, par exemple, toujours plus frénétique.
Commenter  J’apprécie          20
Ellanamamanda   02 septembre 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
Le thriller est notre aliénation contemporaine. Il nous dit qui nous sommes, mais prend en otage le temps subjectif. Il est le nouvel imaginaire de la temporalité pour les êtres surpressés que nous sommes. Il est donc normal que pour décompresser, pendant les vacances, on lise des polars. De cette manière, on ne perd pas le rythme tout en étant assuré de passer des nuits blanches.
Commenter  J’apprécie          20
MadChickpea   16 décembre 2021
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
La folie du temps perdu s'exprime dans un symptôme : l'insomnie. La société du temps perdu est une société d'insomniaques. On ne sait plus dormir. On ne peut plus dormir. Et pour comble de cruauté, on ne cesse de nous enseigner les vertus du sommeil et de nous tenir comptables de notre manque de sommeil.
Commenter  J’apprécie          20
PanAm   23 février 2022
Du voisinage de Hélène L'Heuillet
Le voisinage est un corps-à-corps, et c’est bien souvent ce qui gêne. Il n’élude pas le corps de l’autre, contrairement à ce qui se produit sur les réseaux sociaux ou dans les divers moyens de communication téléphonique accompagnés de possibilités de se voir. Par webcam, nous amis sont inodores et intouchables. Le corps est réduit au visage. Au contraire, on hume les

odeurs de la cuisine des voisins, on respire le même air qu’eux, on ne les voit pas seulement sur écran, on les entend.
Commenter  J’apprécie          10
mathb   27 novembre 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
L'insomniaque passe au crible les événements de la journée. Sa reddition des comptes est plus sévère que l'examen du soir stoïcien. Même quand il avance en pensée son travail du lendemain, l'insomniaque est en retard. C'est même ce retard qui le tient éveillé. L'insomniaque vit sa vie à contretemps. Il tourne et retourne aussi les choses sous tous les aspects. Il revient en arrière, il interroge, ou lance la bonne répartie.
Commenter  J’apprécie          10
PanAm   23 février 2022
Du voisinage de Hélène L'Heuillet
Les voisins d’en haut sont les plus détestés des voisins. Quoi de plus exaspérant que d’entendre quelqu’un marcher au-dessus de sa tête ? Impossible alors de ne pas se figer dans l’écoute du bruit. Ceux d’en haut sont responsables du malheur du monde.

Quand nous nous sentons menacés, c’est toujours par ceux d’en haut.
Commenter  J’apprécie          10
PGilly   19 février 2020
Eloge du retard de Hélène L'Heuillet
"Une vie", c'est un engagement de la subjectivité. Cela ne signifie pas laisser libre cours à ses décharges pulsionnelles, mais bien au contraire ciseler les mouvements psychiques pour y rencontrer l'objet énigmatique qui nous mène, et dont la poursuite seule donne à notre course de vie son parfum inoubliable.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Hélène L`Heuillet (45)Voir plus


Quiz Voir plus

Peut-on se mettre les livres à dos 2 ? 📚

🤬

Ce matin-là
Cher connard
Cet été-là

8 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : charades , rebus , cadavre exquis , Devinettes et énigmesCréer un quiz sur cet auteur