AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 167 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1981
Biographie :

Héloïse Guay de Bellissen a étudié durant de longues années ces classiques littéraires qu’elle prend plaisir à déboulonner aujourd’hui.

D'abord libraire, elle signe des livres sur le slam et Spinoza avant de publier en 2014 son premier roman, "Le Roman de Boddah", sur l'ami imaginaire de Kurt Cobain.


Source : Decitre
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Heloise Guay de Bellissen présente son nouveau roman, "Le Dernier inventeur", à paraître en rentrée littéraire le 20 août 2020 aux éditions Robert Laffont.
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
SMadJ   29 octobre 2015
Les enfants de choeur de L'Amérique de Héloïse Guay de Bellissen
Le soir même, mon nez pisse tellement le sang qu'on pourrait y faire du rafting.
Commenter  J’apprécie          120
SMadJ   28 octobre 2015
Les enfants de choeur de L'Amérique de Héloïse Guay de Bellissen
Je n'ai aucun souvenir de mes premières années. Ma théorie, c'est que nos souvenirs, c'est comme quand la douleur est trop forte : un voile descend sur nos yeux et on tombe dans les pommes. C'est ce qui a dû se passer.
Commenter  J’apprécie          110
Ziliz   22 juillet 2019
Dans le ventre du loup de Héloïse Guay de Bellissen
Tout le monde est déguisé dans cette histoire-là...

D'ailleurs le 13 mars 1986, j'étais au carnaval de mon école, tandis que mes parents avaient revêtu le costume de la famille idéale, 'middle class'. Lui porte des bateaux aux pieds et un polo Lacoste, et elle, un tailleur en daim aspergé d'Opium d'Yves Saint Laurent. Un jour, ils ont même fait plus de trois cents kilomètres pour aller chercher 'en famille' un sac Vuitton pour ma mère. Parfait pour un déguisement de femme au foyer qui a un peu de blé. En vérité, ils ne roulaient pas sur l'or mais se roulaient sur eux-mêmes.

(p. 73)
Commenter  J’apprécie          70
Ziliz   22 juillet 2019
Dans le ventre du loup de Héloïse Guay de Bellissen
Il se retourne et la regarde. Sur le seuil de la porte, elle a l'air si petite, un peu voûtée alors qu'elle est encore jeune. Maman, un mot usé par lui et par tous les enfants du monde. Maman, le seul être sur terre qu'on pourrait aimer jusqu'à mettre sous clef ce qu'on est vraiment.

(p. 71)
Commenter  J’apprécie          70
Lilith-is-reading   07 mars 2015
Le roman de Boddah de Héloïse Guay de Bellissen
Je ne sais pas où tu es, je sens ta présence sur Terre sans que tu y sois. C'est comme si tu étais dans l'océan et moi sur la terre ferme. J'échangerais bien le siècle contre le rire d'un enfant ou des nouvelles de toi. J'ai l'impression d'avoir passé toutes ces années à te regarder sombrer en silence tout en hurlant to nom. Je crois savoir où tu es et j"espère que tu en reviendras. Tu m'as bien baisée, putain, tu disais qu'on fera tout ensemble, même crever, même vivre. Ne te bousille pas s'il te plaît, je ne pourrais pas le supporter. Ne me fais pas ça, ne nous fais pas ça. Pas à moi. Même les grands brûlés peuvent avoir froid, tout est possible si tu choisis le bon chemin en toi. Ne m'oublie pas, s'il te plaît, ne m'oublie pas. Et fais pas l'con sans moi.
Commenter  J’apprécie          50
Stemilou   01 octobre 2015
Les enfants de choeur de L'Amérique de Héloïse Guay de Bellissen
Aimer à ce point quelqu’un ça donne l’impression d’être un drap suspendu à une corde à linge en plein soleil, ça fait de petits mouvements lents dans le bide et c’est chaud. Aimer à ce point, c’est avoir quelque chose dans la peau dont on voudrait se débarrasser. Cacher les preuves, changer son sang, partir loin, ne plus revenir vers soi, juste pour changer de disque. Aimer à ce point, ça prend un temps fou sur l’existence, la vraie, celle que je ne joue plus.
Commenter  J’apprécie          50
etreneant   22 août 2011
Au coeur du slam : Grand Corps Malade et les nouveaux poètes de Héloïse Guay de Bellissen
Il avait une formule que j'aime beaucoup : écrire de la poésie, c'est faire des noeuds dans les phrases et obliger le lecteur à défaire les noeuds.
Commenter  J’apprécie          50
Hamisoitil   20 février 2019
Parce que les tatouages sont notre histoire de Héloïse Guay de Bellissen
Le premier tatouage c'est comme le premier verre d'alcool, la première cigarette, le premier amour, après pour s'en passer c'est presque impossible. Plus on commence jeune, plus le risque est grand. La peau c'est comme la terre, on y plante un arbre et on voudrait une forêt, un verger entier. C'est un sentiment passionnel d'être son propre territoire. Etre son jardin.
Commenter  J’apprécie          30
michoko   02 décembre 2016
Au coeur du slam : Grand Corps Malade et les nouveaux poètes de Héloïse Guay de Bellissen
Après une soirée slam, tu peux que fermer ta gueule. Plus un mot ne sort de ta bouche parce que tout est coincé dans ton coeur.
Commenter  J’apprécie          40
celine85   10 mars 2018
Dans le ventre du loup de Héloïse Guay de Bellissen
Et après, c'est reparti pour un tour de manège de non-dits familial, on a tout caché à une autre gamine, jugé trop petite et c'était le cas, en lui faisant croire que tout allait bien. Qu'Alexandre n'avais pas de sœur, que les mauvais rêves où des petites filles montent d'une échelle c'était des conneries, qu'avoir peur d'un homme qui rentre dans la maison et tue tout le monde c'était encore des conneries, et qu'écrire des nouvelles glauques c'était qu'elle aimait trop Edgar Allan Poe. Évidemment, j'ai repassé le film des mes angoisses à l'envers quand j'ai su pour Sophie et tout est parfaitement relié comme du papier à musique.

Cette famille m'a laissé la tête sous l'eau pendant que je me démenais avec de belles angoisses toutes propres, de merveilleuses peurs que personne n'a voulu décrypter. Pourtant c'était simple.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Héloïse Guay de Bellissen (219)Voir plus


Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
154 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur cet auteur