AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.46 /5 (sur 116 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 18/03/1969
Biographie :

Hugues Micol est un auteur et un scénariste de bande dessinéee.

Il est attiré très tôt par le dessin et fait ses premiers pas dans la bande dessinée à l'âge où d'autres jouent aux billes. Influencé par Jean Giraud, Pratt et plus tard, Munoz, il délaisse pendant quelques années la BD pour se consacrer aux arts graphiques. Il entre alors en 1988 à l'ESAG de Paris (École Supérieure des Arts Graphiques), puis devient illustrateur free-lance.

Il débute sa carrière d'auteur dans le secteur jeunesse grâce à un simple envoi de planches chez Nathan. Après une parenthèse de plusieurs années ponctuées de nombreux voyages en Irlande, de "bouffes italiennes" et bercé par les mélodies de Tom Waits, Micol revient à ses premières amours, la bande dessinée. Dans ce domaine, sa rencontre avec Jean-Louis Capron est déterminante. Ce dernier, enthousiasmé par le travail de Micol, insiste pour établir un projet commun. Micol accepte, et de leur collaboration, va naître le western délirant de Chiquito la Muerte : sur le scénario déjanté de Capron, Micol fait éclater son talent et l'originalité de son style.
Le retour de Mananifek est donc le premier album d'une série de sept volumes, et le point de départ d'une série parallèle qui contera les aventures de tous les personnages secondaires de Chiquito la Muerte.

En 2017, il reçoit le Prix Töpffer international pour "Scalp, la funèbre chevauchée de John Glanton et de ses compagnons de carnage".
En Mai 2019, il publie ses oeuvres "Americana" aux 16e Rencontres du 9e Art d’Aix-en-Provence. En 2021 à Angoulême il reçoit le Prix Goscinny du scénario.
+ Voir plus
Source : www.bdparadisio.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Hugues Micol   (31)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le dessinateur publie "Black out" l'histoire de Maximus Wyld qui résume à elle seule l'intolérance du cinéma américain pendant un siècle.  Métis d'ascendance noire, chinoise et amérindienne, on lui fait tout jouer - enfin, surtout des rôles ethniques.  Hugues Micol explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner sa BD.  Montage : Vincent Godard son : Vincent Godard - Julien Chabassut Plus d'informations sur la BD : https://www.franceinter.fr/culture/rentree-bd-quelle-s-bande-s-dessinee-s-choisir Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD Plus de bandes dessinées : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee

+ Lire la suite

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosse   27 février 2017
Les contes du septième souffle, tome 1 : Aohige de Hugues Micol
- Es-tu aussi doué que le dit ta sœur ?

- Toutes les sœurs ont tendance à exagérer les mérites de leur frère...

Mais vous n'épouseriez pas une menteuse ?



P11
Commenter  J’apprécie          300
Tchippy   02 février 2011
Le chien dans la vallée de Chambara de Hugues Micol
- Notre honte est totale.

- Nous allons nous suicider sur-le-champ.

- Taisez-vous les couillons ! […] Les cheveux, ça repousse. Allez dans vos quartiez, que je ne voie plus vos gueules d’abrutis.

Commenter  J’apprécie          100
Tchippy   02 février 2011
Le chien dans la vallée de Chambara de Hugues Micol
Bien plus tard elle sera belle, farouche, et redoutable. Pour l’heure ce n’est qu’une enfant abîmée par la mort précoce d’un père adoré et le chagrin d’une mère.

Bien plus tard elle sera terrible. Mais pour l’heure, laissons-la où tout commence, dans la vallée de Chambara.

Maraki Zatu prend part à la chasse aux chiens courants donnée par ses trois voisins, comme le veut l’usage. Comme le faisait son père avant qu’elle ne devienne l’héritière du clan.

Monsieur Ishi.

Monsieur Ni.

Monsieur San.

Commenter  J’apprécie          90
Tchippy   02 février 2011
Le chien dans la vallée de Chambara de Hugues Micol
- Je t’aime, Maraki Zatu.

- Oui, et demain ?

- Demain n’existe pas quand on est amoureux. Reste avec moi. Tu m’as déjà laissé tomber une fois, dans la forêt, je ne veux plus que tu disparaisses.

- Oui, Toshusai, je suis avec toi.

- Promets-le moi.

- Non. Les promesses on n’en a pas besoin.



Commenter  J’apprécie          90
Tchippy   02 février 2011
Le chien dans la vallée de Chambara de Hugues Micol
Oublie tout ça, la majesté du métier des armes c’est du vent. Il n’y a pas de noblesse dans la violence.
Commenter  J’apprécie          90
Gregor   21 décembre 2011
Séquelles de Hugues Micol
Bonjour ami, grimpez vite me rejoindre. Je suis l'homme tout tête.
Commenter  J’apprécie          50
Guindoule   05 juin 2016
Tumultes de Hugues Micol
Savez-vous ce qui a mis cette civilisation par terre Monsieur Chabroulin ? Le déficit commercial ? La corruption des élites ? La désindustrialisation ? L'inflation ? La déflation ? La surpopulation ? L'effet de serre ?

Le marketing Monsieur Chabroulin.

-Ah ?

-On s'adresse aux masses plutôt qu'aux individus et c'est le début de la fin.
Commenter  J’apprécie          30
Bdotaku   18 août 2020
Black-out de Hugues Micol
La MGM a des yeux partout. Elle te surveille, te dresse, te torture à coups de régime et de bistouri, change ton nom et ton passé, te veut sexy à l'écran mais chaste comme une nonne dans la vraie vie. Quand tu signes avec la MGM , tu lui appartiens. Moi , je suis une nègre de studio (Lana Turner)
Commenter  J’apprécie          30
Bdotaku   18 août 2020
Black-out de Hugues Micol
Hollywood est une fiction. Et comme toutes les fictions, elle est multiple, changeante, sincère, mensongère. Mécanique décuplée à la fluidité carnassière, elle recèle aussi des gouffres, des fêlures, des arythmies. Entre ses strates rutilantes macèrent des appétits meurtris, marécages épais dans lesquels s'engluent les martyrs du succès. Foudroyés en plein vol, ceux-ci s'abîment dans la plus amère des damnations : l'oubli.
Commenter  J’apprécie          20
Bdotaku   18 août 2020
Black-out de Hugues Micol
- Ma grand- mère m'avait raconté. Son père était le fils d'une femme de chambre et d'un riche propriétaire de plantation de tabac. le petit mulâtre avait grandi sous le même toit que ses frères et sœurs blancs, mais du côté des domestiques évidemment...Avant de mourir le maître a affranchi tous ses enfants illégitimes. il y en avait un paquet. L'histoire banale, quoi.

- Et ensuite ?

- Mon arrière grand-père est allé à Chicago, comme beaucoup d'anciens esclaves. Il y avait du travail dans les nouvelles usines. Je crois qu'il a réussi à se faire une vie pas trop mal, mis à part le racisme, la ségrégation, l'exploitation patronale, la pauvreté, l'invisibilité sociale. En tout cas par rapport à l'esclavage, c'était un progrès
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..