AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.74 /5 (sur 2276 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1976
Biographie :

Ingrid Desjours est psychologue spécialisée en psychocriminologie, scénariste et écrivaine, auteure de thrillers et de romans pour adolescents.

Après quelques années de pratique en Belgique, notamment auprès de criminels sexuels (bilan psychologique et thérapie), elle décide d’exercer dans divers pays d'Europe, les fonctions de formatrice, responsable de communication et consultante en management...

En 2007, elle se retire en Islande pour écrire son premier thriller. Depuis, elle se consacre entièrement à l’écriture de romans et de scénarios pour des séries télévisées.

Ses quatre premiers romans, "Écho" (2009), "Potens" (2010), "Sa vie dans les yeux d'une poupée" (2013) et "Tout pour plaire" (2014) ont été plébiscités tant par le public que par les libraires.

Elle a également animé l’écriture de "Connexions" (2011), un polar interactif édité en partenariat avec l’émission "Au Field de la nuit" (TF1).

Elle a participé à l'écriture de deux épisodes de la série policière française "R.I.S police scientifique" (2003) avant de co-écrire l'adaptation de son roman "Tout pour plaire" en une mini série diffusée sur Arte en 2020 sous le titre "Amour fou".

Sous le pseudonyme Myra Eljundir, elle signe les séries pour la jeunesse, des sagas fantastiques "Kaleb" (3 tomes, 2012-2013) et "Après Nous", dont le premier tome est paru fin 2015.

Depuis 2015, elle organise et anime des ateliers d'écriture et des masterclass pour tout niveau.

Ingrid Desjours vit à Paris.

site officiel : https://jeteusedencre.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/idesjours/
Twitter : https://twitter.com/idesjours
+ Voir plus
Source : www.plon.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Ingrid Desjours   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Notre hypothèse : derrière chaque thriller se cache un fait divers. L?auteure de la Prunelle de ses yeux nous parle de ceux à l?origine de son roman. "Gabriel est aveugle. Maya est ses yeux. Elle pense le guider vers la lumière. Il va l?entraîner dans ses ténèbres..." Si le pitch de la Prunelle de ses yeux, sorti en poche en octobre 2017 chez Pocket, cite ces deux personnages principaux, il en est un troisième : Victor. A 17 ans, le jeune homme intègre Métis, une école élitiste, et s?embarque dans une sombre affaire histoire de bizutage, qu?Ingrid Desjours met en parallèle avec l?expérience Milgram [ndlr : sur la soumission à l?autorité]. D?où lui est venue cette idée ? L?écrivaine nous l?explique.

+ Lire la suite

Citations et extraits (373) Voir plus Ajouter une citation
emi13   15 janvier 2014
Sa vie dans les yeux d'une poupée de Ingrid Desjours
L'amour est une rose

chaque pétale une illusion

Chaque épine une réalité .



Claude Baudelaire .
Commenter  J’apprécie          443
Souri7   22 mars 2017
Les Fauves de Ingrid Desjours
[...] il ne faut pas croire toutes les rumeurs, encore moins celles qui prennent leur source sur Internet ou à la télévision. Rien de ce qu'il s'y dit n'est la réalité. Un nouveau scandale chasse l'autre, les causes à soutenir, les personnes à haïr, tout ça c'est de la poudre aux yeux, une distraction pour occuper les gens qui s'ennuient. Ils s'indignent, ils s'enflamment, on nourrit la bête qui est en eux... tout n'est que triste cirque.
Commenter  J’apprécie          390
Stelphique   29 novembre 2016
La prunelle de ses yeux de Ingrid Desjours
N'oublies pas, fils, l'homme est un loup pour l'homme. Tu dois supplanter la meute.
Commenter  J’apprécie          360
nameless   15 février 2016
Tout pour plaire de Ingrid Desjours
Comment expliquer à la jeune femme que ce n'est pas ça, l'amour ? Comment lui démontrer que les brimades constantes ne sont pas destinées à l'aider mais à l'enfoncer, lui faire perdre toute confiance en elle, afin de mieux l'isoler et la contrôler ?



Page 15
Commenter  J’apprécie          300
Choukette   18 juin 2012
Kaleb de Ingrid Desjours
"Le Bien et le Mal ne sont pas si différents. Ce sont des frères jumeaux qui s'épanouissent différemment. Le Bien peut aussi devenir le Mal."
Commenter  J’apprécie          290
Ziliz   18 janvier 2016
Tout pour plaire de Ingrid Desjours
« Ma belle »... Déborah a horreur qu'on l'affuble de ce genre de sobriquet. Ça pue le manque d'imagination et l'affection bon marché aussi sûrement qu'un désodorisant pour chiottes. Ça sonne faux, c'est dit uniquement pour se donner des airs de compassion et se gargariser de bons sentiments en toc.

(p. 505)
Commenter  J’apprécie          280
Analire   05 décembre 2012
Echo de Ingrid Desjours
Ma grand-mère aimait me répéter que l'homme aime ce qu'il désire tandis que la femme désire ce qu'elle aime...
Commenter  J’apprécie          260
Chrichrilecture   09 septembre 2018
La prunelle de ses yeux de Ingrid Desjours
La cécité est loin d'être telle que le supposent les voyants et de se borner à un voile noir, opaque et uniforme. En réalité, il n'y a pas une mais des cécités. Certains aveugles distinguent les couleurs, les ombres, les mouvements. D'autres aperçoivent une tête d'épingle au bout d'un tunnel sombre. Gabriel, quant à lui, est immergé dans un brouillard gris nuancé de blanc, parsemé de lumières éblouissantes en mouvement constant, comme s'il se tenait à la frontière d'une autre dimension d'où il ne savait revenir, et ne perçoit du monde qu'une forêt de masses informes dont seuls les sons lui rappellent que, jadis, il voyait. Si ce mur brumeux l'isole de la beauté, Gabriel reste à l'affût de tout le reste.
Commenter  J’apprécie          240
luckita   23 avril 2014
Kaleb de Ingrid Desjours
Le Bien et le Mal ne sont pas si différents. Ce sont des frères jumeaux qui s’épanouissent différemment. Il suffit parfois d’un minuscule grain de sable pour enrayer la machine et inverser la tendance de chacun. Et si le Mal peut devenir le Bien, c’est que tout est possible…
Commenter  J’apprécie          240
isabiblio   20 juin 2014
Kaleb de Ingrid Desjours
[...] les sentiments les plus purs sont ceux qui viennent sans qu'on les force.
Commenter  J’apprécie          250

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'expression ad hoc ! 😁(ludique et facile)

Cette expression ludique par excellence signifie qu'on est prêt à dévoiler ses projets ou ses intentions. Quand on n'a plus rien à perdre, on risque le tout pour le tout, c'est une tactique comme une autre

Risquer ses cartes
Rebattre ses cartes
Abattre ses cartes
Oser ses cartes

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressionsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..