AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.06 /5 (sur 860 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Chicoutimi , le 26/08/1963
Biographie :

Hervé Gagnon est né en 1963 à Chicoutimi au Canada.
Il détient un doctorat en histoire et une maîtrise en muséologie ce qui lui a permis d'enseigner ces matières dans diverses universités.
Depuis 1989, il travaille dans le domaine de la gestion et de la mise en valeur du patrimoine.
Depuis 2000, il a écrit seize romans pour la jeunesse, dont plusieurs ont été primés. Il est l'auteur de la très populaire saga Le Talisman de Nergal. Sa série Damné, adressée aux adultes, a comme toile de fond la croisade contre les Cathares au début du XIII e siècle. Sa nouvelle série, Malefica, dont les deux premiers tomes ( La Voie du livre et La Voie royale) ont paru en 2014 chez Hugo Roman, se penche sur les heures sombres de l'Inquisition et le sort des femmes guérisseuses. Le troisième volume, La Voie du sang, paraît en février 2015 chez le même éditeur.
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
21 mai 2015 / 19 h La Librairie Monet, en collaboration avec les Éditions Libre Expression, vous invitent à une rencontre avec deux auteurs de polars québécois de renom : Laurent Chabin et Hervé Gagnon. C'est notre libraire Morgane Marvier, spécialiste du polar, blogueuse* et chroniqueuse* sur le sujet, qui animera cette rencontre. Nos invités: Laurent Chabin* Laurent Chabin est un auteur prolifique, ayant à son actif une abondante production d'oeuvres pour les jeunes et une douzaine de romans pour adultes. Ses romans policiers sont noirs, à l'image du monde de violence, de fausseté et de cynisme qu'ils décrivent. Le roman: Quand j'avais cinq ans je l'ai tué !, 2015, Éditions Libre Expression, coll. Expression noire, 264., 9782764810873 Quand elle avait cinq ans, Lara Crevier a tué son père, elle en convient. Mais pourquoi Serge Minski, son amant, son âme damnée, revient-il avec insistance sur cet épisode de sa jeunesse qu'elle aurait peut-être préféré oublier ? Pourquoi l'interroge-t-il sur cet homme qui a disparu en ne laissant derrière lui qu'une flaque de sang et l'instrument de sa mort ? Et comment peut-il connaître le couple étrange qui a protégé et éduqué la jeune fille alors qu'elle n'en a jamais parlé à personne ? Clairement, Minski cherche quelque chose. Ou quelqu'un. Ce n'est pas un aveu, puisque Lara ne nie rien. Mais les méthodes qu'il utilise sont assez tortueuses. Ce que découvrira Lara fera froid dans le dos à plus d'un... Hervé Gagnon* Hervé Gagnon détient un doctorat en histoire et une maîtrise en muséologie. Il a connu un grand succès au Québec et en France avec ses séries le Talisman de Nergal, Damné, Vengeance et Malefica. En 2014, il faisait avec son roman Jack une première incursion dans l'univers du polar. Le roman: Jeremiah : une enquête de Joseph Laflamme, 2015, Éditions Libre Expression, coll. Expression noire, 360 p., 9782764810613 Avril 1865. La guerre de Sécession tire à sa fin, et les membres d'une société secrète confédérée, les Knights of the Golden Circle, sont réunis au St. Lawrence Hall Hotel, à Montréal. Leur but : planifier une éventuelle reprise des hostilités et encaisser des traites bancaires américaines d'une valeur de 2,5 millions de livres sterling. Parmi eux, John Wilkes Booth, futur assassin du président Abraham Lincoln, a en sa possession un objet encore plus précieux. Février 1892. Des Noirs montréalais sont sauvagement torturés et assassinés à la manière caractéristique du Ku Klux Klan. le journaliste du Canadien Joseph Laflamme se lance sur l'affaire en compagnie de l'inspecteur Marcel Arcand, du Département de police de Montréal. Ils croiseront la route d'un personnage légendaire que l'on croit mort depuis 1882 et qui ne reculera devant rien pour retrouver ce que Booth a caché à Montréal. La collection Expression noire Expression noire rassemble des romans policiers et des thrillers québécois et étrangers de grande qualité, et s'impose de plus en plus comme étant la référence du polar au Québec. Des auteurs reconnus tels que Mario Bolduc, Geneviève Lefebvre, Jacques Savoie et Johanne Seymour et plusieurs autres prêtent leur plume sanglante aux crimes sordides et aux sombres enquêtes afin de combler les amateurs de suspense et de sensations fortes.
+ Lire la suite
Citations et extraits (152) Voir plus Ajouter une citation
kuroineko   04 mai 2019
La Légende de Jack de Hervé Gagnon
Il avançait lentement, tournant la tête d'un côté et de l'autre, à la recherche des lieux que Sauvageau avait mentionnés avec une désinvolture choquante, comme si la victime valait moins qu'un chien égaré. Certes, il s'agissait d'une fille perdue, mais la Marie-Madeleine des Évangiles avait exercé le même métier et Jésus l'avait lavée de tous ses péchés. De toute évidence, les putains de Montréal n'avaient pas droit à autant de charité chrétienne, malgré tous les clochers d'églises, les couvents, les curés donneurs de leçons et les fidèles bien-pensants dont regorgeait la ville. L'hypocrisie ne semblait avoir aucune limite. De toute façon, Joseph détestait les curés et tout ce qu'ils représentaient. Ils avaient marqué son enfance au fer rouge et il savait de quoi ils étaient capables.
Commenter  J’apprécie          150
Tatooa   20 juin 2016
Damné, tome 3 : L'étoffe du Juste de Hervé Gagnon
- Laissez-moi ! répétai-je.

- Bon, Comme tu veux.

Ugolin me tapota amicalement l'épaule. Pernelle m'adressa un regard rempli de tendresse et de compassion. Elle soupira profondément puis, de la tête, fit signe à Ugolin de la suivre. Ensemble, ils sortirent, me laissant seul avec ce que je ne pouvais voir que comme l'acharnement du mauvais sort.

Une main infirme m'apparaissait comme une iniquité de plus. Je ne saurais dire combien de fois je maudis Dieu de me rendre encore plus difficile la tâche déjà ingrate qu'il m'avait imposée, et, n'eût été que je l'avais déjà renié, je l'aurais fait sans le moindre remords.
Commenter  J’apprécie          143
LaureConan   14 mai 2011
Complot au musée de Hervé Gagnon
Il aimait profondément chacune de ces antiquités et connaissait les moindres détails de leur histoire. Pour lui, ils étaient beaucoup plus que de simples choses. Ils avaient un sens, une âme. (p.14-15 )
Commenter  J’apprécie          150
Tatooa   19 juin 2016
Damné, tome 3 : L'étoffe du Juste de Hervé Gagnon
Quitter Toulouse fut l'une des choses les plus difficiles que je fis de toute ma vile existence. Je devais laisser derrière moi le seul endroit où j'avais été un tant soit peu à ma place et abandonner plusieurs de ceux qui m'étaient devenus chers. J'avais le sentiment de m'exiler, pour autant qu'un damné destiné à errer seul parmi les hommes puisse prétendre s'enraciner quelque part. Sans que je m'en aperçoive, le Sud tout entier s'était insinué en moi. Mais je n'avais droit à rien de tout cela.
Commenter  J’apprécie          130
Tatooa   21 juin 2016
Damné, tome 3 : L'étoffe du Juste de Hervé Gagnon
Un plan prenait forme dans ma cervelle.

- Tu as un rasoir dans ton coffre ?

- Euh... Oui, pourquoi ? (Pernelle)

- Je te l'expliquerai pendant que tu me rases le crâne.

- J'ai l'air d'un barbier ? s'insurgea-t-elle.

- Tous les chirurgiens ne le sont-ils pas ? la taquinai-je avec un sourire.
Commenter  J’apprécie          110
Tatooa   05 novembre 2015
Damné, tome 1 : L'héritage des Cathares de Hervé Gagnon
- L'Ordre vous manque ? (Gondemar)

- Chaque jour que Dieu me donne. Plus que je ne puis l'exprimer. Le Temple était ma vie... Dans mon âme, je demeurerai un templier jusqu'à ma mort. Que je porte ou non la croix pattée sur mon vêtement, elle est gravée dans mon cœur. (Montbard)
Commenter  J’apprécie          110
Kassuatheth   19 mars 2020
La Légende de Jack de Hervé Gagnon
Les étiquettes de « La Légende de Jack » nous présentent ce roman comme un polar, un roman policier, et même comme un roman policier historique.



J’ai trouvé spécial que sur les 20 critiques de ce roman il n’y ait que 4 critiques québécoises. Parce que moi, c’est en tant que Québécois que j’ai pu apprécier le rôle de Joseph Laflamme.



Joseph Laflamme est loin d’être ce héros spectaculaire et rusé. C’est un pauvre petit « Canadien français » comme on les appelait à cette époque. Né pour un petit pain, il se fait régulièrement humilier par l’éditeur du journal Le Canadien qui ne lui achète jamais de nouvelles, oui parce que les journalistes étaient payés à la pièce et le seul journaliste attitré etait Sauvageau.



Joseph Laflamme est alcoolique pour pouvoir supporter son sort et sa sœur coud des vêtements à la maison pour leur assurer une maigre pitance. Leur logement se trouve dans le hangar de la maison transformé en logement.



C’est en pensant que la victime est sa travailleuse de sexe qu’il s’est rendu à l’hôpital et a pu se faire décrire l’horreur ce meurtre. C’est aussi par hasard qu’un témoin du meurtre lui a parlé lorsqu’il est allé sur le site du meurtre pour en apprendre plus. C’est aussi par hasard qu’il a découvert un des élément important du meurtre.



C’est justement cette vie de raté qui fait de lui un véritable héros, celui qui tout en étant mort de peur, continue à affronter le danger. Aussi par amour, par amour pour cette travailleuse du sexe et pour sa sœur.



Rapidement, ce roman devient un suspense et tout nous laisse croire que ce petit « Canadien français » n’est rien en comparaison de Jack l’éventreur.



Ce roman devrait être lu par les moins de 50 ans qui ne savent absolument pas quelle vie avaient leurs parents…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Tatooa   05 novembre 2015
Damné, tome 1 : L'héritage des Cathares de Hervé Gagnon
- Vous m'avez demandé de faire de votre fils un homme. Vous seriez malvenu de vous opposer maintenant au fait qu'il le soit devenu.

(Montbard à Florent de Rossac)
Commenter  J’apprécie          100
Tatooa   28 juin 2016
Damné, tome 4 : Le baptême de Judas de Hervé Gagnon
La mort est la seule justice qu'il y ait sur cette terre. Devant elle, les plus grands seigneurs et les plus modestes paysans sont égaux.
Commenter  J’apprécie          100
Tatooa   03 novembre 2015
Damné, tome 1 : L'héritage des Cathares de Hervé Gagnon
Les villageois savaient déjà qu'ils ne mangeraient pas à leur faim avant la prochaine moisson. Ils en avaient l'habitude. Tous les trois ou quatre ans, ils devaient affronter la famine et se retrouvaient réduits à survivre de racines pour lesquelles ils devaient rivaliser avec les bêtes de la forêt. Ils s'en trouvaient quittes pour de terribles spasmes aux entrailles, ce qui avait parfois l'avantage discutable de les emporter plus vite que la faim. Chaque fois, le village perdait des vieillards, mais aussi nombre d'enfants dont les bras valides manqueraient plus tard aux travaux des champs. C'était là le triste sort de tous les serfs. Mais on ne refait pas sa destinée; on l'accepte avec résignation en espérant une vie meilleure au paradis, une fois achevée la misère du séjour sur terre. Personne ne sait cela mieux que moi.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..