AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.17 /5 (sur 25 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Auteure française et traductrice de contes japonais.

Licence de Langue et Civilisation japonaise. Voyage au Japon et en Chine.




Ajouter des informations
Bibliographie de Hélène Suzzoni   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Alain Baraton lors de son émission sur France Inter La main verte a lu le poème Le Pissenlit d'Hélène Suzzoni et Lucie Vandevelde.


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
letilleul   30 mai 2016
Bonjour les hirondelles de Hélène Suzzoni
" ...Soudain, la tempête éclata.

Les vagues se jetaient à l’assaut du ciel, et le ciel lui-même était secoué de vents contraires, et tout cela grondait et rugissait et crépitait d’éclairs et se renvoyait rudement Monsieur Dubout et les hirondelles.

- Oooh…gémit-il, dire que je pourrais être bien tranquille dans mon bureau…Qu’est-ce qui m’a pris de partir avec ces oiseaux ?!

Et voilà que, ploc, un petit corps mouillé lui tomba dans la main.

Ploc, un autre petit corps atterrit sur son dos.

Et ploc, ploc, ploc, il se mit à pleuvoir des hirondelles.

C’était si triste que Monsieur Dubout oublia la peur et le froid.

Il attrapa tous les oiseaux malmenés par le vent. Puis, il les mit au chaud :

dans ses poches, sa sacoche,sous son chapeau.

Il ouvrit même son manteau :

- Venez à l’abri! Leur cria-t-il.

Les hirondelles s’y engouffrèrent d’un coup.

Alors, Monsieur Dubout, tout gonflé d’oiseaux, fonça résolument à travers les bourrasques :

- Courage ! Nous passerons !"
Commenter  J’apprécie          170
pgremaud   07 février 2018
Poèmes sur le fil de l'eau de Hélène Suzzoni
Eclos dans un chaos

de neige et de pierre

un lac fixait le ciel

de son oeil grand ouvert.

Tout en haut des sommets

il pêchait des reflets,

des couleurs, des nuages,

des éclats de lumière

qui lui servaient à peindre,

au revers de son eau,

de fragiles paysages

entremêlés d'oiseaux.
Commenter  J’apprécie          122
letilleul   25 juin 2017
Poèmes de tiges et de rameaux de Hélène Suzzoni
Entre les emmêlées

De lianes et de feuilles

Luisaient les yeux topaze

De grands fauves à l'affut,

Et sous la canopée,

Les arbres enchevêtrés

s'etiraient furieusement

Pour happer la clarté.
Commenter  J’apprécie          100
Heleneveve   30 septembre 2016
Le cirque de Zoé de Hélène Suzzoni
la puce avait refait surface. Et repris ses esprits.

Elle atterrit droit sur le nez du directeur.

Il n'était pas question qu'on rudoie ses amis !

Elle planta ses yeux dans les yeux du directeur avec un air si sévère, si totalement de travers, qu'il en perdit la voix.

C'était la première fois qu'une puce le fixait dans le blanc des yeux, et le fixait de cet air là.

Quelque chose qui ressemblait à de la stupeur, à des excuses, à des regrets, à du respect lui fit battre le cœur.

Il recula de trois pas....
Commenter  J’apprécie          70
letilleul   18 septembre 2017
Le cirque de Zoé de Hélène Suzzoni
Le chien n'avait pas de nom.

Ça ne le gênait pas, parce que la seule personne

Qui comptait vraiment pour lui, c'était Pépé Flo.

Et Pépé Flo n'avait jamais besoin de l'appeler,

Il était toujours à ses côtés.
Commenter  J’apprécie          70
Heleneveve   05 juin 2015
Poèmes dans le vent de Hélène Suzzoni
là-haut,

dans un déroulement d'écume,

crevant le ciel de ses sabots,

un grand cheval de brume

s'échappe au galop
Commenter  J’apprécie          70
Heleneveve   30 septembre 2016
Le cirque de Zoé de Hélène Suzzoni
...D'abord, il n'était pas question de laisser sans maison tous ces Pépé Flo qui n'avaient pas la chance d'avoir un chien aimant, une puce funambule, ni même une chaise ou un chapeau.

Et c'est ainsi que tout commença...
Commenter  J’apprécie          60
Heleneveve   04 juin 2015
Poèmes dans le vent de Hélène Suzzoni
Le vent soulève son chapeau

et le ciel s'emplit d'oiseaux
Commenter  J’apprécie          70
vandeveldeluciole   04 novembre 2020
Poèmes à fleur de terre de Hélène Suzzoni
Cœur de pierre.



Il est des nuits de brume

où les statues des villes

promènent leurs pas tranquilles

par les rues désertées,

et vont, muettes et graciles,

le long des volets clos,

sans éveiller d’écho

sur le bitume bleuté.

Et leurs ombres défilent

sur les paupières fermées

des miséreux dormant

au-milieu du pavé,

et s’inclinent au passage

dans un salut d’adieux,

au-dessus des visages

renversés vers les cieux.

Il est des nuits d’hiver

où les statues en pierre

promènent leurs pas tranquilles

par les rues de la ville

avec, dans la poitrine,

un cœur qui tambourine,

sans éveiller d’écho

derrière les volets clos.
Commenter  J’apprécie          40
Stephanie39   07 août 2019
Simon, l'ami de l'ombre de Hélène Suzzoni
Je me précipite dans ma chambre. Moi, je m'occupe d'abord de mon sac. J'y enfourne mes plus beaux vêtements. Pas question de les laisser ici ! Je retire de l'armoire ma robe du dimanche. Le grand miroir de la porte me renvoie mon reflet. Je tombe en arrêt. Comme ça, avec la robe mise contre moi, j'ai l'air de dépasser mes douze ans. Je fais moins «Choupette», et plus «Charlène». Charlène, c'est pourtant mon prénom ! Qu'est-ce qu'ils ont tous avec leurs «Choupette» ?

François ouvre à la volée la porte de ma chambre. Il traîne un gros sac derrière lui. Il susurre :

- Alors, Choupinette, on joue les starlettes ? Je m'arrache à la glace pour lui courir après :

- Attends un peu que je t'attrape, sale ver de terre !
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz autour de Ma Réputation de Gaël Aymon

Quel est l'objet à la base du harcèlement de Laura ?

un texto
une photo
un post sur facebook

10 questions
57 lecteurs ont répondu
Thème : Ma réputation de Gaël AymonCréer un quiz sur cet auteur