AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.56/5 (sur 371 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Titulaire d'un B.A. en littérature anglaise de l'Université d'Oxford, Irena Brignull est scénariste.

"Le Sortilège de minuit" (The Hawkweed Prophecy, 2016) est son premier roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Irena Brignull   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Prologue

Les petites filles naquirent au moment où les horloges égrenaient les douze coups de minuit. Lorsqu'elles sortirent enfin du ventre de leurs mères, mouillées et gluantes, leur petit visage chiffoné par l'effort de l'accouchement, leurs petits poings serrés et les yeux fermés, un nuage sombre passa devant la pleine lune, et dans la foret le ciel devint noir. Une chauve-souris tomba, foudroyée en plein vol; un saumon argenté remonta à la surface de la rivière, sans vie; des escargots se desséchèrent à l’intérieur de leur coquille, des papillons de nuit tombèrent en poussière, portés par la brise nocturne, et une chouette dévora ses petits.
Un sort avait été jeté.
Commenter  J’apprécie          210
A force de traîner dans ce vallon perdu et solitaire, Clarée se mit à se morfondre. Elle désespérait de voir un jour son amie arriver ; d'autres doutes commencèrent à l'assaillir insidieusement, égratignant son optimisme tout neuf et mettant au jour ses vieilles angoisses. Sans Poppy, Clarée reprenait son statut d'être insignifiant. Elle frissonna - pas à cause du froid, mais de la peur. Ca allait si vite : de la joie à la peine, de l'amour à la perte. Pis encore, elle lui avait révélé le secret de la confrérie.
Commenter  J’apprécie          120
« Car tous les efforts studieux de Crécerelle étaient animés par un seul et même but : s’assurer que sa fille deviendrait reine. Pour cela, elle s’employa à devenir la plus puissante sorcière de la confrérie, afin de garantir la primauté de sa descendance. Crécerelle savait qu’elle devait éliminer les concurrentes et ce, sans éveiller les soupçons. Tuer sa sœur aurait été la solution la plus efficace, mais, malgré tout elle éprouvait un amour profond et tenace pour Charlock. Et puis, l’assassinat c’était un expédient bon pour les ivraies – les gens du commun, à l’esprit rudimentaire et sans magie. Les sorcières n’agissaient pas ainsi, et Crécerelle avait décidé d’être la meilleure d’entre elles, ainsi qu’il convenait à la mère d’une reine. Elle préparerait un sort qui impressionnerait n’importe quelle sorcière par sa puissance et sa complexité. Les sorcières, en effet, ne jugent pas les actes mais la méthode utilisée. »
Commenter  J’apprécie          70
- Et un jour, tu iras plus loin ?
- Non
- Pourquoi ?
- Parce que ce n'est pas au nombre de mes pas que je mesure le voyage de ma vie.
Commenter  J’apprécie          80
Pour finir, il fut délogé par l'arrivée bruyante d'un groupe de cadres éméchés. L'expérience lui avait appris que les gens de pouvoir étaient là pire espèce : parfaitement civilisés et tirés à quatre épingles pendant la journée, ils redevenaient de dangereux sauvages dès la nuit tombée.
Commenter  J’apprécie          60
Le camp ne sentait pas la rose. Trop de carcasses animales et d'arêtes de poisson. Les techniques de sorcellerie ancestrale nécessitaient apparemment les ingrédients les plus abjects possible.
Commenter  J’apprécie          60
- Alors que cherchez-vous ? demanda-t-elle.

Devant l'expression de surprise de Charlock, elle expliqua :

- D'après mon expérience, les gens qui voyagent cherchent quelque chose ou sont perdus. Et vous n'avez pas l'air perdue.

Charlock n'aurait pas su dire pourquoi elle répondit, tout comme elle ne comprenait pas pourquoi elle avait révélé son prénom. Elle savait que c'était mal, que cela allait à l'encontre de tout ce qu'on lui avait appris, mais son intuition la poussait à répondre. Et en le faisant, cela lui parut étonnamment juste.

- Je cherche une amie... Je ne l'ai pas vue depuis longtemps. Près de seize ans, environ.

- Et vous avez des raisons de croire qu'elle habite toujours la région ?

- Je pense qu'elle est du côté du village de Bois-Joli. Mais elle est perdue...
Commenter  J’apprécie          40
- J'ai peur de tous ceux qui ont le cœur habité par la haine.
- Ça fait beaucoup de monde.
- En effet
Commenter  J’apprécie          40
Poppy lâcha un son, moitié rire, moitié hoquet, puis renifla et s'essuya de nouveau les yeux.

- Tu ne connaîtrais pas un sortilège pour nous changer en hirondelles? On pourrait s'enfuir à tire-d'aile.

- Jusqu'en Afrique.

- Jusqu'en Afrique ...
Commenter  J’apprécie          30
Le pavillon immaculé au seuil taché de sang. La mère folle aux yeux tristes. L'amie des bois sortie d'un autre monde. Le rassemblement des chats.
Et Poppy, toute seule au centre, comme l'axe d'une grande roue.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Irena Brignull (470)Voir plus

Quiz Voir plus

Les sorcières du clan du Nord

A quelle heure naissent Poppy et Clarée ?

1 heure du matin
Minuit
L'une naît à minuit, l'autre à midi
On ne sait pas

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Les sorcières du clan du Nord, tome 1 : Le sortilège de minuit de Irena BrignullCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}