AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.18 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Suède
Biographie :

Imogen Rose est romancière.

Née dans une petite ville en Suède, elle est partie vivre à Londres à l'âge de 20 ans.

Diplômée (PhD) en immunologie à Imperial College London, elle a emménagé dans le New Jersey avec sa famille en 2001.

Elle a publié sa première œuvre de fiction en 2010.

Elle écrit maintenant à plein temps et travaille actuellement sur sa deuxième série pour adolescents, Les Chroniques de Bonfire.

Elle est l'auteure de la série best-seller, The Portal Chronicles, qui a atteint le statut de culte dans la littérature indépendante et est devenue la série préférée des adolescents et des adultes.

site:
http://www.imogenrose.com/

page Facebook:
https://www.facebook.com/ImogenRosePage?ref=ts
+ Voir plus
Source : .hellocoton.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Imogen Rose   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
milaH   28 mai 2014
Académie Bonfire, Tome 2: Intégration de Imogen Rose
Quinn n’était pas du tout au courant de ce qui s’était passé entre Jagger et moi.



Je ne l’étais pas totalement non plus, pas entièrement en tout cas, jusqu’au moment où j’avais posé des questions à ce sujet à ma mère lorsque nous étions à Paris. Même si Maman était experte en la matière, puisqu’elle avait été synchronisée avec mon père, j’avais beaucoup hésité à lui parler de tout cela. Maman n’était pas très fan des êtres féeriques, alors elle aurait été déçue d’apprendre que sa fille avait été synchronisée avec l’un d’entre eux, elle aurait peut-être même été complètement abattue. Je l’interrogeai donc de façon désinvolte en lui posant des questions générales sur la synchronisation et l’expérience qu’elle en avait eue. Maman confirma ce que j’avais déjà ressenti : que j’étais liée à Jagger pour toujours. Nos cœurs étaient synchronisés. Je ne savais toujours pas si cela signifiait que nous devions passer le reste de nos vies ensemble. Quand j’avais posé la question à Maman, elle avait semblé surprise comme si cela ne lui avait jamais traversé l’esprit de faire autre chose que cela. Peut-être qu’elle ne l’avait jamais envisagé.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
J’acceptai de danser avec lui en lui prenant la main. J’étais trop gênée pour refuser. Je sentais que mes joues rougissaient et qu’elles prenaient un rouge vif qui faisait certainement luire mon visage alors que je le suivais sur la piste de danse. J’espérais que mon visage ne brillait pas ! Je savais bien danser la valse et je me défendais en tango ou en fox-trot… mais ça ? En regardant autour de moi, je

fus assez certaine de ne pas pouvoir suivre le rythme. Je pouvais essayer de copier les mouvements,

mais j’étais sûre que je finirais par avoir l’air ridicule, une nullité sans rythme. Parfait. La situation pouvait-elle devenir plus gênante que ça ? Au moment où je m’apprêtais à me balancer sans

conviction d’un côté à l’autre, Ryker plaça ses mains sur ma taille et m’attira vers lui. Je sentis des flammes me transpercer le corps.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
Je suppose que je me sentais un peu gênée dans la jolie robe violette que j’avais mise pour l’occasion. La robe violette était assez simple : elle s’arrêtait juste au-dessus de mes genoux avec un bas évasé et des manches trois-quarts.

J’avais rehaussé le tout avec une ceinture grise. Il n’y avait aucune fantaisie dedans, pas même un

soupçon de brillant. C’était juste que je n’avais tellement plus l’habitude de porter autre chose que mon uniforme de l’école que je me sentais mal à l’aise. J’enfilai une paire de ballerines pour m’aider à garder les pieds sur terre, ensuite j’entrai dans la pièce pour saluer Tessa et Neave.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
Je ne vais pas prétendre que c’était facile. Ce n’était pas le cas. Rien que le fait qu’il soit dans la cuisine au petit-déjeuner me gênait. Le petit-déjeuner avait toujours été le moment de la journée où Maman et moi passions du temps ensemble. Ça me semblait mal de discuter de trucs de sorcière devant lui, même si, apparemment, il est au courant. Alors, nous avons dû commencer à faire semblant d’être une famille normale. Ça me semble encore un peu faux, même après tout ce temps.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
Là-bas, nous étions tous censés être égaux socialement et nous étudions à l’Académie pour

apprendre une seule chose : comment contrôler nos pouvoirs paranormaux.

Malheureusement, être une princesse démon signifiait que j’avais plus de pouvoirs à apprendre à contrôler que l’élève moyen. Cela prit un an de plus que la durée prévue par la charte de démon, mais je finis par les maîtriser. Et maintenant, j’étais sur le point de rentrer chez moi à Manhattan.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
Je comprenais pourquoi Maman avait été attirée par lui, pourtant elle avait dû être un peu pompette pour ne pas avoir remarqué ses yeux rouges. La plupart des stars hollywoodiennes lui envieraient sa forme humaine. Imaginez un jeune George Clooney, de l’époque de la série Urgences.

Toutefois, règle numéro deux, ne faire confiance à personne, derrière ce sourire désarmant vivait un démon, un roi démon, pour être précise, le Roi Démon de Londres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
J’ai besoin de réfléchir. Je ne peux pas, je ne veux pas régner sur quoi ce que soit ! Je ne sais même pas comment. Je suis sûre que c’est compliqué d’être le démon

souverain de Londres. Ce n’est pas quelque chose qu’on nous a enseigné à l’Académie, vous savez.

- Je sais et oui, il faut beaucoup s’impliquer. Et nous sommes conscients du fait que vous devez finir le lycée. Ce serait mieux si vous acceptiez de le finir à Londres…
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
C’était probablement mieux d’éviter cela. Quand j’avais faim, je devenais aussi agitée, impatiente et me mettais en colère facilement, mais Maman faisait la même chose, alors cela n’avait sans doute rien à voir avec le fait d’être un démon. Contrairement à Maman, ma colère se manifestait de façon

inattendue, j’avais appris à la contrôler, mais me nourrir régulièrement rendait tout cela plus facile.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
Je pouvais voir assez bien dans

l’obscurité, mais la lumière offrait une sécurité que l’obscurité était incapable de donner. Au moment où la lumière inonda la pièce, sa complète opulence fut révélée. C’était comme un mini-palace,

imaginez des lustres et du velours partout ! Que c’était merveilleusement original : un mini-palace. caché dans le sous-sol d’un immeuble de l’Upper East Side.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   09 novembre 2020
Chroniques de Bonfire, Tome 1: Faustine de Imogen Rose
Il était un peu plus difficile d’avaler l’idée que j’étais moi-même à moitié démon. Je me sentis beaucoup mieux lorsque Maman me dit que j’étais, en fait, une princesse démon et me tendit un diadème.

Maman et Tessa passèrent énormément de temps à m’enseigner l’importance de ne pas parler de mon ascendance avec n’importe qui. Comme si quelqu’un pouvait me croire, de toute façon.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz sur le foot

Quel est le seul joueur à avoir gagné 3 coupes du mondes

Lionel Messi
Diego Maradona
Pelé
Johan Cruyff

10 questions
370 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur