AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.64 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Isabelle Sivan est avocate au barreau de Paris, en droit de la propriété intellectuelle.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Isabelle Sivan et Bruno Duhamel parlent du "Voyage d'Abel", enfin réédité, chez Bamboo/Grand Angle
Citations et extraits (6) Ajouter une citation
hcdahlem   16 janvier 2018
Dankala de Isabelle Sivan
Achille ferma les yeux. La chaleur fondit sur sa peau d’ébène. Depuis le matin, il n’avait pas bronché, accroupi, les bras tendus posés sur les genoux. Ses longs doigts noueux et secs comme du bois mort tricotaient l’air blanc. Il avait choisi un endroit, le bord d’un trottoir, où il savait qu’il ne serait pas dérangé par l’ombre. La fin août était le meilleur moment de l’année pour observer les passants. Le moment où de nouveaux expatriés arrivaient de France. Si roses, si pâles qu’on les voyait briller la nuit comme des lucioles. Cette année, ils n’étaient pas nombreux. Comme souvent les années aux chiffres pairs. Achille aimait les années paires. Elles étaient riches en événements à l’inverse des autres. Tout particulièrement, les millésimes multiples de quatre. 1976, l’indépendance du pays ; 1984, le grand tremblement de terre ; 2008, l’attentat au bistrot du Palmier Oublié.
Commenter  J’apprécie          100
alouett   04 mai 2016
Le Voyage d'Abel de Isabelle Sivan
De toute façon, le plus beau voyage, c’est celui qu’on ne fera jamais.
Commenter  J’apprécie          50
hcdahlem   16 janvier 2018
Dankala de Isabelle Sivan
Tu ne retrouveras pas ton chemin. Toute la noirceur de l'Afrique lui renvoyait cette phrase, un vent sale sans image. Renaud Girod n'avait pas sa veste, son téléphone sur lui. Ses espadrilles n’étaient pas faites pour marcher. Il avait trop bu, trop fumé. Dam quel sale plan s’était-il fourré? Ses pieds alourdis par l'alcool raclaient le sol. Sa fatigue et autre chose, irrémédiablement, se transformaient en une ritournelle sans espoir. Tu ne retrouveras pas ton chemin. Les baraques en tôle sous l’estompe de la nuit se courbaient pour l’éviter. Il n'osait pas les approcher. ll voyait bien, assis sur le seuil, que des hommes riaient sur son passage, que les femmes secouaient leurs mains autour de leur visage pour le chasser. Tous lui criaient qu'il n'avait pas à être là. Lui, dans ce quartier de Noirs à l’écart du centre-ville, lui Blanc, loin de ceux qui lui ressemblaient. Tu ne retrouveras pas ton chemin. Alors, en retrait dans l’obscurité, de loin, il scrutait les îlots de lumière. Il espérait reconnaître, les yeux plissés, un lieu, la couleur jaune d’un taxi qui le ramènerait à la caserne.

Depuis combien de temps marchait-il? Les doigts serrés, il se frotta le poignet pour sentir le bracelet de sa montre. L’heure était son seul repère: sa trace entre le moment où il avait quitté la boîte de nuit et celui où il atteindrait les premières lueurs du jour.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
hcdahlem   16 janvier 2018
Dankala de Isabelle Sivan
Pour la première fois, elle s’engageait sans voiture sur ce chemin. À l’exception du centre-ville, il n’était pas prudent de se déplacer à pied dans les rues de Dankala. Marie-Claire serra son sac contre sa poitrine. Les derniers meurtres qui avaient eu lieu dans le quartier de Belbali n’étaient pas pour la rassurer. Elle suivait l’affaire de loin. Les histoires de politique ne l’intéressaient pas. Mais tout le monde en parlait hier au cocktail de l’ambassade.
Commenter  J’apprécie          20
Thyuig   30 novembre 2014
Le Voyage d'Abel de Isabelle Sivan
- Alors, un timbre... Lequel, monsieur Abel ?

- Je voudrais le paquebot blanc.

- Je n'ai plus de paquebot, monsieur Abel... c'était la collection de l'an dernier.

- C'est quoi, la nouvelle collection ?

- Les animaux de la ferme.

- Vous n'avez rien qui fasse un peu plus voyager que des percherons ?

- Prenez-en deux, vous pourrez faire un attelage.
Commenter  J’apprécie          20
alouett   04 mai 2016
Le Voyage d'Abel de Isabelle Sivan
Moi, ce que je voulais, c’est être marin. Prendre le large. Voyager : Conakry, Singapour, Tahiti… Bombay… A Reclesme, il y a eu un palmier, une fois… un seul… Il a crevé au premier hiver. Je ne pourrais pas en dire autant ! Les hivers, moi, je peux les compter. Y en n’a pas un seul que j’ai raté. Pas un. Depuis que je suis né, j’les ai tous faits, les hivers à Reclesme… C’est la poisse l’hiver. Déjà, rien que parce que j’suis né en hiver ! La mère, elle avait 40 ans quand elle a accouché. Autant dire qu’elle s’en serait bien passé. Ca, elle me l’a dit… et pas qu’une fois.
Commenter  J’apprécie          10
Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quizz sur Teen Wolf

{ La saison 1} Au lycée quelle est le statut de Scott Macall et Stiles Stilinski?

Populaire et sportif
Les têtes
Les brutes
Les normaux

21 questions
86 lecteurs ont répondu
Thèmes : série tv , loup-garou , fantastique jeunesseCréer un quiz sur cet auteur