AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.18/5 (sur 44 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1984
Biographie :

Illana Weizman est sociologue et militante féministe.

Doctorante en sociologie des médias à l’Université de Tel Aviv, elle s’intéresse à la construction identitaire et au militantisme en ligne ainsi qu’aux questions féministes.

Elle est co-créatrice de la campagne #MonPostPartum. L'essai "Ceci est notre post-partum" (2021) est son premier livre.

Twitter : https://twitter.com/IllanaWeizman
Instagram : https://www.instagram.com/illanaweizman/?hl=fr

Source : amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Illana Weizman   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Illana Weizman raconte son post-partum et le tabou qui l'entoure


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Le corps et l'expérience post-partum terrorisent notre société. Ils débordent, ils sont discordants, ils heurtent les structures de la domination masculine, ils menacent d'en dévoiler le secret, de jeter une grande ombre sur ces représentations idylliques fallacieuses. (...) Peu informées, sans ancrage, images ou discours familiers auxquels se raccrocher, les futures mères sont ballottées au gré de leurs émotions confuses et parfois dévastatrices. (...) Elles se vivent alors comme anormales, incomprises, aliénées. (CONCLUSION, p.190-191)
Commenter  J’apprécie          10
En somme, plus les pères passent de temps avec leur enfant, plus leur cerveau libère de l’ocytocine. Tout comme les mères. Autre fait intéressant, la prolactine – hormone plus connue chez la mère car intervenant dans le processus de fabrication du lait – apparaît aussi chez l’homme. Une étude de 2002 a montré des niveaux de prolactine plus élevés chez les pères en réponse aux pleurs de leur enfant. S’il faut évoquer la biologie, autant le faire de façon complète, et non tronquer cette réalité à des fins de domination masculine. (p. 184)
Commenter  J’apprécie          10
Les douleurs liées aux règles sont par exemple largement sous-estimées et il existe cinq fois plus de recherches sur la dysfonction érectile qui touche 19 % des hommes que sur le syndrome prémenstruel qui touche 90 % des femmes. (p. 64)
Commenter  J’apprécie          10
Je pars du principe simple que le savoir est un pouvoir. Une femme bien informée est une femme libre. L'idée ici est de mieux prévenir les difficultés pour les mères et surtout de les normaliser pour que cette expérience soit vécue le plus sereinement possible. Il n'y a rien de plus effrayant que de vivre une expérience douloureuse et transformatrice tout en ignorant ses manifestations.
Commenter  J’apprécie          00
Mais qu'est-ce que la dignité ? Garder le silence ? Accepter sa destinée sacrificielle de femme et a fortiori de mère ? Qu'est-ce qu'être digne ? Subir constamment sans jamais exprimer sa douleur ou son ressenti ? Accepter de rester dans l'ombre, de se plier au mutisme pour rester correcte, convenable ? Si tel est le prix de la « dignité », je préfère être indigne.
Commenter  J’apprécie          00
D'aucuns rétorqueront que le corps de la femme est « naturellement » conçu pour procréer. Certes, il en a les capacités (pas toujours), mais il a aussi les capacités de se jeter d'un pont, de pratiquer la danse classique à haut niveau ou d'être projeté sur la Lune et ne le fait pas nécessairement.
Commenter  J’apprécie          00
À présent, je vous invite à ne plus garder le silence, qu'importe la réception de nos voix, qu'importe la censure que l'on y apposera. Ceci est notre post-partum, et nous refusons le droit à nos sociétés d'en détourner les yeux plus longtemps.
Commenter  J’apprécie          00
« Il y avait la manucure, la pédicure, maintenant, il y a la vanicure. »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Illana Weizman (106)Voir plus

Quiz Voir plus

Des pommes, des poires mais pas de scoubidous... (très facile)

devenir gâteux

en avoir dans le citron
prendre le melon
sucrer les fraises
recevoir une châtaigne

10 questions
123 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , expressions , culture générale , langue françaiseCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}