AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations de Hubert Reeves (588)


Hubert Reeves
L'humanité prépare fébrilement son propre suicide.
Commenter  J’apprécie          151
Comment ne pas être en état d'alerte quand, subitement, l'Arctique est libre de glace pour la première fois en quelques millions d'années?
Commenter  J’apprécie          150
Hubert Reeves
Estimer correctement son degré d'ignorance est une étape saine et nécessaire.
Commenter  J’apprécie          150
Les progrès de la physique ne consistent généralement pas en une négation simple des théories préexistantes... Il s'agit plutôt d'une extension du champ d'application d'une théorie physique. On peut comprendre plus de choses avec Einstein qu'avec Newton. Ainsi, la théorie de Newton reste parfaitement valable et utilisable pour les mouvements de faible vitesse par rapport à celle de la lumière, mais, quand on veut étudier les mouvements à grande vitesse, il faut la compléter par celle d'Einstein.
Commenter  J’apprécie          150
Les marins baleiniers qui partaient en expédition passaient deux ou trois ans sans voir autre chose que l'étendue illimitée des océans. Auraient ils accepté de croire que l'eau liquide est plus rare à l'échelle cosmique que l'or sur la Terre ?
Commenter  J’apprécie          140
Vent frais sur la figure. Bruits de pas dans les feuilles. Douce lumière qui tombe des grands nuages blancs. Tapis de pervenches et d'anémones étalées sous les grands troncs de la forêt. Pures merveilles...
Capturer cet instant harmonieux. S'insérer dans le courant du temps. Percevoir le battement de l'existence qui passe. La vie est une succession d'instants.
Commenter  J’apprécie          145
La théorie du Big Bang s’appuie sur une autre hypothèse, non moins fondamentale. Elle suppose que les lois de la physique, telles que nous les avons découvertes au laboratoire et dans le système solaire, sont valables partout dans l’univers. Qu’elles ne changent pas au cours du temps. […]
La situation change à des températures supérieures. Le comportement des forces se modifie radicalement. Résultat curieux, elles en viennent à se ressembler de plus en plus. Cette évolution a donné naissance à la notion d’unification des forces. Notons, cependant, que ces variations des forces ne signifient pas une variation des lois. Elles sont, en fait, prévues par les lois.
Commenter  J’apprécie          140
L'univers engendre la complexité. La complexité engendre l'efficacité. Mais l'efficacité n'engendre pas nécessairement le sens. Elle peut aussi conduire au non-sens.
Commenter  J’apprécie          140
La vie continue, même après le pire des drames.
Commenter  J’apprécie          132
La proximité de la nature rend humble. Vous sentez que vous n'êtes rien. Vous n'êtes qu'une toute petite chose par rapport au cosmos.
Commenter  J’apprécie          130
Un scientifique anglais, John Eccles, a écrit: "Le monde est non seulement plus étrange que nous l'imaginons, mais plus étrange que nous sommes en mesure de l'imaginer."
Commenter  J’apprécie          130
Hubert Reeves
Il y a assez de nourriture sur Terre pour nourrir tous les habitants, mais pas s'ils sont cupides. ......
Quand le bateau coule, les marins arrêtent de se disputer....
Est-ce que l'intelligence est un cadeau empoisonné ?
Dans un entretien avec le journal Le Soir
Commenter  J’apprécie          130
Il faut d'abord constater les choses, savoir comment elles se passent avant d'essayer de "comprendre".
Nier ce que l'on voit parce que ça ne correspond pas avec ce que l'on pense, c'est de la politique d'autruche.
La Nature n'a pas à s'adapter à notre façon de penser. C'est à nous de changer notre façon de penser pour s'adapter à la nature.
Commenter  J’apprécie          130
Il pleut sur la planète. Tombées du ciel, de subtiles molécules s'agencent dans les lagunes et inventent les premières gouttes de vie.
Commenter  J’apprécie          130
C’est Voltaire qui disait : « je ne puis songer que cette horloge existe et n’ait point d’horloger ». Ce raisonnement est valable à l’échelle des horloges et des horlogers. Mais, tu l’as bien compris, peut-on dire que l’Univers est comme une horloge ? Il faut se méfier des comparaisons.
Commenter  J’apprécie          130
J'ai vu une fleur sauvage.
Quand j'ai su son nom,
Je l'ai trouvée plus belle.

Haïku japonais
Commenter  J’apprécie          120
On peut vraiment dire que nous sommes des poussières d'étoiles ! En ce sens, les étoiles sont les arrière-grands-mères de tous les humains de toutes les époques et de tous les vivants du monde. Après la mort, les atomes de notre corps retournent à la terre des cimetières. Ils peuvent être réutilisés dans l'élaboration d'autres êtres vivants, des plantes ou des animaux. Les atomes ne meurent pas. Ils sont continuellement recyclés dans un immense circuit qui implique toute la planète.
Commenter  J’apprécie          120
La guerre, la souffrance, la mort sont avec nous depuis toujours.
Commenter  J’apprécie          120
Nous nous croyions au centre du monde? Galilée, Copernic et les autres sont venus nous détromper : nous habitons en réalité une planète banale, située dans la banlieue d'une modeste galaxie. Nous pensions être des créatures originales, à l'écart des autres espèces vivantes? Las ! Darwin nous a perchés sur l'arbre commun de l'évolution animale...Il va donc nous falloir une fois encore ravaler notre orgueil mal placé : nous sommes les dernières productions de l'organisation universelle.
Commenter  J’apprécie          120
La pyramide de la nature s’érige au cours du temps.[...]

Il fallait beaucoup de temps pour que les étoiles qui forment les atomes naissent, vivent et meurent. Ensuite, pour que des planètes solides se forment, où l'eau puisse se déposer. Et, enfin, parce que l'évolution biologique est lente de l'amibe aux êtres doués de pensée. Tout cela se compte en milliards d'années !

[...] - Rappelle toi le cas de la ruche : chaque abeille, avec sa fonction particulière, participe au résultat harmonieux de son environnement. De même pour l'orchestre symphonique, dont nous avons déjà parlé : les différents instruments sont coordonnés par les signaux du chef d'orchestre pour produire un résultat unique, par exemple, la symphonie n°9 de Beethoven.
Commenter  J’apprécie          120



Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Hubert Reeves Voir plus

Quiz Voir plus

L'Univers expliqué à mes petits enfants (Hubert Reeves)

Quel est le nom du personnage mythologique qui se brûla les ailes en tentant de s'approcher du soleil ?

Cupidon
Hélios
Icare

17 questions
25 lecteurs ont répondu
Thème : L'Univers expliqué à mes petits-enfants de Hubert ReevesCréer un quiz sur cet auteur

{* *}