AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 5 /5 (sur 1 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Londres , le 25/12/1964
Biographie :

Ian Bostridge est un ténor anglais. Il est connu aussi bien comme chanteur d'opéra que pour ses récitals de chant.
Après des études supérieures de philosophie et d’histoire à Oxford et Cambridge, il optepour le chant et commence une brillante carrière de récitaliste qui le mène dans les Festivals de Salzbourg, Edimbourg, Munich, Vienne, Aldeburgh, Schwarzenberg, au Carnegie Hall de New York et à la Scala de Milan.
Il a été artiste en résidence au Konzerthaus de Vienne et à la Schubertiade de Schwarzenberg (2003 / 2004), au Barbican Center de Londres (2008), à la Philharmonie de Luxembourg (2010 / 2011), au Wigmore Hall de Londres (2011 / 2012), à la Laeiszhalle de Hambourg (2012 / 2013) et il a été invité pour une série « Carte Blanche » avec Thomas Quasthoff au Concertgebouw d’Amsterdam (2004 / 2005) et une série « Perspectives » au Carnegie Hall (2005 / 2006).
Il s’est produit en concert avec les grandes formations symphoniques sous la direction de Sir Simon Rattle, Sir Colin Davis, Sir Andrew Davis, Seiji Ozawa, Antonio Pappano, Riccardo Muti, Mstislav Rostropovitch, Daniel Barenboim, Daniel Harding, Donald Runnicles, Vladimir Jurowski, Andris Nelsons.
Sur scène, il a interprété Lysander (Le Songe d’une nuit d’été) à Opera Australia et au Festival d’Edimbourg, Tamino (La Flûte enchantée) et Jupiter (Semele) à l’English National Opera, Peter Quint (Le Tour d’écrou), Don Ottavio (Don Giovanni), Caliban (The Tempest de Thomas Adès) au Royal Opera House Covent Garden de Londres, Nerone (Le Couronnement de Poppée), Tom Rakewell (The Rake’s Progress), Male Chorus (Le Viol de Lucrèce) au Bayerische Staatsoper de Vienne, Don Ottavio au Staatsoper de Vienne, Aschenbach (Mort à Venise) à l’English National Opera, à Bruxelles et Luxembourg. Il a participé à la création d’Opfergang de Henze avec l’Accademia Santa Cecilia de Rome et Antonio Pappano ainsi qu’aux célébrations du centième anniversaire de la naissance de Benjamin Britten en 2013 (War Requiem, Les Illuminations, Curlew River).
En 2014, il a publié au Royaume-Uni et aux États-Unis un livre intitulé Schubert’s Winter Journey : Anatomy of an Obsession qui a reçu en 2016 le Prix Pol Roger Duff Cooper (parution en France en janvier 2018). Il a effectué une tournée en Europe et aux États-Unis avec Le Voyage d’hiver, accompagné au piano par Thomas Adès, et il a interprété le même ouvrage dans une version orc
+ Voir plus
Source : Wikipediahttps://www.operadeparis.fr/artistes/ian-bostridge
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Ian Bostridge. La lune blanche luit dans le bois. Fauré.


Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Ian Bostridge
frmwa   13 février 2018
Ian Bostridge
Le "voyage d'hiver" devient ainsi un axe entre les deux pôles freudiens - Éros et Thanatos, l'amour et la mort - un apprentissage du renoncement, une réconciliation avec l'inévitable. C'est d'ailleurs de cette façon que le romancier Paul Auster a ouvert en 2012 ses Mémoires et ce n'est pas pour rien que le titre - clin d'œil plus ou moins conscient à Schubert et à Müller - en est "Winter Journal" (Chronique d'hiver).
Commenter  J’apprécie          30
frmwa   13 février 2018
Le voyage d'hiver de Schubert de Ian Bostridge
Chant classique et chanson populaire ne devraient pas être aussi séparés; ils partagent bien des choses dans leurs sujets comme dans leur esthétique de l'intimité. Le plus souvent toutefois, l'influence doit rester subliminale, car c'est ainsi seulement qu'on peut éviter prétention et condescendance.
Commenter  J’apprécie          30
frmwa   13 février 2018
Le voyage d'hiver de Schubert de Ian Bostridge
Le "voyage d'hiver" devient ainsi un axe entre les deux pôles freudiens - Éros et Thanatos, l'amour et la mort - un apprentissage du renoncement, une réconciliation avec l'inévitable. C'est d'ailleurs de cette façon que le romancier Paul Auster a ouvert en 2012 ses Mémoires et ce n'est pas pour rien que le titre - clin d'œil plus ou moins conscient à Schubert et à Müller - en est "Winter Journal" (Chronique d'hiver).
Commenter  J’apprécie          20
Ian Bostridge
frmwa   13 février 2018
Ian Bostridge
Mais c'est ici, dans le dix-septième lied, qu'on est directement confronté à l'égoïsme fondamental du monde bourgeois satisfait de lui-même : un monde qui vit sur des rêves de nouvelles choses à posséder; [...]
Commenter  J’apprécie          20
frmwa   13 février 2018
Le voyage d'hiver de Schubert de Ian Bostridge
Mais c'est ici, dans le dix-septième lied, qu'on est directement confronté à l'égoïsme fondamental du monde bourgeois satisfait de lui-même : un monde qui vit sur des rêves de nouvelles choses à posséder; [...]
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3439 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur cet auteur