AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.94 /5 (sur 54 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Pré-Saint-GervaisParis , le 22/04/1947
Biographie :

Henri Pena-Ruiz est un professeur et essayiste français. Agrégé de philosophie, il est professeur de chaire supérieure en khâgne classique au lycée Fénelon, et maître de conférence à l'Institut d'études politiques de Paris.

Défendant les valeurs de solidarité, il est devenu un spécialiste des questions de laïcité qu'il pose comme fondement de l'universalité. C'est à ce titre qu'il a été en 2003, l'un des vingt sages de la commission sur la laïcité présidée par Bernard Stasi.

Henri Pena-Ruiz classe la croyance au rang des « options spirituelles », au même titre que l'agnosticisme et l'athéisme. Il s'oppose à l'instrumentalisation de la religion, celle qui mène au massacre de la Saint-Barthélemy, et veut donner à la laïcité toute sa dimension universaliste. Dans Dieu et Marianne, il développe une philosophie de la laïcité. Marianne n'étant ni athée ni croyante, c'est la République qui offre le plus de liberté aux croyances religieuses. Mais il ne faut surtout pas concéder aux religions le droit de contribuer aux décisions d'ordre politique.

Il dénonce la laïcité « ouverte » ou « plurielle » comme étant une contestation dissimulée des principes de la laïcité qui, par définition, est ouverte. Quant au repli communautaire, il est stigmatisé par la discrimination dont sont victimes les populations d'origine maghrébine. Pour lui, la justice sociale et les « dispositifs juridiques » (lois) sont des moyens complémentaires de défendre la laïcité. En 2007, cette option s'est développée contre le Discours du Latran dans lequel le président Nicolas Sarkozy développe le concept de « laïcité positive » qui lui semble de même nature que la laïcité « plurielle ».

Dans Le Roman du monde, il montre, à travers les légendes et les mythes fondateurs de la philosophie, quelles sont les grandes questions qui interpellent encore l'homme du XXIe siècle (angoisse face à la mort, désir de progrès techniques...).

Engagé en politique, Henri Pena-Ruiz est membre du Parti de gauche (PG) et fait campagne pour le Front de gauche pour changer d'Europe à l'occasion des élections européennes de 2009
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Henri Pena-Ruiz   (23)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

CONFÉRENCE PUBLIQUE "Vivre ensemble la laïcité" PAR HENRI PEÑA-RUIZ, Docteur en Philosophie, écrivain, auteur du “Dictionnaire Amoureux de la Laïcité”, Lauréat du prix de la laïcité - octobre 2014 Conférence du MARDI 16 DÉCEMBRE 2014 Archives du Monde du Travail 78 boulevard du Général Leclerc – Roubaix Métro Eurotéléport Organisé par le Comité du 9 décembre, rassemblement des associations humanistes et philanthropiques de Roubaix. Résurgences - 2 rue Boucicaut - 59100 Roubaix comitedu9decembre@gmail.com

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
Cacha   25 décembre 2017
Dictionnaire amoureux de la laïcité de Henri Pena-Ruiz
Le droit à la différence ne saurait être confondu avec la différence des droits.
Commenter  J’apprécie          220
PiertyM   26 février 2014
La Laïcité de Henri Pena-Ruiz
La laïcité est une valeur essentielle, avec ce souci de la liberté de conscience et de l'égalité de tous les hommes, qu'ils soient croyants, athées ou agnostiques. L'idéal laïc n'est pas un idéal négatif de ressentiment contre la religion. C'est le plus grand contresens que l'on puisse faire sur la laïcité que d'y voir une sorte d'hostilité de principe à la religion. Mais c'est un idéal positif d'affirmation de la liberté de conscience, de l'égalité des croyants et des athées et de l'idée que la loi républicaine doit viser le bien commun et non pas l'intérêt particulier. C'est ce qu'on appelle le principe de neutralité de la sphère publique.
Commenter  J’apprécie          110
raynald66   26 septembre 2015
Un poète en politique : Les combats de Victor Hugo de Henri Pena-Ruiz
Le poète en des jours impies

Vient préparer des jours meilleurs

Il est l'homme des utopies,

Les pieds ici, les yeux ailleurs



(Victor Hugo)
Commenter  J’apprécie          100
Julian_Morrow   06 mai 2019
Histoires de toujours : Dix récits philosophiques de Henri Pena-Ruiz
L'art de séduire, tel qu'on le trouve dans le chant des sirènes, joue de façon forte avec le pouvoir de la voix, mais il le fait selon une magie maléfique. L'homme charmé est bientôt captivé, capturé puis captif. Sauf s'il sait résister, éprouver l'attrait et le désir sans jamais leur céder, bref, rester maître de lui-même. Chose difficile quand le désir se fait impatience, quand la soif de vivre bouscule les heures et les rythmes de la conscience.

Le chant des sirènes est sollicitation commune ou rare, unique ou répétée. Qui peut lui résister s'il ne perçoit d'abord que le plaisir promis, à naître bientôt, saisissable sans effort ? Dans la légende d'Homère, la mort guette les malheureux navigateurs qui se laissent prendre à ce chant. Dans la vie ordinaire, la chose n'est pas nécessairement aussi grave. Mais elle recouvre les désagréments inaperçus d'abord quand la tentation l'emporte, et que l'on se laisse aller aux invitations pleines de promesses sans se soucier des conséquences.



(p.94)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
raynald66   27 septembre 2015
Un poète en politique : Les combats de Victor Hugo de Henri Pena-Ruiz
Comment supprimer la misère ?

Nous l'avons dit, en supprimant l'ignorance.

Plus de ténébreux, plus de misérables.

Il n'y a pas de cécité sociale ; il n'y a que la nuit



(Victor Hugo)
Commenter  J’apprécie          80
brigetoun   18 novembre 2009
Le roman du monde : Légendes philosophiques de Henri Pena-Ruiz
Vaincre la peur, non en niant le danger,mais en en prenant l'exacte mesure. Vaincre la mort , non en la taisant par l'ignorance délibérée de la fin qui attend tout homme, mais en dédramatisant le rapport que l'homme entretient avec elle : soigner pour cela la vie intérieure en la libérant des représentations sans réel fondement, des imaginations qui la troublent. "La mort n'est rien pour nous" , rappelle Épicure, qui s'en tient à ce dont l'homme peut vraiment avoir l'expérience. Vaincre la crainte des dieux, non en les niant nécessairement, mais en s'affranchissant de la fantasmagorie qui leur prête les pires travers humains, la puissance en plus, ce qui aggrave la peur. Tout le programme de la philosophie est là, qui accorde la raison et le désir, l'audace et la sagesse qu'on appelait prudence pour y voir la sagacité qui sait agir.

L'expérience, purifiée des obsessions tristes et des divagations, émancipées des servitudes que l'homme déraisonnable s'inflige à lui-même, émerge alors dans sa vive beauté, festival sensible qu'aucun soupçon ne trouble. Le regard est rendu à sa fraîcheur native et réinvente le monde...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Jacopo   27 juillet 2021
Dictionnaire amoureux de la laïcité de Henri Pena-Ruiz
Apostasie

Selon l’étymologie grecque du mot, l’apostasis recouvre le fait de se détacher de quelque chose, de s’en éloigner radicalement, de rompre avec elle. C’est en somme une désertion. Utilisé par l’Église de façon péjorative, le mot désigne la renonciation publique à une religion, en l’occurrence le christianisme ou le catholicisme. Plus généralement, tout abandon d’une conviction spirituelle ou d’une doctrine est une apostasie. Ce qui est étrange, c’est justement que l’Église catholique, se référant par exemple à la décision de l’empereur Julien de prendre ses distances avec le christianisme et de réintroduire dans l’Empire la liberté du culte païen, parle en mauvaise part de l’apostasie et fasse passer à la postérité l’appellation dépréciative de « Julien l’Apostat », comme si l’abandon d’une religion était une faute. Pourtant, saint Augustin racontant sa conversion dans Les Confessions fait lui-même état de la manière dont il a apostasié le manichéisme pour choisir le catholicisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
raynald66   26 septembre 2015
Un poète en politique : Les combats de Victor Hugo de Henri Pena-Ruiz
Le philosophe est un lutteur, le penseur un combattant ;

mais ce lutteur fait la lutte de la fraternité.

Quant à moi, le jour où je cesserai de combattre, j'aurai cessé de vivre



(Victor Hugo)
Commenter  J’apprécie          50
raynald66   26 septembre 2015
Un poète en politique : Les combats de Victor Hugo de Henri Pena-Ruiz
O Dieu ! Leur liberté, c'était un monstre immense,

Se nommant Vérité parce qu'il était nu,

Balbutiant les cris de l'aveugle démence...

Par le néant de l'âme, il croyait grandir l'homme,

Et réveillait le vieux chaos...

Pour frapper leur couronne osant frapper leur tête,

Des rois, perdus dans la tempête,

Il brisait, le trône avili ;

Et, de l'éternité lui laissant quelque reste,

Daignait à Dieu, muet dans son exil céleste

Offrir un échange d'oubli



(Victor Hugo)
Commenter  J’apprécie          40
NICETTE   07 décembre 2014
La Laïcité de Henri Pena-Ruiz
"L’esprit critique va de paire avec la liberté de conscience. C’est une valeur essentielle de la laïcité."

(Henri Pena-Ruiz, philosophe / septembre 2003)

Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Chère Simone,

Tu as participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970. Tu es souvent considérée comme une théoricienne majeure du féminisme, notamment grâce à ton livre Le Deuxième Sexe publié en 1949.

Simone Veil
Simone Pérèle
Simone Weil
Simone de Beauvoir
Simone Signoret
Simone Valère
Simone Garnier
Simone Nina
Simone Hérault
Simone Lagrange

10 questions
99 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , histoire , cinema , lingerie , résistance , chanson , philosophieCréer un quiz sur cet auteur