AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.16 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : République tchèque
Né(e) à : Prague , le 10.11.1929
Biographie :

Helga Weissovà est née à Prague en 1929. A l'âge de neuf ans, elle est déportée avec toute sa famille. De retour à Prague avec sa mère, elle entre à l'Académie des Beaux-Arts et devient une artiste renommée. Helga Weissovà-Hoskovà a deux enfants, trois petits-enfants et vit toujours dans l'appartement où elle est a vu le jour.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Helga Weiss - Helga's Diary (en anglais)


Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PATissot   26 mars 2015
Le journal d'Helga de Helga Weiss
Les Posten, les Aufseherin et Sára sont dans tous leurs états. Les Américains sont déjà à Chomoutov. Nous repartons à toute vapeur vers Most. Ils nous entraînent dans leur fuite. C'est la deuxième fois déjà que le front manque de nous rattraper, et il nous échappe encore.

Il pleut de plus en plus fort, depuis le début de l'après-midi. Les couvertures dans lesquelles nous sommes emmitouflées sont imbibées d'eau et leur poids nous cloue au plancher du wagon. ( . . . )

Nous passons par un petit village. Devant les maisons, des enfants qui jouent. Ils nous regardent en ouvrant des yeux ronds, nous font signe de la main ; là-bas il y en a qui crient quelque chose. " saluuut ! " Ils parlent tchèque. Ce sont des enfants tchèques. Nous sommes chez nous, en Bohême. Des adultes se sont joints aux enfants, eux aussi nous font signes. " Saluuut ! " Mon Dieu, comme c'est beau d'entendre parler tchèque. Quelle différence entre ces enfants tchèques, qui nous souhaitent la bienvenue, et les morveux allemands qui nous jetaient des pierres quand nous allions au travail !

Nous traversons un bois, là-bas voilà un lièvre qui détale, un écureuil qui saute de branche en branche. La nature et si belle. Même la forêt n'a pas la même odeur qu'en Allemagne. La forêt de Bohème. Si je pouvais être ce lièvre, ou cet écureuil. Vivre en liberté, respirer librement. Comme les bêtes sont heureuses ! Et nous, où allons-nous ? Sára aurait-il tout de même trouvé le chemin de Flossenbürg ? Peut-être sont-ce là les derniers arbres que je verrai. Le dernier petit bout de liberté. Demain peut-être que je ne serai plus en vie. Y a-t-il une chambre à gaz à Flossenbürg aussi ? Ah, sauter du train, me cacher dans la forêt, fuir !

Nous nous sommes arrêtés brièvement dans une gare tchèque. Les gens accourent autour de notre train, nous lancent du pain blanc. Mon Dieu comme ils sont gentils ! Tous parlent tchèque, ils disent que la fin est proche.

Et nous repartons. Il pleut toujours, mais je ne le sens pas. Cela m'est égal.

( . . . ) Les gens auraient tellement envie de nous aider. Pourquoi Sára ne veut-il pas laisser faire ? Une fille, une demi-juive, a son père et sa mère ici à Klatovy. La nuit dernière, elle a entendu appeler son nom. Elle pourrait peut-être s'évader, mais elle est très malade. Elle était restée au Revier depuis Noël. C'est terrible, pour elle et pour ses parents aussi. Si près de la maison, sans nourriture, sans secours.

On nous a reléguées dans une autre gare. La mère de la jeune fille est là, face au convoi depuis ce matin. Elle a supplié Sára et les Aufseherin, même la blockova serait d'accord pour sortir la fille du train et la laisser là, puisqu'elle est tellement malade. Mais Sára ne le permettra pas, il n'a même pas voulu laisser approcher la mère.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Allaroundthecorner   28 juin 2017
Le journal d'Helga de Helga Weiss
Comment nous nous sommes rapprochés pendant ces quelques semaines ! Il se peut que cela même qui noue lie ici creuse encore l’abîme entre nous et les autres, du sein desquels nous avons été arrachés de force.
Commenter  J’apprécie          30
Allaroundthecorner   01 juillet 2017
Le journal d'Helga de Helga Weiss
L’amour de la vie, du bien et du beau, la foi en des lendemains meilleurs. Il n’est resté que des ombres, des corps, de simples squelettes sans âme.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Helga Weiss(1)Voir plus
Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

En Russie avec les écrivains

Sylvain Tesson est l'auteur de ...

Dans les forêts de Sibérie
Dans les geôles de Sibérie
des 2 livres

11 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyage en russie , témoignage , ecrivains voyageursCréer un quiz sur cet auteur