AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.24 /5 (sur 35 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Henriette Levillain est professeur à l'université Paris-Sorbonne (Paris IV).

Elle est l'auteur d'études consacrées à Saint-John Perse, Mme La Fayette ou Marguerite Yourcenar.

Elle a dirigé plusieurs ouvrages collectifs sur Dante, sur la Guadeloupe et sur la sainteté.

Source : web17.free.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Henriette Levillain   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Henriette Levillain .Intervention sur Saint-John Perse.

Podcast (1)


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
torpedo   31 mai 2021
Virginia Woolf, carte d'identité de Henriette Levillain
Ainsi ne comprend-on réellement les raisons d'une telle insatisfaction chez une auteur à succès comme Woolf que si on mesure son degré d'inquiétude à l'idée de ne jamais parvenir par l'art romanesque au même résultat que la musique, la peinture ou la poésie. Cet obstacle majeur ne trouvera aucun remède avant Jacob's Room où, renonçant définitivement aux formes traditionnelles de la prose impersonnelle et descriptive, elle inaugurera les voies de l'exploration de la conscience intime (stream of consciousness) et s'incarnera dans des figures, féminines le plus souvent.
Commenter  J’apprécie          210
Julian_Morrow   19 octobre 2019
Dictionnaire Saint-John Perse de Henriette Levillain
Les manuscrits de Saint-John Perse sont composés de feuillets blancs, au format A4 (européen) ou Letter (américain), numérotés de la main du poète. Saint-John Perse écrit à l’encre bleue, noire ou bleu-noir ; de nombreuses corrections et annotations à l’encre noire ou au crayon remplissent les marges et les interlignes. Du brouillon au manuscrit de prépublication, nombreuses sont les étapes créatrices. De façon générale, la composition poétique de Saint-John Perse connaît deux phases créatrices principales, apparaissant souvent à l’intérieur d’un même état manuscrit. La première phase laisse libre cours à l’énergie créatrice, à l’accumulation de mots dans les paradigmes de variantes (palettes). Ce premier temps s’exprime par un tracé précipité et irrégulier, traduisant la spontanéité ou l’hésitation avec lesquelles la plume suit les aléas de l’imagination créatrice. La deuxième phase correspond à une première relecture, critique, de cette matière poétique. Elle détermine le choix de telle ou telle variante, qui, de virtuelle au sein de la palette, est actualisée dans le texte, en une écriture stable et affirmée.



(p.270)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Julian_Morrow   18 avril 2017
Saint-John Perse de Henriette Levillain
Idéalement, St-J. Perse a voulu que son oeuvre se referme sur cette affirmation confiante : les mots de la poésie gravent dans la mémoire les choses vues qui, sans lui, disparaîtraient du monde.
Commenter  J’apprécie          100
Henri-l-oiseleur   13 octobre 2018
Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar de Henriette Levillain
... ce roman apporte un démenti formel à la distinction faite entre littérature de savoir et littérature tout court. Marguerite Yourcenar appartient en effet, comme Madame de La Fayette ou Tolstoï, à la lignée des écrivains dont l'imagination est sollicitée par l'exactitude des faits historiques. A l'inverse, il est raisonnable de penser qu'une science humaine comme l'Histoire a besoin d'être complétée par la vision d'un romancier. Autant en effet la science historique contemporaine a été conduite à s'émietter entre des disciplines hautement spécialisées (...), autant la vision d'un romancier est globale ; autant d'autre part, l'historien doit, par honnêteté, se limiter dans la description et l'interprétation des faits aux documents qu'il détient, autant le romancier peut exercer son intuition et se déployer dans le champ du vraisemblable. Soit, comme l'écrit Marguerite Yourcenar elle-même dans une formule condensée : "Refaire du dedans ce que les archéologues du XIX°s ont fait du dehors."



p. 40
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
feanora   24 août 2016
Yourcenar, carte d'identité de Henriette Levillain
Le respect d'un texte est une forme de respect de la vérité. Je suis scandalisée de voir que vous considérez un livre comme un bibelot dont la signification vous importe peu, ou comme jouet que vous pouvez casser comme bon vous semble.
Commenter  J’apprécie          60
Julian_Morrow   18 avril 2017
Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar de Henriette Levillain
Voici un livre ardu, grave et fort. Que s'abstiennent les lecteurs qui voudraient le survoler hâtivement ou l'avaler sans mâcher. Il s'adresse à ceux qui ne refusent pas les lectures difficiles, sachant qu'elles vous investissent, vous poursuivent et parfois même vous transforment.
Commenter  J’apprécie          50
Stelphique   13 mars 2021
Virginia Woolf, carte d'identité de Henriette Levillain
De toute façon, elle ne voulait pas insulter la vie, seulement la quitter.
Commenter  J’apprécie          60
Julian_Morrow   18 avril 2017
Le rituel poétique de Saint-John Perse de Henriette Levillain
Quoi qu'il démonte l'écriture de tous ses artifices, quoi qu'il la dépouille jusqu'à la nudité du granit, Saint-John Perse ne lui fait jamais encourir la menace de la stérilité mallarméenne. A ses yeux, la poésie est, essentiellement, révélatrice d'une réalité absolue transcendante et objective; elle ne se réduit pas à l'exercice d'un langage en quête d'absolu.
Commenter  J’apprécie          40
Julian_Morrow   18 avril 2017
Saint-John Perse (1945-1960) : une poétique pour l'âge nucléaire de Henriette Levillain
Et si c'était pour ses réflexions sur la connaissance en général et la science en particulier, ses fins et ses méthodes, sur le statut du chercheur et sa responsabilité, que Saint-John Perse était surtout connu, et non comme poète ? Autrement dit, comme épistémologue. Et si c'était par ces réflexions qu'il y avait une chance qu'il atteigne quelque jour un plus large public ?



Claude Thiébaut

"Dieu que la science est jolie!"
Commenter  J’apprécie          30
Stelphique   14 mars 2021
Virginia Woolf, carte d'identité de Henriette Levillain
« Il est indispensable qu’une femme possède quelque argent et une chambre à soi si elle veut écrire une œuvre de fiction. »
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui suis-je ❓❓❓

Je suis dans le milieu du monde / J'ai quatre pieds dans un tonneau / Je ne suis point en terre, encore moins dans l'eau / Et cependant je suis dans l'onde / . Je dis fort souvent non, et ne dis jamais oui / Je suis en même temps dans la tête d'une anguille / Et dans la queue du serpent, jamais pourtant je ne frétille / Or devinez moi. / Je suis ........

un pronom personnel
une note de musique
une conjonction de coordination
une onomatopée
une lettre de l'alphabet
un nombre entre un et cinquante
un adverbe

1 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmesCréer un quiz sur cet auteur