AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.3 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 31/05/1969
Biographie :

Hélène Romano est psychologue et autrice.

Doctrice en psychopathologie clinique, psychologue clinicienne et psychothérapeute spécialisée dans le psychotraumatisme, elle coordonne la cellule d'urgence médico-psychologique du 94 et la consultation de psycho traumatisme au CHU de Créteil.

Elle est experte aux ressources nationales du ministère de l’Éducation nationale et a travaillé comme chercheuse à l'INSERM sur les morts suspectes de nourrissons de moins de 1 an.

Depuis plus de vingt ans elle travaille auprès d'enfants et d'adultes exposés à des événements traumatiques intentionnels (agressions, viols, crimes, violences de guerre) ou non intentionnelle (maladie grave, accident).

Elle intervient régulièrement en tant qu'experte dans les médias, et notamment sur des chaînes de télévision. Elle est conférencière et chargée de cours auprès de plusieurs universités.

Elle est également l'autrice de "L'enfant face au traumatisme" (Dunod 2013), "L'Aide mémoire de l'urgence médico-psychologique" (Dunod, 2013), "Je suis victime : l’incroyable exploitation du trauma" avec Boris Cyrulnik et "L’enfant face au traumatisme" (Eds. Philippe Duval, 2015).

Son site : http://www.helene-romano.fr/

+ Voir plus
Source : http://www.helene-romano.fr/biographie/
Ajouter des informations
Bibliographie de Hélène Romano   (29)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Hélène Romano, Dr en psychopathologie-HDR, psychothérapeute, répond aux questions des parents concernant le confinement. Aujourd'hui : fin du confinement et retour à l'école Vous aussi, posez vos questions : helene.romano@cleditions.com La reprise des cours annoncée par le Président pour le 11 mai pour les élèves de primaire et de secondaire n'est pas sans poser question. Nombreux sont les parents à se demander si ce retour est envisagé pour les enfants ou pour permettre aux parents de reprendre le travail. Autrement dit pour être rassurés (et de ce fait rassurants pour leurs enfants) les parents ont impérativement besoin d'avoir des garanties sur les modalités de retour des enfants à l'école et sur le fait qu'ils ne seront pas en danger d'être contaminés. Autrement nous risquons une épidémie de phobie scolaire. Car le milieu scolaire est très loin d'être conçu au niveau ergonomique pour éviter des contaminations de toutes sortes (Covid 19 mais aussi gastroentérites, grippes, varicelle et autres poux bien connus des parents) : en classe les élèves sont regroupés les uns à côté des autres, idem à la cantine et pendant la récréation où il paraît difficile d'éviter les interactions, sans parler des toilettes…. Faire cours tous avec un masque apparaît également difficilement réalisable sur une journée. Pourtant, si les enseignements reprennent le ministère va devoir inventer d'autres modalités d'accueil dans les établissements et dans les classes. Il lui faudra aussi bien prendre notion que les enfants qui ont été enfermés chez eux pendant plus d'un mois ne vont pas facilement pouvoir reprendre le rythme scolaire classique, qu'ils risquent d'être agités, car anxieux, fatigués (en raison du stress accumulé), plus difficilement mobilisables pour les apprentissages. Pour les parents cela peut être un soulagement de savoir qu'ils n'auront plus à assurer les cours d'ici un mois, mais aussi une inquiétude face à ce virus qui continuera d'exister (comme un tas d'autres). Exiger des établissement scolaire une réorganisation des lieux est indispensable et possible via les associations de parents d'élèves et le CESC (Comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté). Expliquer à son enfant qu'il peut aller à l'école en toute sécurité serait lui mentir, la vie est faite aussi de choses difficiles. Par contre, lui rappeler l'importance de se laver les mains autant de fois que possible, lui expliquer que l'on peut établir des relations chouettes avec ses camarades sans se coller l'un à l'autre fait partie des pistes pour lui permettre de reprendre confiance en la vie. Et l'école fait partie intégrante de la vie d'un enfant.
+ Lire la suite

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Hélène Romano
Harmonide   19 janvier 2018
Hélène Romano
Le principal malheur des enfants et des adultes traumatisés n'est pas tant l'incompréhension des autres, mais leur indifférence et leur refus de vouloir savoir.
Commenter  J’apprécie          70
Hélène Romano
Harmonide   05 février 2018
Hélène Romano
Ma parole libre et mon engagement professionnel dérangent ceux qui préféreraient que la défense des enfants maltraités, la prise en charge de personnes aux vies fracassées par des traumatismes et l’accompagnement des victimes restent des supports de communication bien plus qu’une réalité. J’aurais pu faire le choix d’une carrière simple mais le silence tue la vérité et détruit davantage ceux qui ne peuvent pas se libérer eux-mêmes de leur souffrance. La vie m’a appris depuis longtemps combien la liberté de penser est inaliénable. La volonté et le courage de faire face et de tenir malgré tout, m’ont permis de ne jamais renoncer. J’en connais le prix mais aussi toute la force que cela m’a permis d’acquérir.
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe   08 août 2012
L'enfant et les jeux dangereux - Jeux post-traumatiques et pratiques dangereuses de Hélène Romano
Les jeux post-traumatiques comme les pratiques dangereuses,témoignent de la blessure psychique de d'enfants ou d'adolescents confrontés à des évènements de vie indicibles; ils sont autant de traces traumatiques qui s'inscrivent dans leur histoire.
Commenter  J’apprécie          50
Hélène Romano
Harmonide   06 février 2018
Hélène Romano
Deux axes principaux de recherche ont progressivement orienté l’ensemble de mon travail : le traumatisme psychique et la dimension de transmission traumatique (au niveau institutionnel, comme au niveau familial). Ces deux axes se sont régulièrement rejoints avec des travaux sur le traumatisme psychique en situation collective et le développement d’études portant plus spécifiquement sur la clinique de l’enfant traumatisé, de la période périnatale à l’adolescence.
Commenter  J’apprécie          40
Harmonide   26 décembre 2017
L'enfant face au traumatisme de Hélène Romano
L'enfant a horreur du vide. Très tôt il lui faut trouver des explications au monde qui l'entoure et donner du sens à ce qu'il vit. La réalité psychique de l'enfant ne supporte ni l'incertitude, ni le hasard et il va déployer une énergie considérable pour décrypter les événements de vie qu'il subit et leur trouver du sens en fonction de la valeur qu'il leur accorde.
Commenter  J’apprécie          40
brigittelascombe   08 août 2012
L'enfant et les jeux dangereux - Jeux post-traumatiques et pratiques dangereuses de Hélène Romano
Grandir, c'est découvrir la réalité (psychique), sa consistance; c'est se sentir capable de créer,de produire et de croire à cette création.



Winnicott
Commenter  J’apprécie          40
Hélène Romano
Harmonide   06 février 2018
Hélène Romano
Au cours de mon itinéraire professionnel, la clinique, l’enseignement et la recherche ont toujours été étroitement associés. La recherche m’est vite apparue indispensable pour mieux comprendre les processus psychiques à l’œuvre dans la clinique et apporter une évolution positive à ma pratique. Seule, l’activité clinique n’est rien, si elle ne s’inscrit pas dans une dynamique de réflexion et d’évaluation qu’apporte la recherche et si elle ne vise pas à transmettre les connaissances acquises. Et la recherche témoigne que tout savoir est provisoire et perfectible. Elle nous incite à l’humilité et nous engage dans des perspectives multiples, passionnantes et sources infinies de créativité.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombe   08 août 2012
L'enfant et les jeux dangereux - Jeux post-traumatiques et pratiques dangereuses de Hélène Romano
C'est en jouant et seulement en jouant, que l'individu, enfant ou adulte, est capable d'être créatif et d'utiliser sa personnalité tout entière. C'est en étant créatif que l'individu découvre le soi.



Winnicott
Commenter  J’apprécie          30
Harmonide   26 décembre 2017
L'enfant face au traumatisme de Hélène Romano
Si les adultes croient souvent que les enfants n'ont rien compris, qu'ils ne sont pas traumatisés et qu'ils continuent de vivre « comme avant », c'est bien souvent parce que les enfants se taisent ; ou plus précisément qu'ils ne s'expriment pas à la hauteur de leur détresse et de leur souffrance. L'événement traumatique déporte l'enfant hors du champ de la pensée, hors du monde.
Commenter  J’apprécie          20
letilleul   12 octobre 2019
Ma drôle de chambre de Hélène Romano
Nous, on se dit qu'on est malade parce qu'on n'a pas été sages, parce qu'on n'a pas obéi à nos parents ou parce qu'on s'est disputés avec notre frère ou notre soeur... On a tous un tas d'histoires pour expliquer qu'on est là. Mais tout ça, c'est faux ! On veut juste savoir ce qu'on a !
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Obsidienne

Où Katy déménage-t-elle ?

En Floride
En Virginie-Occidentale
En France
En Italie

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Lux, tome 1 : Obsidienne de Jennifer L. ArmentroutCréer un quiz sur cet auteur

.. ..