AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.88/5 (sur 4 notes)

Biographie :

Isabelle CALLIS-SABOT est née à Montpellier en 1958. Après des études d’ergothérapie, elle se consacre à l’écriture. D’abord poète, elle commence par publier quelques recueils, avant de se tourner vers le roman.

Le Bugey, où elle est venue s’installer, devient la source de son inspiration, par la richesse de son histoire et la beauté de ses paysages.

Son premier ouvrage « Le Miracle de Mazières » témoigne de son attachement à cette région.

Suivront ensuite d’autres romans historiques célébrant diverses périodes et différents lieux de l’Ain.



En 2009, Isabelle Callis-Sabot quitte son pays d’adoption et choisit de vivre dans le sud de la France. Un retour aux origines, un choix déterminé, un endroit où elle puisera le thème de ses futurs ouvrages.



En 2017, Isabelle CALLIS-SABOT se tourne vers le conte. Elle propose à Tania SABATIER, une jeune fille de 17 ans, autiste asperger, d’illustrer l’histoire d’une sorcière catalane. Débute alors une merveilleuse aventure humaine, qui se poursuit avec le conte « Zéphurine défie Grand-mère Kalle ».



En 2020, Isabelle renoue avec le Nord Pas-de-Calais, en plaçant l’action de son nouveau roman à Achicourt et Arras.



En 2021, Isabelle CALLIS-SABOT édite l’ensemble de ses poèmes, une œuvre commencée à l’âge de 14 ans et qui se poursuit jusqu’à nos jours.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Isabelle Callis-Sabot   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Isabelle Callis-Sabot
Au temps de la Toussaint

Au temps de la Toussaint, lorsque les cimetières
S’ornent de cyclamens, de buis ou de bruyères,
Et qu’ainsi embellis d’éphémères bouquets,
Ils donnent à la mort comme un air de gaieté ;

Lorsqu’auprès des caveaux, des tombes familiales
Joliment imprégnés de clartés automnales,
L’on revient, chaque année, prier, se recueillir…
Je sens de grands remords m’étreindre et m’envahir.

Quelque part tu attends, en un lieu insolite,
Esseulée, loin des tiens, sans jamais de visite.
Et pour le Souvenir, toi qui aimais les fleurs,
Vois-tu je n’ai rien d’autre à t’offrir que mes pleurs.
Commenter  J’apprécie          121

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Isabelle Callis-Sabot (8)Voir plus

Quiz Voir plus

Ce quiz demande votre indulgence...

— Madame, j’aurai la conscience de vous en dire la raison ; mais je réclame toute votre indulgence en vous confiant un pareil secret. Je suis le voisin de monsieur votre père. J’ignorais que madame de Restaud fût sa fille. J’ai eu l’imprudence d’en parler fort innocemment, et j’ai fâché madame votre sœur et son mari. Vous ne sauriez croire combien madame la duchesse de Langeais et ma cousine ont trouvé cette apostasie filiale de mauvais goût.

Emile Zola
Gustave Flaubert
Honoré de Balzac
Victor Hugo

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}