AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.77 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : Tunisie
Né(e) à : Tunis , le 27/05/1332
Mort(e) à : Caire , le 17/03/1406
Biographie :

IIbn Khaldoun, de son nom complet Abou Zeid Abd er-Rahman Ben Mohamed Ben Khaldoun el-Hadrami, est un historien, philosophe, diplomate et homme politique d'Ifriqiya. Il a été l'un des premiers théoriciens de l'histoire des civilisations.

La vie d'Ibn Khaldoun est extraordinairement bien documentée pour son époque : ce dernier laisse en effet une autobiographie dans laquelle il cite de nombreuses informations concernant sa vie publique.

Sa façon d'analyser les changements sociaux et politiques qu'il a observé dans le Maghreb et l'Espagne de son époque lui vaut d'être considéré comme étant à l'avant-garde de la sociologie.

C'est surtout un historien de premier plan auquel on doit des Prolégomènes à l'histoire universelle et Le Livre des exemples ou Livre des considérations sur l'histoire des Arabes, des Persans et des Berbères, deux ouvrages résolument modernes dans leur méthodologie. Ibn Khaldoun insistant dès le début de ses œuvres sur l'importance des sources, de leur authenticité et de leur vérification à l'aune de critères purement rationnels.

Ibn Khaldoun, conseiller auprès de deux sultans maghrébins, grand juge (cadi) au Caire, put observer de l'intérieur l'émergence du pouvoir politique et sa confrontation à la durée historique.

Ibn Khaldoun est considéré comme l'un des fondateurs de la sociologie politique.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Ibn Khaldoun - Clé majeure pour comprendre le Maghreb Alors que ses oeuvres sont de plus en plus étudieés en Occident pour comprendre les sociétés maghrebines, islamiques et arabes, au magnreb on continue de l'ignorer superbement parcequ'il renvoit une réalité amère qui derange les pouvoirs en place et les mediocres "douctours". "Pour l'historien marocain, Abdeslam Cheddadi, Ibn Khaldoun a posé les bases d'une science de l'histoire à vocation universelle. Inventeur de la sociologie, Ibn Khaldoun interpelle donc plus que jamais."
+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Piling   08 juillet 2008
Discours sur l'histoire universelle. Al-Muqaddima de Ibn Khaldoun
incipit :

L'histoire est une discipline des plus répandues entre les nations (umam) et les races (ajyâl). Le vulgaire voudrait la connaître. Les rois, les dirigeants la recherchent à l'envi.

Les ignorants peuvent aussi bien la comprendre que les gens instruits. En effet, l'histoire n'est, en apparence, que le récit des événements politiques, des dynasties (duwal) et des circonstances du lointain passé, présenté avec élégance et relevé par des citations. Elle permet de distraire de vastes publics et de nous faire une idée des affaires humaines. Elle fait voir les effets des changements, elle montre comment telle dynastie vient conquérir tel vaste pan de terre, jusqu'au jour où retentit l'Appel, lorsque son temps fut révolu.

Cependant, vue de l'intérieur, l'histoire a un autre sens. Elle consiste à méditer, à s'efforcer d'accéder à la vérité, à expliquer avec finesse les causes et les origines des faits, à connaître à fond le pourquoi et le comment des événements. L'histoire prend donc racine dans la philosophie, dont elle doit être comptée comme une de ses branches.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Salomem   12 décembre 2018
Les Prolégomènes de Ibn Khaldoun
Voyez tous les pays que les Arabes ont conquis depuis les siècles les plus reculés : la civilisation en a disparu, ainsi que la population le sol même paraît avoir changé de nature.
Commenter  J’apprécie          270
Ibn Khaldoun
Salomem   12 décembre 2018
Ibn Khaldoun
Dans la nature innée des hommes se trouve le penchant vers la tyrannie et l'oppression.
Commenter  J’apprécie          270
Ibn Khaldoun
dido600   24 janvier 2019
Ibn Khaldoun
«Celui qui voudrait jouer au réformateur à seul fin d'arriver au pouvoir mériterait de se heurter à des obstacles et dépérir à son tour»
Commenter  J’apprécie          120
Grapheus   08 février 2015
La Pléiade - Le Livre des exemples, tome 1 de Ibn Khaldoun
« M'introduisant, par la porte des causes générales, dans l'étude des faits particuliers, j'embrassai, dans un récit exhaustif, l'histoire du genre humain ; aussi ce livre rend-il accessible toutes les leçons si difficiles à saisir de la sagesse; il assigne aux événements politiques leurs causes et leurs origines, et forme un recueil philosophique,

un répertoire historique. »



IBN KHALDOUN, (Muqaddima, Q, 1,1, 7)
Commenter  J’apprécie          90
steka   30 octobre 2012
Discours sur l'histoire universelle. Al-Muqaddima de Ibn Khaldoun
Quand à nous, (qui laissons ces questions aux docteurs de la loi), c'est sous le point de vue de la civilisation et de la nature de l'homme que nous voulons envisager les offices qui dépendent de l'empire ou du sultanat. (...) . Nous voulons seulement envisager ces charges comme produits de la civilisation agissant sur l'espèce humaine.
Commenter  J’apprécie          90
Ibn Khaldoun
Salomem   12 décembre 2018
Ibn Khaldoun
L'homme est fils de ses habitudes et de son milieu, et non fils de sa nature et de son mélange d'humeur.
Commenter  J’apprécie          100
Ibn Khaldoun
Salomem   12 décembre 2018
Ibn Khaldoun
Une nation s'affaiblit lorsque s'altère et se corrompt le sentiment religieux.
Commenter  J’apprécie          90
Ibn Khaldoun
Salomem   12 décembre 2018
Ibn Khaldoun
Le secret, l'esprit du langage, c'est-à-dire de l'expression et du message, consiste à communiquer des idées. Sans transmission de la pensée, le langage n'est qu'une terre morte.
Commenter  J’apprécie          80
SZRAMOWO   21 mars 2018
Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique septentrionale de Ibn Khaldoun
Lorsque Ia tribu des Coreich et les autres grandes familles descendues de Moder eurent établi l'empire de l'Islamisme avec l'aide des Ansar, peuple originaire  du Yémen, auxquels s'étaient joints  leurs frères et coreligionnaires de la tribu de Rebiâ et les autres peuplades sorties de la même souche - !ors- qu'elles eurent subjugué les nations voisines, dompté les autres peuples et conquis leurs villes, - elles échangèrent la rudesse de la vie nomade et la simplicité des meurs qui les distinguait aux temps du khalifat, contre les grandeurs de la domination et la mollesse de la vie sédentaire ; et s’étant empressées d'abandonner les localités du désert qu’elles avaient alors fréquentées, elles se répandirent dans les régions éloignées et jusqu’aux dernières limites de l’empire musulman.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Révolutions, insurrections et autres trumperies ....

La révolution en Iran, racontée par Marjane Satrapi

Persécutée
Persepolis
La révolte des perses
Perse et Police

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolution française , insurrectionCréer un quiz sur cet auteur

.. ..