AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.66 /5 (sur 350 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Créteil , le 29/09/1978
Biographie :

Titulaire d’un doctorat de biologie, Isabelle Bauthian abandonne la recherche pour se consacrer à l'écriture.

Sa première bande dessinée (avec Sylvain Limousi), "Effleurés", est parue en 2007 aux Éditions Dargaud. Ensuite, elle signe plusieurs albums dans des styles et pour des publics très différents, de la chronique sociale à la science fiction, en passant par l'humour et le fantastique. En 2017 sort son premier roman, Anasterry, aux éditions ActuSF.

Isabelle Bauthian est a aussi brièvement tâté de la comédie, jouant dans plusieurs courts et un long métrage.

Ajouter des informations
Bibliographie de Isabelle Bauthian   (34)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

San Francisco, fin des années 1970. Quand Mary Ann Singleton, fraîchement débarquée de sa province, s'installe au 28 Barbary Lane, elle ignore que la logeuse et ses locataires formeront bientôt sa famille de coeur. Sous le patronage de Madame Madrigal, réputée pour son inépuisable bonté et sa culture personnelle de marijuana, la jeune femme de caractère mais naïve apprend à se découvrir elle-même, et à affronter la vie et ses dangers. le début d'une saga pleine d'humour, au coeur de la « parenthèse enchantée », entre summer of love et apparition du SIDA, dans la ville de la liberté sexuelle. Scénarisé par Isabelle Bauthian, l'album est à la fois fidèle et libre, plein de clins d'oeil et de trouvailles narratives. Tandis que le trait de Sandrine Revel offre une interprétation vive et douce de cette tribu enchantée et d'une époque. EAN : 9782368463598

+ Lire la suite

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
marina53   09 février 2018
Effleurés de Isabelle Bauthian
- Je ne comprends pas, tu perds une soirée pour faire le clown 5 minutes avec des inconnus. Tu ne discutes même pas avec eux et vous vous quittez comme ça. Quel intérêt ?

- L'intérêt, c'est... S'A-MU-SER !

- Moi, quand je m'amuse, je donne rendez-vous à mes amis pour aller au théâtre, pour voir un film, ou boire un verre, et là, j...

- "Pour", "pour", "pourpourpour"... Tout doit avoir un sens, c'est quand même malheureux... On ne pourrait pas faire de temps en temps des choses inutiles ? Sans rien revendiquer ou juste pour s'amuser ?
Commenter  J’apprécie          280
BurjBabil   27 février 2021
Dragon et Poisons, tome 1 : Greyson, Névo et Natch de Isabelle Bauthian
- Je n'ai jamais retrouvé de cadavres dans ma rue !

- C'est parce que d'autres gens les ramassent ! Vous ne voyez rien parce que vous ne quittez pas vos palais bourgeois ! Si vous preniez deux heures pour visiter les bas quartiers !
Commenter  J’apprécie          180
boudicca   20 décembre 2016
Les Rhéteurs, tome 1 : Anasterry de Isabelle Bauthian
-Tu as vu ça ? L'étang des Dracs ! Une créature magique !

-A Capitale il y a une auberge appelée « Le repère des fées »... je n'y ai jamais rencontré que des putes. 
Commenter  J’apprécie          181
Dionysos89   19 août 2018
Grish-Mère de Isabelle Bauthian
Les femmes nées ici sont puissantes. Probablement parce que personne ne leur a jamais expliqué qu’elles étaient faibles.



Commenter  J’apprécie          160
tchouk-tchouk-nougat   02 mai 2018
Grish-Mère de Isabelle Bauthian
Il m'est revenu en mémoire votre discours sur le camouflage, notamment ce point rappelant que l'aplomb pèse autant, au moins, que le déguisement, dans la crédulité de notre public.
Commenter  J’apprécie          110
tchouk-tchouk-nougat   30 avril 2018
Grish-Mère de Isabelle Bauthian
Il avait bien fallu admettre que le marchand gagnait à être connu. Il était franc et honnête. Ce qui n'était pas, à bien y réfléchir, les qualités premières d'un marchand.
Commenter  J’apprécie          110
tchouk-tchouk-nougat   01 mai 2018
Grish-Mère de Isabelle Bauthian
Les meilleurs menteurs étaient bien ceux qui donnaient à leurs victimes ce qu'elles avaient envie de croire.
Commenter  J’apprécie          100
Dionysos89   19 juin 2019
Face au dragon de Isabelle Bauthian
Alors, elle avait planté là l’explorateur – qui avait semblé ravi de se retrancher dans une remise pour s’occuper de l’extraction du miel tout seul – et s’était précipitée jusqu’à sa couchette, sur laquelle elle s’était jetée, tremblante, comme ces héroïnes de soap opera après avoir appris que leurs maris étaient en réalité leurs demi-frères, qu’elles croyaient morts, vingt auparavant, dans un accident de voiture le long d’un virage traître d’une route de Californie.
Commenter  J’apprécie          70
Prudence   13 mars 2018
Les Rhéteurs, tome 1 : Anasterry de Isabelle Bauthian
- Je me suis suffisamment épuisée à rendre la vie de celui que j'aimais agréable. Ne me demandez pas d'embellir la mort pour préserver votre candeur.
Commenter  J’apprécie          60
Aednat   03 juillet 2015
Les Rhéteurs, tome 1 : Anasterry de Isabelle Bauthian
On ne pardonne jamais rien aux donneurs de leçons, Ren. Surtout quand elles sont belles.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..