AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 311 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Kyoto , le 08/03/1960
Biographie :

Né en 1960 à Kyôto, Ishida Ira a suivi des études d'économie à l'université de Seikei de Musashino. A sa sortie il a travaillé comme rédacteur indépendant dans la publicité, avant de se consacrer à l'écriture.
En 1997, Ikebukuro West Gate Park le fait accéder à la célébrité ; l'œuvre a inspiré un manga qui s'est vendu dans le monde entier. Depuis, l'auteur a publié de nombreux romans, souvent couronnés de prix littéraires comme 4TEEN avec lequel il obient le prix Naoki en 2003. Son nom de plume Ira Ishida a été créé en séparant son véritable nom de famille Ishidaira.

L'écrivain fait également des apparitions au cinéma ou à la télévision, notamment dans l'adaptation de Ikebukuro Westgate Park.

Source : shunkin.net, Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Carole S. vous livre ses impressions sur le livre de Ira Ishida "Ikebukuro west gate park". Et elle ne tarit pas d'éloge concernant sur ce roman qui balaye les clichés sur le Japon...


Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Tetrizoustan   11 avril 2020
Ikebukuro West Gate Park de Ira Ishida
C'est tard dans la nuit que le square d'Ikebukuro sortie ouest (dit Square Ouest, et quand on veut frimer on l'appelle West Gate Park) révèle son vrai visage. La place circulaire avec son jet d'eau central devient le colisée de la drague. Les filles s'asseyent sur les bancs, les garçons dessinent des cercles autour d'elles et leur adressent la parole à tour de rôle. Accord conclu, les intéressés quittent le parc. Il y a tout ce qu'il faut à proximité, bars, karaoké, love-hotels. Devant le jet d'eau s'alignent des radiocassettes de la taille d'une armoire, et des groupes de danseurs répètent leur chorégraphie sur des rythmes de basse qui vous secouent les tripes. De l'autre côté des jets d'eau, les chanteurs assis par terre guitare à la main chantent à s'en casser la voix. Quand le dernier bus a quitté le terminal, les voitures de " ceux de Saitama " se laissent dériver lentement à la queue leu leu en tentant par-dessus leurs vitres fumées de convaincre les filles. Un tour avec nous, ça vous dirait ? Dans le prolongement du parc se trouve le théâtre des Arts de Tôkyô avec son rideau de fer baissé pour la nuit, et la place juste devant est une piste rêvée. Des groupes de boarders et de riders en BMX rivalisent de figures. Dans le Square Ouest, chaque groupe a son territoire invisible et, à la frontière, des G-boys agressifs rôdent comme des requins qui pistent l'odeur du sang. Les toilettes publiques au coin du parc, c'est le grand bazar. Toute la nuit, il y en a qui vendent et d'autres qui achètent. Des vendeurs disparaissent toutes les cinq minutes dans les toilettes pour hommes, et des minettes, les chaussettes dégoulinant sur les chevilles, disparaissent avec eux.



Tous les samedis soir, dans ce Square Ouest, on attendait aussi que le temps passe, plongés jusqu'au cou dans une eau brûlante. Il arrivait qu'on emballe une fille, il arrivait qu'on soit dragués. Il arrivait qu'on cherche la bagarre, il arrivait qu'on nous cherche. Mais la plupart du temps il ne se passait rien, et pendant qu'on attendait en vain qu'il se passe quelque-chose, le ciel à l'est devenait transparent, un jour d'été se levait, le premier train se mettait en branle. Pourtant, on continuait à aller à West Gate Park.



Parce qu'on n'avait rien d'autre à faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          156
Emnia   19 juillet 2015
Ikebukuro West Gate Park, tome 2 de Ira Ishida
Un mec qui n'a qu'un job d'intérimaire dans une branche de service instable, et qui peut se retrouver licencié du jour au lendemain, et alors ? Il mène la vie qu'il veut, comme il l'entend, dans Ikebukuro. Ceux qui veulent se moquer de lui en le traitant de loser, c'est leur problème.
Commenter  J’apprécie          100
Tetrizoustan   10 mars 2020
Ikebukuro West Gate Park de Ira Ishida
- C'était quand, la première fois ?

- Quand j'étais en grande section de maternelle. Il y avait plein de sang, et maman m'a tapée parce que j'avais sali le canapé. Alors je n'aime pas maman et j'aime papa.
Commenter  J’apprécie          96
jovidalens   18 juillet 2013
Ikebukuro West Gate Park de Ira Ishida
La dioxine, la Bourse et les actions, les filles. Ce qu'il y avait de plus dangereux en ce bas monde était en libre circulation.
Commenter  J’apprécie          80
Emnia   20 juillet 2015
Ikebukuro West Gate Park, tome 3 : Rave d'une nuit d'été de Ira Ishida
Certains êtres humains n'arrivent pas à se dégager d'un truc une fois qu'ils y ont pris goût. Oh, pas que l'alcool, le tabac ou la drogue. Les jeux vidéo, gagner de l'argent, l'amour, tout ça c'est pareil. Les gens aujourd'hui sont tellement raffinés qu'il semble même bien vu de se garder une addiction. Pour avoir un sujet de conversation en société.
Commenter  J’apprécie          60
Colibrille   02 juillet 2014
Ikebukuro West Gate Park de Ira Ishida
La rue, c'est une scène fabuleuse et une école exigeante. C'est là que nous nous sommes bagarrés, que nous avons eu nos blessures, que nous avons appris et (sans doute) un tout petit peu grandi.

L'histoire de la rue de s'arrête jamais.

Alors je ne vous dis pas au revoir. On se reverra un jour.
Commenter  J’apprécie          60
Emnia   19 juillet 2015
Ikebukuro West Gate Park, tome 2 de Ira Ishida
A n'importe quelle époque, les mômes vendraient leur âme pour ressembler aux autres.
Commenter  J’apprécie          70
jovidalens   17 juillet 2013
Ikebukuro West Gate Park de Ira Ishida
C'était débile. Accident de voiture, intoxication alimentaire, allergie aux pollens. L'amour, c'est comme la malchance. ça vous cueille toujours au dépourvu et aucune chance d'y échapper.
Commenter  J’apprécie          60
Sharon   11 février 2015
Ikebukuro West Gate Park, tome 2 de Ira Ishida
Ne pas considérer les êtres humains en bloc, ne pas les réduire à des statistiques. Les règles de base étaient les mêmes, qu'il s'agisse de pondre une chronique, d'écouter des gens raconter leur histoire, ou même de traquer un criminel complètement taré.

On était tous différents. Il n'y avait aucune raison pour que nos douleurs ou nos pauvretés soient les mêmes.
Commenter  J’apprécie          50
Emnia   20 juillet 2015
Ikebukuro West Gate Park, tome 3 : Rave d'une nuit d'été de Ira Ishida
Je réfléchissais, l'esprit rendu étrangement clair par l'aube. Les religions étaient mortes, la pensée sociale de gauche était morte, les protestations postérieures aux années soixante-dix n'avaient rien donné. Nous vivions une époque où seule cette danse insensée permettait de partager une extase collective.

L'ivresse de la rave était certes intense, mais c'était une ivresse qui ne débouchait sur rien. En dansant au sommet de cette montagne, je repensais à ce qu'Eddy m'avait dit. Si on ne peut pas changer le monde, la seule solution c'est de se changer soi-même. J'ai eu l'impression de comprendre pourquoi la culture rave se laisse contaminer par les drogues sans opposer de résistance.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le quizz des mangas

Qui est la fille de naruto

Boruto
Shikadai
Mitsuki
Inojin

2 questions
3 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..