AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.82 /5 (sur 608 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bègles , le 28/12/1967
Biographie :

Isabelle Dethan est une dessinatrice et scénariste de bandes dessinées.

Son premier récit est publié en Allemagne, dans la revue "Schwermetall".

Isabelle Dethan, après des études de lettres modernes couronnées par une maîtrise et par un CAPES de documentation, s'aperçut - heureusement pas trop tard - qu'il y avait quelque chose à tenter en tant qu'auteur de bandes dessinées : elle aime le dessin et l'Histoire, elle a des amis qui font ce métier et ne s'en portent pas plus mal, et le festival d'Angoulême organise un concours pour les auteurs amateurs - ça tombe bien.

Elle gagne l'"Alph 'Art avenir" en 1992, les éditeurs, encore dubitatifs 6 mois avant, lui sourient enfin : c'est le début d'une carrière-en tout cas, depuis, elle n'a plus arrêté de dessiner et de scénariser, pour elle et pour d'autres.

Ses premières séries, "Mémoire de sable" et "Le Roi Cyclope", qu'elle réalise en tant qu'auteur complet, se déroulent dans un monde parallèle, mais sur les conseils de son compagnon, Mazan , elle se lance dans l'aventure historique avec "Sur les Terres d'Horus", en 2000.

"Khéti, fils du Nil", série destinée à un plus jeune public- les souhaits de ses deux fils y sont certainement pour quelque chose- voit le jour en 2006, en collaboration avec Mazan au dessin.

Isabelle Dethan scénarise aussi "Le Rêve de pierres" (éditions Vents d'Ouest) pour Daphné Collignon, et "Le Tombeau d'Alexandre" (éditions Delcourt) avec Julien Maffre aux pinceaux : le XIXe siècle, aventureux et orientalisant, c'était trop tentant !

Enfin, pour ne pas être accusée de monomanie (toutes ses dernières séries portent sur l'Égypte !), Isabelle Dethan fait aussi dans la veine intimiste : "Tante Henriette", "Ingrid", ou encore "Eva aux mains bleues, explorent de diverses façons les souvenirs d'enfance...

Pourquoi l'Égypte ?

Attirée depuis toujours par l'Histoire antique, Isabelle Dethan souhaitait pouvoir dessiner une héroïne crédible au sein de scénarios de type polar ; l'Égypte des pharaons, société où les femmes avaient bien plus de droits qu'à Rome ou en Grèce, convenait parfaitement ; quelques voyages en Égypte plus tard, la créatrice des "Terres d'Horus" était parfaitement séduite et sous le charme de cette civilisation millénaire...
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Vidéo de Isabelle Dethan
Citations et extraits (121) Voir plus Ajouter une citation
Isabelle Dethan
Alfaric   14 avril 2016
Isabelle Dethan
Dans l’Antiquité, les peintres étaient considérés comme des artisans et restaient anonymes.
Commenter  J’apprécie          231
Musardise   23 juin 2015
Sur les terres d'Horus, tome 3 : Tiasatré ou le jugement d'Anubis de Isabelle Dethan
- Tu n'as pas l'air bien effrayée par cet objet, Dame...

- Pourquoi me ferait-il peur ? Parce qu'il annonce ma mort ? Mais je suis morte depuis longtemps... Je crois que je suis morte le jour où j'ai embarqué pour venir dans ton pays. - Sans vouloir t'offenser, Dame Meresankh -

- Tu ne m'offenses pas, mais j'aimerais comprendre...

- Je suis une Keftiou. Je suis née là-bas, au-delà de la Grande Verte. J'étais fille de roi. Mon père a conclu un accord politique avec Pharaon... Un accord dont j'ai été le gage, Ramsès Ousermaatré m'a prise pour épouse. On m'a confiée à quelques servantes, on a changé mon nom en Tiasatré... Et je suis venue ici rejoindre mon royal, divin... et vieil... époux. Je ne l'ai intéressé qu'un mois, il avait d'autres épouses, qu'il avait choisies et aimait. C'est ainsi qu'à quinze ans, je me suis retrouvée seule dans un pays étranger. Sans aucune chance d'avoir un enfant, inutile... Sans avoir autre chose à faire durant le reste de ma vie, que dormir, manger, et regarder le soleil se coucher, jour après jour, prisonnière de ces murs blancs... Jusqu'à ma mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Musardise   23 juin 2015
Sur les terres d'Horus, tome 3 : Tiasatré ou le jugement d'Anubis de Isabelle Dethan
- Quel était son nom ? Son nom d'enfance...

- ...Je ne sais pas. C'était juste une épouse de notre père.
Commenter  J’apprécie          210
Alfaric   08 novembre 2019
Le tombeau d'Alexandre, Tome 3 : Sarcophage d'Albatre de Isabelle Dethan
- Cléopâtre... et Marc-Antoine. La dernière reine d’Égypte...

- Elle a réussi a allier les motifs architecturaux grecs et égyptiens.

- Alors c'est à ça qu'elle ressemblait... Elle ne fait pas très égyptienne.

- N'oubliez pas qu'elle était grecque
Commenter  J’apprécie          190
Alfaric   18 avril 2016
Les Ombres du Styx, Tome 2 : Vox Populi de Isabelle Dethan
- Avec un talent pareil, tu dois être l’artisan à la mode chez les plus grandes familles ?

- Ah, non. Pas encore. J’aime l’atmosphère particulière des théâtres. J’ai déjà eu à peindre quelques enseignes et fresques pour des commerçants, et ce n’était pas très agréable. Alors, réaliser des décors pour de riches particuliers… Subir leur morgue, leurs goûts, leur suffisance…
Commenter  J’apprécie          180
Alfaric   11 février 2020
Le tombeau d'Alexandre, Tome 3 : Sarcophage d'Albatre de Isabelle Dethan
- Cesse de t'apitoyer sur toi-même ! Tu es l'homme le plus charismatique que je connaisse.

- J'aurais dû t' épouser quand tu es tombée enceinte.

- Au lieu de me donner de l'argent pour ouvrir mon bordel ?

- J'aurais dû faire de toi une femme respectable...

- Au lieu d'une femme d'affaires prospère ? Très peu pour moi, je ne regrette rien.
Commenter  J’apprécie          180
Alfaric   01 février 2020
Le tombeau d'Alexandre, Tome 2 : La Porte de Ptolémée de Isabelle Dethan
- Lazare est à demi égyptien ; ici, c'est son pays et son héritage !

- Ce garçon est certes orgueilleux, et puis il n'en fait qu'à sa tête, mais il est jeune et tellement, essentiellement gentil...

- Et si idéaliste qu'il pense être notre égal...

- Quoi, il ne l'est pas ?!

- Éléonore, dans quel monde vivez-vous ?
Commenter  J’apprécie          180
Alfaric   16 janvier 2019
Le tombeau d'Alexandre, tome 1 : Le manuscrit de Cyrène de Isabelle Dethan
- Ah oui, quand même, vous faites dans l'escroquerie grand format ! Sans parler du respect dû aux morts que vous foulez allègrement aux pieds.

- Jeune homme, je vous en prie ! Ces morts, que je trouve habituellement dans le caniveau, je les embellis, je les magnifie, j'en fais des momies de nobles et de princes ! De plus, soixante-dix pour cent de mes momies sont en fait des cadavres antiques que nous restaurons et réarrangeons... Quant à la première objection, pardon ! Je ne fais pas dans l'escroquerie mais dans le tourisme. De plus en plus de voyageurs veulent un souvenir d’Égypte. Je leur « offre » les sarcophages et les momies qu'ils souhaitent : en parfait état, et avec toutes les amulettes requises. Client garanti satisfait !
Commenter  J’apprécie          170
Alfaric   02 février 2020
Mémoire de sable, tome 3 : Lune noire de Isabelle Dethan
- Ces devins ne m’ont apporté aucune aide, les conseils sont inintelligibles ! Ils sont par conséquent convaincus de haute-trahison envers l’État ! Arrêtez-les ! Je veux une grande exécution publique. Quelque chose qui cloue tous ces fuyards sur place !

- Mais sire… Ouvrez les yeux ! Il s’agit d’une catastrophe majeure ! Vous ne la stopperez pas par des exécutions ! IL FAUT FUIR ! ÉVACUER LE PALAIS !

- AH ! Vous vous dévoilez enfin ! Vous êtes de mèche avec mes ennemis, vous sabordez mes ordres, vous voulez mon pouvoir, cela est clair ! Capitaine ! Saisissez-vous de mon ministre : complot contre ma personne !

- Mais sire…

- Exécutez-le sur l’heure ! Et empêchez MON peuple de quitter MA ville !
Commenter  J’apprécie          171
Alfaric   27 janvier 2020
Mémoire de sable, tome 1 : La tour du savoir de Isabelle Dethan
On dit que c'est la plus haute tour du monde... En son cœur une bibliothèque immense et sombre abrite tout le savoir de l'univers… On dit aussi qu'un vieillard y déchiffre de vieux secrets en tournant des pages poussiéreuses plus que millénaires... Une mémoire rousse et folle, capable de se souvenir de toute chose, lui tient compagnie depuis des siècles : la tour n'a pas de porte… Mais au sein de la terre, une femme veille devant la seule entrée de l'édifice... Gardienne de la tour, elle est aussi la source et la base : sur ses épaules reposent les fondations du bâtiment... La femme veille et attend encore et toujours… Ainsi finit le dit…
Commenter  J’apprécie          170
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Céréales quiz !

Poursuivis par la police, Walter, un truand sans envergure, et Francesca, sa maîtresse, se réfugient dans un campement de «mondines», ces repiqueuses de riz de la plaine du Pô, où ils découvrent le dur travail des ouvrières agricoles. Ils y font la connaissance de la belle mais dangereuse Silvana. Celle-ci, voyant clair dans le jeu des deux fugitifs, dénonce Francesca au sergent Marco et, une fois la voie libre, devient la maîtresse de Walter. Le truand tombe vite sous le charme de cette femme aux mœurs libres et à l'allure farouche. Les deux amants, sentant tourner le vent, décident de s'enfuir. Le sergent Marco se lance à leur poursuite...

Riz amer
Blé amer
Orge amer
Seigle amer

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , céréales , films , bd adulte , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur
.. ..