AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.38/5 (sur 182 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 11/10/1944
Biographie :

Isaure de Grosourdy de Saint-Pierre est une écrivaine française.

Elle est la fille de l'écrivain Michel de Grosourdy de Saint-Pierre (1916-1987).

Tout d'abord journaliste aux Nouvelles Littéraires, au Quotidien de Paris, et à Monde et Vie, après des études de droit, elle rencontre dans le bureau de son père l'écrivain et éditeur Marcel Jullian (1922-2004) et son assistante Sylvie Genevoix (1944-2012), qui l'incitent à se lancer dans un roman, puis publient son premier livre, "Une fausse sortie", chez Julliard, en 1973.

Grand reporter freelance, elle sillonne le monde, à la recherche de personnages hors du commun, de régions encore à découvrir, de coups de charme ressentis. C’est ainsi qu’elle a bien connu le Dalaï-Lama ou le professeur Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006, les rencontrant respectivement dans leur retraite de Dharamsala, en Inde, ou de Dacca, au Bengladesh. Ensuite, elle s’attache à faire partager ses coups de cœur à ses lecteurs.

Dès lors, ses deux métiers, journaliste et écrivain, ne cesseront de se côtoyer. Son troisième roman, "L'Ombre claire", est édité en 1978 par Pierre et Franca Belfont, avec lesquels elle va travailler une dizaine d'années. Son roman historique, "Les mirages de Naples", paraît chez Robert Laffont en 1987, puis "Thérèse d'Avila ivre de Dieu" (1990), Prix des Écrivains de France.

Dès lors, elle écrira en alternance romans et romans historiques, tout en continuant ses chroniques et reportages dans Zoom, Vogue Hommes, Paris-Match, Elle et, tout particulièrement, Géo.

Puis elle entre comme reporter à VSD, où elle restera six ans avant de s'essayer dans l'édition chez Flammarion, où elle dirige la collection Flamme, puis quai Voltaire où elle crée sa propre collection "Littérature européenne".

Isaure de Saint Pierre est aujourd'hui l'auteur d'une soixantaine de romans, romans historiques, romans policiers historiques, biographies, nouvelles et albums de voyages.

Twitter : https://mobile.twitter.com/idesaintpierre

+ Voir plus
Source : http://www.editionsdurocher.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Isaure de Saint Pierre   (27)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
" Il me semble parfois que Dieu, en créant l' homme, ait quelque peu surestimé ses capacités."

Oscar Wilde
Commenter  J’apprécie          170
Vous savez, mon petit, avoir un ancêtre qui s'est illustré durant la bataille de Fornoue, le 6 juillet 1495, sous le régne du roi Charles VIII, pour votre gouverne, ne signifie en aucun cas que l'on soit quelqu'un de respectable.
Commenter  J’apprécie          90
- J'ai tant besoin d'une amie, Marie, une amie véritable, murmura-t-il. Quelqu'un qui ne débite pas constamment les compliments d'usage, mais qui m'aide à devenir le grand roi que je voudrais si fort être. Je sais que mon éducation n'a guère été soigné. Avec les troubles de la Fronde; l'obligation de fuit ici et là, de contrer l'action d'un prince puis d'un autre grand seigneur, ma mère n'a pas eu le temps de s'en charger. Ou n'a pas souhaité que je sois trop instruit.... Vous qui avez tant lu, Marie, qui vous intéressez aussi aux arts que je comprends encore mal, soyez mon guide, aidez-moi dans mes lectures et mes connaissances. Je ne veux pas rester le roi qui danse... Acceptez-vous Marie ? Les yeux soudain embués de larmes elle plongea dans une grande révérence pour dissimuler son visage au roi, balbutiant un timide :
- J'en serais plus qu'honorée, Sire.
- Louis. Quand nous sommes seuls, je ne veux être que Louis pour vous.
Commenter  J’apprécie          70
Au moins ne s’abusait-elle pas sur le sens de sa vie puisqu’il n’y en avait pas. Lorsqu’elle était plus jeune, elle avait cru quelque temps à la nécessité de laisser une trace. Elle avait alors écrit et publié quelques romans, une biographie saluée par la critique. Et alors ? Le destin des livres était de moisir dans un grenier ou de finir dans une décharge. Celui des articles - elle écrivait alors pour divers magazines - de terminer dans la litière du chat ou autour d’une botte de poireaux.
Commenter  J’apprécie          60
Quand on est vieux et riche, qu’on ne se décide pas à mourir et que l’on s’en sa chère famille s’impatienter d’une telle longévité, mieux vaut paraître au plus bas de sa forme.
Commenter  J’apprécie          70
Chacun meurt seulement dans la mesure où il existe.
Commenter  J’apprécie          80
Croyez-vous vraiment que l'on puisse être heureux de vieillr, surtout lorsque l'on sait que les "héritiers" analysent sans pitié la moindre faiblesse, la moindre défaillance pour vos déposséder?
Non, Christine, la vieillesse ne peut en aucune façon rendre heureux. C'est pourquoi la société actuelle s'efforce tant de cacher ses vieux en les enfouissant dans les sollitudes faussement plaisantes des Ehpad. Vieillir, c'est aussi voir disparaître tout ce qui faisait votre vie d'autrefois.
Commenter  J’apprécie          50
Slanie avait réussi, avec l’aide de Martine, à saboter le programme et pouvait regarder jusqu’à pas d’heure ses émissions préférées, des feuilletons américains bien sanglants où les cadavres s’accumulaient avec une régularité de métronome. Le plus souvent, elle parvenait à découvrir l’assassin avant le détective, comme de juste plus ou moins véreux…
Commenter  J’apprécie          50
A la fin du mois d'octobre, Marie perdit l'enfant, mais comme c'était une fille, on ne pleura pas trop longtemps.
Commenter  J’apprécie          60
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités.
Oscar Wilde
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Isaure de Saint Pierre (266)Voir plus

¤¤

{* *}