AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de nadejda


nadejda   23 mars 2018
La ville Blême de Igor Saveliev
Je me suis laissé dire que seule notre jeunesse nous offre des rêves lumineux et hauts en couleurs. En est-il vraiment ainsi ? Je l’ignore. Simplement, à l’âge adulte, quand on croule sous les langes – bon, pas forcément des langes : il peut s’agir des carnets de note d’adolescents, quand ton supérieur est obtus et que le soir à la maison les scènes se succèdent, quand tu te traînes à grand-peine jusqu’à ton lit avec la perspective d’en bondir à sept heures en maudissant ton réveil. Es-tu seulement capable de faire des rêves ? Biologiquement, oui, sans doute.
Avec ça, dans la vieillesse, quand on oublie jusqu’au nom d’Alzheimer et que le monde réel s’éloigne de vous comme la cosse d’une légumineuse, très souvent la seule chose qui reste à l’individu, ce sont les rêves de son jeune âge. Ces rêves dans lesquels il vole et observe l’humanité d’en haut – ce qui, à en croire les médecins, lui permet de grandir.
Commenter  J’apprécie          180





Ont apprécié cette citation (18)voir plus