AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.1 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Hélène Vergé est licenciée en lettres.

Au cours de ses études, elle a vécu à New-York, Londres, Shanghai et Phnom Penh.

Aujourd’hui elle a retrouvé Paris, où elle a grandi et travaille dans une entreprise qui produit des contenus à destination des managers et dirigeants.

Révélation du concours littéraire "Primo" (podcast d'Éditions Robert Laffont et le studio de podcasts Nouvelles Écoutes), elle impose avec son premier roman, "La vie en confettis" (2019), une voix et un univers singuliers, à la fois ultramodernes et poétiques.


Source : www.livreshebdo.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La vie en Confettis - Hélène Vergé


Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Ydamelc   20 octobre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
Paraît qu'on s'habitue à tout... Moi je me suis habituée à lui parler tout bas tout bas. Je lui susurre de ces choses. Maman tes premiers chagrins sont mes rides d'enfant... Ils s'insinuent dans la soie de mes silences roses...
Commenter  J’apprécie          233
Ydamelc   19 octobre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
J'ai vu mon père, tout encombré de fleurs. Je comprenais pas que l'idée du bébé le rende pas taré. J'veux dire, j'ai lu dans un livre que les hommes préfèrent commencer cent enfants plutôt que d'en terminer un seul.

[...]

Mon père a toujours estimé que les fleurs, c'est un besoin de première nécessité, comme le pain, le lait écrémé et les pommes. Faudrait que tous ses semblables sexiculaires en prennent de la graine.
Commenter  J’apprécie          140
Ydamelc   20 octobre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
J'ai trouvé ça dingue. S'agiter comme des puces sur un chien en braillant j'vais te briser, les mectons, ça les faisait vibrer. Combien de moucherons frimeurs dans leur chemise proprette qui fleure bon la lessive de maman ont un jour craché "J'vais lui casssssssssser la gueule !" ? Ils sont tous là à vouloir fracasser de la bouille, tous là à débiter des gros mots qui tombent à plat dans leur chemisette repasser par mamounette... Souvent, moins ils ont les supertozoïdes toniques et vigoureux, plus ils se la racontent, plus ils bruitent. Ils cassent de la gueule, mais c'est mamoune qu'achète leur dentifrice, celui avec des rainures roses, doux pour les gencives.
Commenter  J’apprécie          121
prune42   23 décembre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
La vie, c'est du sublime et des abîmes… le grand jeu c'est de garder l'équilibre.
Commenter  J’apprécie          140
celinefap   02 octobre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
C’était l’époque où je voulais être un garçon. Dans ma tête, une fille, c’était des pépiements de pintade et des joutes oratoires sans fin pour défendre les vertus des graines de lin. Et une fille, en vieillissant, ça s’arrange pas. Merci la vie minable à prendre des calmants, faire du yoga, avaler de l’ortie en poudre et pédaler sous l’eau à la pause déjeuner avant de se tartiner les jambes de crème antivergetures.
Commenter  J’apprécie          40
GwenDerville   04 octobre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
Valentine, 13 ans vit seule avec sa mère aux cheveux de roses et son papa pingouin. Elle dévore les céréales Buldozorus, a le béguin pour un garçon de sa classe et croit à la pensée magique.

La vie en confettis c'est l'histoire d'une pré-ado fantasque et poète qui voudrait être une consolation pour ses parents et désespère de ne pas y arriver.

Le livre d'Hélène Vergé est un dessin d'enfant : gai comme un soleil en coin, coloré comme une bande de ciel bleu, terrible aussi, libre, vrai et il dit tant de choses sur cette période de la vie où l'on grandit si vite et ressent les choses si fort.

Je devine qu'elle a mis toute sa vie à réapprendre à écrire comme une fille de 13 ans. Et son monde est dur et beau et c'est une peinture de Chagal avec des fiancés dans le ciel, des néologismes et des poèmes en prose. Je l'ai lu comme une musique entraînante, j'ai pleuré, j'ai souri, je l'ai racheté pour l'offrir.
Commenter  J’apprécie          30
GwenDerville   06 mai 2020
La vie en confettis de Hélène Vergé
"C'est hyper puissant ce que je dis, y a des jours comme ça dès le matin je me sens floflofle, j'attends qu'on m'indique la salle de conférences pour donner ma leçon inaugurale et je m'en vais t'interrompre mes phrases en plein milieu juste pour l'énigme infinie de la féminité."
Commenter  J’apprécie          20
celinefap   02 octobre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
La lune, rieuse, m’observait à bras ouverts. J’ai pensé qu’elle devait avoir mal au dos, à force de se tenir droite comme ça, et qu’elle aurait besoin d’un coussin rose cousu de chamallows d’or. Alors j’ai tenté de la rassurer, je lui ai dit te tracasse pas ma louloute, je lui ai dit je prendrai une échelle pour venir te masser les omoplates, je lui ai dit si je te rejoins je veux admirer avec toi des cerfs en smoking noir et des oies en tutu turquoise.
Commenter  J’apprécie          10
Echappee-litteraire   16 décembre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
On a tous besoin d’être le trésor de quelqu’un, c’est bon pour la santé et la santé c’est sacré.
Commenter  J’apprécie          20
audeLOUISETROSSAT   10 décembre 2019
La vie en confettis de Hélène Vergé
-Ah, les pigeons, je vous jure... tu sais ce qui me rend fou, la puce ? C’est ces espèces de vieilles harpies sapées comme des épouvantails qui leur jettent des miettes. J’aimerais en attraper une par la tignasse, lui coller le pif sur une crotte séchée, exiger qu’elle nettoie jusqu’à ce que ça brille, et voir si elle continue à engraisser ces petits rats volants !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Hélène Vergé(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Le prétendant éconduit

Comment le prétendant pouvait comprendre que les parents désapprouvaient le mariage?

au dessert, on lui apportait un caillou
au dessert, on lui apportait un pissenlit
au dessert, on lui apportait des horties
au dessert, on lui apportait une noix

1 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Coeurs vaillants de Olivier Charles Georges BONNETCréer un quiz sur cet auteur