AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.71 /5 (sur 461 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Hollis Seamon est écrivain.

Elle est professeur d'anglais au College of Saint Rose à Albany (New York) et enseigne la Creative Writing à l'Université Fairfield.

Elle vit à Kinderhook, New York.

son site:
http://www.hollisseamon.com/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Hollis Seamon - Dieu me déteste .
Hollis Seamon vous présente son ouvrage "Dieu me déteste" aux éditions 10-18. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Marie de Prémonville. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/seamon-hollis-dieu-deteste-9782264064202.html Notes de Musique : Sir Me by Welcome Wizard. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
Citations et extraits (76) Voir plus Ajouter une citation
Analire   12 juin 2015
Dieu me déteste de Hollis Seamon
Globalement, le monde est pourri et triste à pleurer. Les gens souffrent, tous sans exception. Tu commences à piger, ou alors tu crois toujours que c'est seulement toi, mon vieux ? Qu'il n'y a que toi qui souffres ? Comme si on t'avait choisi ?
Commenter  J’apprécie          140
Analire   11 juin 2015
Dieu me déteste de Hollis Seamon
C'est peut-être ce que je déteste le plus, dans cet endroit et dans tous les hôpitaux de la terre : n'importe qui peut débarquer à l'improviste. Personne ne prend même la peine de frapper. Impossible d'avoir une once d'intimité, dans ce trou.
Commenter  J’apprécie          120
Juin   22 mars 2014
Dieu me déteste de Hollis Seamon
" C'est une bonne infirmière, Richard. Vraiment une excellente infirmière. Elle en a bavé, et toi tu viens lui rappeler tout ça. Tout le monde a des problèmes, tu sais? Globalement, le monde est pourri et triste à pleurer. Les gens souffrent, tous sans exception. Tu commences à piger, ou alors tu crois toujours que c'est seulement toi, mon vieux.? Qu'il n'y a que toi qui souffres ? Comme si on t'avait choisi?"
Commenter  J’apprécie          110
Mar-Khe   10 juillet 2015
Dieu me déteste de Hollis Seamon
C'est peut-être ce que je déteste le plus, dans cet endroit et dans tous les hôpitaux de la terre: n'importe qui peut débarquer à l'improviste. Personne ne prend même la peine de frapper. Impossible d'avoir une once d'intimité, dans ce trou. On a une porte à chaque chambre, qui reste parfois fermée 12secondes d'affilée, mais ces portes ont des vitres en verre - totalement transparentes. Alors on est là, en vitrine, nuit et jour. Il y a de quoi faire chialer un ado. Et pas la peine d'essayer de coller un poster ou d'accrocher une serviette de toilette sur la vitre. C'est le meilleur moyen d'attirer illico une armée d'infirmières excédées et de psys sur les nerfs.

J'en profite pour pousser un coup de gueule. Écoutez-moi bien, tous: on est des adolescents. À la maison, il y aurait un panneau DÉFENSE D'ENTRER sur la porte de notre chambre, et même un verrou. On pourrait claquer la porte au nez de qui on veut et traîner peinards dans notre petit sanctuaire, bouclés à double tour. Enfin libres, bon sang, enfin libres!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Mar-Khe   11 juillet 2015
Dieu me déteste de Hollis Seamon
C'est censé donner un air douillet aux chambres, faire moins hôpital et plus...hospitalier. Je pige le concept. Mais croyez-moi, une chambre d'hôpital, ça ne ressemble à rien d'autre au monde. Sauf peut-être à une cellule de prison.
Commenter  J’apprécie          110
Mar-Khe   28 juillet 2015
Dieu me déteste de Hollis Seamon
"Je vois. Vous vous êtes dit: "Qu'est-ce que ça peut foutre? Ils sont trop faibles, trop malades pour faire quoi que ce soit, sérieusement." Vous pensiez tous: "Eh, ce pauvre Richie, il est tellement atteint qu'il arrivera jamais à bander.Et est-ce que c'est pas mignon, tout leur petit cinéma? Oh, et puis mince, soyons sympas avec ces gamins en train de crever. Faisons-leur ce plaisir. Un petit tour à Disneyland, comme dans ces assoces qui réalisent leur dernier voeu." Bandes de cons. Des vrais connards." J'ai la voix qui se casse, mais je continue. "Je suis surpris que maintenant personne ne dise: "Et alors, quelle différence ça fait? Sylvie est mourante, de toute manière. qu'est-ce que ça change qu'elle y passe plus tôt?" Mais c'est pas ça qu'elle croit, Sylvie. Elle veut profiter de chaque foutue seconde de sa vie. Elle pense qu'elle va se rétablir. Elle veut continuer à vivre. Elle est plus forte que nous tous réunis. Elle est... je sais pas... elle est tout sauf mignonne. Elle est acharnée." Je suis à bout de souffle, impossible de respirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Stemilou   01 juin 2014
Dieu me déteste de Hollis Seamon
Une fois, j’ai fait une liste de tous les trucs dont je n’aurai pas à m’inquiéter – trouver du boulot, élever des enfants ingrats, divorcer, me faire opérer des dents de sagesse, surveiller mon cholestérol -, et maintenant je sais que je peux y ajouter avoir du bide et me rabattre une longue mèche sur le crâne pour planquer les trous. Ça a beau être bizarre, ça me fait du bien.
Commenter  J’apprécie          90
Mar-Khe   30 juillet 2015
Dieu me déteste de Hollis Seamon
[...] j'ai les guibolles molles comme des nouilles. Et je vois trouble, avec un trou noir sur la gauche de mon champ visuel. Un peu comme un tunnel spatio-temporel au milieu du cosmos - une zone de vide, traversée de temps en temps par des flashs de lumière verte. Mais je ne le raconte pas aux médecins. A quoi bon ? Ils n'y peuvent rien, de toute manière. Et en plus, c'est assez cool d'avoir son petit spectacle son et lumière privé. Ils remarquent quand même que je n'entends pas grand chose de l'oreille gauche. A part une espèce de bourdonnement continu, avec parfois des hurlements stridents. Les bruits éclatent comme des bulles, c'est la bande-son psychédélique du tunnel spatio-temporel. Je souris aux médecins. "Eh, c'est cool. On dirait un trip à l'acide. Je kiffe carrément." Et je fais un V avec mon index et mon majeur, en signe de paix.
Commenter  J’apprécie          80
XS   07 novembre 2017
Dieu me déteste de Hollis Seamon
On a une porte à chaque chambre, qui reste parfois fermée douze secondes d'affilée, mais ces portes ont des vitres en verre - totalement transparentes. Alors on est là, en vitrine, nuit et jour. Il y a de quoi faire chialer un ado. Et pas la peine d'essayer de coller un poster ou d'accrocher une serviette de toilette sur la vitre. C'est le meilleur moyen d'attirer illico une armée d'infirmières excédées et de psys sur les nerfs.

J'en profite pour pousser un coup de gueule. Ecoutez-moi bien, tous: on est des adolescents. A la maison, il y aurait un panneau DEFENSE D'ENTRER sur la porte de notre chambre, et même un verrou.
Commenter  J’apprécie          80
Lili017   29 mai 2018
Dieu me déteste de Hollis Seamon
Attendre la mort avec une âme sereine.

Marc Aurèle
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Hollis Seamon(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Dieu me déteste, le livre

Qui est l'auteur du livre Dieu me déteste ?

Richard Hollis
Christina Hollis
David Hollis
Hollis Seamon

6 questions
29 lecteurs ont répondu
Thème : Dieu me déteste de Hollis SeamonCréer un quiz sur cet auteur
.. ..